Vendredi le 24 février 2006
Pope Benedict XVI's first group of cardinal appointments sent signals about the direction and priorities of his papacy. Archbishop Urosa has been trying to soothe church-state relations in Venezuela, which have been strained during the presidency of Hugo Chavez, by shifting the church's attention away from partisan politics and toward the larger moral and social issues in the country. In Hong Kong, Cardinal-designate Joseph Zen Ze-kiun has been prodding the Chinese government on religious freedom issues for several years. In recent months, he has spoken publicly and hopefully about a breakthrough in Vatican-China relations and taken steps to encourage unity among Chinese Catholics. South Korean Cardinal-designate Nicholas Cheong Jin-suk of Seoul made headlines last year when he voiced moral objections in a personal meeting with Hwang Woo-suk, a cloning scientist whose research was later discredited. The Seoul archbishop also has openly discussed the need for future evangelization in North Korea. In Italy, Cardinal-designate Carlo Caffarra of Bologna has for years been one of the "cultural warriors," speaking out strongly on issues like abortion and gay marriage. One of his more frequently quoted teachings is that when society legally recognizes gay marriage it is in effect saying: "We no longer have hope, we are allied with death." Spanish Cardinal-designate Antonio Canizares Llovera of Toledo, a member of the Congregation for the Doctrine of the Faith since 1995, knows the pope well. In Spain, he helped organize recent public protests against gay marriage and has been outspoken in opposition to measures that would legalize euthanasia and embryonic research and grant wider access to abortion. Moreover, the Spanish archbishop has been insistent about the need to restore Europe's Christian roots, sharply criticizing the idea that modern society can relegate the church and the faith to a strictly private sphere. In short, although appointed archbishop by Pope John Paul, Archbishop Canizares is very much a Pope Benedict cardinal, eager to pick up on the new pontiff's talking points.
10:06:20 AM
Monsieur Pouget (1933), théologien français, aveugle très influent. (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne

Sous le chaos et le désordre apparent, la Providence marque toujours les points.

En Guillaume Pouget, qui fut paysan, paysan solide dans la sainteté de son sacerdoce, paysan même dans sa manière de creuser son sillon intellectuel, en M. Pouget c'est tout le peuple des champs évangélisé par Monsieur Vincent et ses fils qui, par un merveilleux retour, paye sa dette de reconnaissance à l'Evangile : car, par M. Pouget, la Mission n'a pas été prêchée aux gens des champs, mais c'est le «paysan» qui a prêché la Mission aux princes de la pensée, ces vrais pauvres du XX e siècle en ses débuts. famvin

«Au cours de ma vie, je n'ai rencontré qu'un seul homme vrai, c'est Monsieur POUGET.» Bergson
8:51:01 AM
Ils se sont levés, enveloppés d'un vêtement de lumière, dans le jour qui leur souriait. Ils étaient au Paradis. Jacques de Saroug, moine et évêque syrien
8:19:54 AM
Lectionnaire : - Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte. ...nous proclamons heureux ceux qui tiennent bon. Vous avez entendu dire comment Job a tenu bon, et vous avez vu ce qu'à la fin le Seigneur a fait pour lui, car le Seigneur est tendre et miséricordieux....ne faites pas de serment : ne jurez ni par le ciel ni par la terre, ni d'aucune autre manière ; que votre « oui » soit un « oui », que votre « non » soit un « non », ainsi vous ne risquerez pas d'être condamnés. - il réclame ta vie à la tombe et te couronne d'amour et de tendresse - au commencement de la création, il les fit homme et femme. A cause de cela, l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu'un. Donc, ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! » De retour à la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur cette question. Il leur répond : « Celui qui renvoie sa femme pour en épouser une autre est coupable d'adultère envers elle. Si une femme a renvoyé son mari et en épouse un autre, elle est coupable d'adultère. »
8:14:43 AM