Dimanche le 9 mars 2003
Au moment où notre Carême va s'ouvrir la guerre menace. ...Prier, bien sûr, dans l'espérance que ceux qui ont le redoutable pouvoir de déclencher la guerre vont accepter de mieux mesurer la gravité de leurs actes. Prier pour qu'ils laissent entrer dans leur coeur l'appel à la paix que Dieu ne cesse d'adresser à l'humanité tout entière et à tout être humain. Prier sans relâche, personnellement, en petits groupes, en organisant des célébrations là où cela peut se faire. Prier pour ceux qui gouvernent les peuples. Prier aussi pour nous-mêmes, afin que notre coeur soit libéré de la haine et de la rancune, afin que nous comprenions mieux que la paix s'édifie dans le respect des autres, dans la justice et le partage. Agir aussi, précisément pour mettre en pratique ce respect, cette justice, ce partage. Ainsi nous rejoindrons les grandes exigences du carême, que l'Eglise et l'Evangile nous rappellent chaque année prière, jeûne, aumône. Nous redécouvrirons aussi que vivre ces exigences suppose une conversion toujours renouvelée, un véritable retournement de notre coeur, qui, devant Dieu, passe du refus ou de l'indifférence à l'accueil, du "non" au "oui". Cette année 2003, nous le savons, a été placée par le Pape Jean-Paul II sous le signe du Rosaire, cette méditation simple et patiente, en compagnie de Marie, des étapes successives des Mystères du Christ. Marie est celle qui, dans une totale disponibilité, a accueilli l'Esprit Saint et s'est laissé transformer par lui. Elle est celle qui accompagnait l'Eglise naissante au moment de la Pentecôte. Elle nous accompagne encore aujourd'hui. Demandons-lui d'ouvrir nos coeurs à la lumière et à la force de l'Esprit Saint.
12:50:20 PM
Laos: A Paksen un seul prêtre seconde la tâche apostolique de l'évêque
12:46:57 PM
L'enquête diocésaine pour la reconnaissance d'un miracle dû à l'intercession de Charles de Foucauld, le fondateur des Petits Frères et des Petites Surs, s'est achevée le 4 mars à Milan, indique l'agence religieuse Vidimus Dominum. Deux ou trois ans sont maintenant prévus avant l'approbation du Vatican pour la béatification du fondateur.
12:45:54 PM
New York Times - Just War or a Just War?  Jimmy Carter, the 39th president of the United States, is chairman of the Carter Center in Atlanta and winner of the 2002 Nobel Peace Prize. : " As a Christian and as a president who was severely provoked by international crises, I became thoroughly familiar with the principles of a just war, and it is clear that a substantially unilateral attack on Iraq does not meet these standards. ...For a war to be just, it must meet several clearly defined criteria...  But to use the presence and threat of our military power to force Iraq's compliance with all United Nations resolutions with war as a final option will enhance our status as a champion of peace and justice.
12:33:51 PM