Mercredi le 11 mai 2005
L'aventure humaine n'est ni confuse ni privée de sens, ni même livrée sans appel à la domination des puissants et des pervers ... la crainte du Seigneur n'est pas la peur mais la reconnaissance du mystère de la transcendance divine... Cette crainte chasse la peur du mal qui enveloppe l'histoire et permet de reprendre avec vigueur le chemin de la vie ... la vision de la procession universelle de tous les peuples de la terre qui se présenteront devant le Seigneur de l'histoire, révélé par ses justes jugements. 'Ils se prosterneront en adoration et l'unique Seigneur et Sauveur semble leur répéter les paroles prononcées lors de sa dernière soirée terrestre: Ayez confiance, car moi j'ai vaincu le monde!
9:47:51 AM
Matteo Ricci (1610) jésuite, missionnaire, astronome de l'empereur de Chine. (RS).

... il définissait l'ami comme "la moitié de soi-même, et même un autre moi"

Un rapide aperçu historique de la présence jésuite en Chine
6:29:58 AM
Lectionnaire : - des loups féroces s'introduiront chez vous quand je ne serai plus là, et le troupeau ne sera pas épargné ... Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir - Mais les justes sont en fête, ils exultent - Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m'as donné en partage, pour qu'ils soient un, comme nous-mêmes
6:07:48 AM
« Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde »

Écoutez tous, juifs et gentils... ; écoutez, tous les royaumes de la terre ! Je n'empêche pas votre domination sur ce monde, « mon Royaume n'est pas de ce monde » (Jn 18,36). Ne craignez donc pas de cette crainte insensée qui a saisi Hérode quand on lui a annoncé ma naissance... Non, dit le Sauveur, « mon Royaume n'est pas de ce monde ». Venez tous à un Royaume qui n'est pas de ce monde ; venez-y par la foi ; que la crainte ne vous rende pas cruels. Il est vrai que, dans une prophétie, le Fils de Dieu dit en parlant du Père : « Par lui, j'ai été établi roi sur Sion, sur sa montagne sainte » (Ps 2,6). Mais cette Sion et cette montagne ne sont pas de ce monde.

Qu'est-ce en effet que son Royaume ? Ce sont ceux qui croient en lui, ceux à qui il dit : « Vous n'êtes pas du monde, comme moi, je ne suis pas du monde ». Et pourtant, il veut qu'ils soient dans le monde ; il prie son Père : « Je ne te demande pas de les retirer du monde mais de les garder du mal ». Car il n'a pas dit : « Mon Royaume n'est pas dans ce monde » mais bien : « Il n'est pas de ce monde ; s'il était de ce monde, mes serviteurs viendraient combattre pour que je ne sois pas livré » (Jn 18,36).

En effet, son Royaume est vraiment ici sur terre jusqu'à la fin du monde ; jusqu'à la moisson l'ivraie est mêlée au bon grain (Mt 13,24s)... Son Royaume n'est pas d'ici car il est comme un voyageur dans ce monde. A ceux sur qui il règne, il dit : « Vous n'êtes pas du monde, car je vous ai choisis du milieu du monde » (Jn 15,19). Ils étaient donc de ce monde, quand ils n'étaient pas encore son Royaume et qu'ils appartenaient au prince de ce monde (Jn 12,3)...Tous ceux qui sont engendrés de la race d'Adam pécheur appartiennent à ce monde ; tous ceux qui ont été régénérés en Jésus Christ appartiennent à son Royaume et ne sont plus de ce monde. « Dieu nous a en effet arrachés à la puissance des ténèbres et nous a transférés dans le Royaume de son Fils bien-aimé. » (Col 1,13)

Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église Homélies sur S. Jean, no. 115
6:00:20 AM