Mardi le 21 juin 2005
L'adoption du projet de loi C-38 rendrait la charte des droits insignifiante - Le mariage entre un homme et une femme, est internationalement pris en otage par le lobby homosexuel pour satisfaire un désir artificel et en fait impossible irréaliste d'égalité. L'égalité doit prendre ses racines dans le sens commun objectif, dans la vérité du réel, sinon on fera face à une pseudo-égalité comme ici un pseudo-mariage. Ce qui est différent dans une union de personnes de même sexe doit être traité différemment du mariage, ce qui est semblable peut être cas par cas traité semblablement. Si on abuse de la charte des droits en s'aventurant hors de la stricte réalité, alors les véritables droits des personnes ne seront plus protégés éventuellement; c'est la direction vers laquelle le projet de loi C-38 nous amène actuellement. C-38 doit être reformulé pour définir légalement une fois pour toutes que le mariage réellement et objectivement est et sera toujours, pour la société, "l'union exclusive d'un homme et d'une femme". Si d'autres types d'union que le mariage traditionnel sont percus comme ayant une valeur sociale méritant des protections juridiques : dans le similaire les protéger similairement, et dans le différent les protéger différemment et de manière adaptée. L'invocation d'une égalité des droits pour redéfinir légalement, un terme spécifique comme le mariage, en un terme finalement générique d'union, est en fait une attaque directe à la dignité de l'institution du mariage, et va contre la charte des droits. Adopter le projet C-38 serait un abus dans l'interprétation de la charte des droits et éventuellement détruirait tous les droits et rendrait la charte des droits insignifiante. Les députés qui voteront pour C-38 voteront en fait contre le respect et l'égalité des droits au canada, car l'égalité véritable n'est possible que dans le respect légal et réaliste des différences.

Texte bilingue
11:24:51 AM
Téléphonez à vos députés

Les libéraux veulent présenter la 3e et dernière lecture du projet de loi C-38 au vote avant les vacances d'été.  Écrivez encore à vos députés... et de plus svp faites l'effort de téléphoner à vos députés aujourd'hui ou le plus tôt possible ces jours-ci et faites leur connaître votre opinion : 

- "Veuillez me dire si vous aller voter pour défendre la définition du mariage comme l'union exclusive entre un homme et une femme - En tant qu'électeur de votre comté, je vais supporter et voter pour le candidat qui défendra la définition du mariage comme l'union exclusive entre un homme et une femme ."
C'est le message simple et direct que tout député indécis doit entendre. Veuillez faire tout ce que vous pouvez pour encourager d'autres personnes à téléphoner à leur député pour leur transmettre leur point de vue. Dans quelques jours il sera trop tard !

- "Please tell me if you will be voting to support the definition of marriage as between a man and a woman - As a constituent, I will be supporting and voting for the candidate who will."

That is the simple, direct and clear message every uncommitted M.P. needs to hear. Please do all you can to get people to call their M.P. with that message. In a few days it will be too late !
10:26:37 AM
Le gouvernement espagnol sétait distingué « par son manque de dialogue, en refusant de recevoir les associations familiales ; pour avoir ignoré consciemment les 700.000 signatures présentées et en voulant augmenter les mesures régressives pour la famille ». A présent il doit faire face « à une opposition sociale massive en Espagne, avec un appui international sans précédents ».
9:59:13 AM
La justification de l'avortement "est un sujet impossible à soutenir"
9:57:17 AM
Peut-être se présentent-ils à travers le visage dun ami, ou ce téléphone qui sonne précisément au bon moment ...
9:52:55 AM
... the Council on Research and Development of the APA did not actually investigate the issue thoroughly before it gave formal approval for deletion of homosexuality from the DSM and the Committee on Nomenclature had never formally approved the change. The de-classification was accomplished without the general membership ever knowing the machinations behind the scenes. This might explain why four years after the APA vote, the journal Medical Aspects of Human Sexuality reported that a survey it conducted showed 69% psychiatrists disagreed with the vote and still considered homosexuality a pathological adaptation.
9:04:02 AM