www.missa.org

Spiritualite

Appel universel à la sainteté

Dans la prière, tirez le nom d'un saint

Méditations

Web cam adoration

Missa

Religio

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Un apôtre de la confession

Le jeûne

Test parent-enfant sur la dépendance à l'internet (cyber-dépendance)

LES MÉDIAS: Un défi fascinant pour la famille

Le magistère et l'ordination sacerdotale réservée aux hommes

Loi Naturelle et Homosexualité

Bien commun et religions ...dans le cadre du débat des "accomodements raisonnables"

Réflexion sur la vie religieuse

L'appel à la sainteté

Un appel à la vie intérieure

RES

Ateliers d'éthique

Le Décalogue d'Assise pour la Paix

Tomber en amour et rester en amour - Jean Monbourquette O.M.I.

La révélation publique du troisième secret de Fatima

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Neuvaine au Coeur Sacré de Jésus

Neuvaine au Serviteur de Dieu Père Alfred Pampalon C.S.s.r.

Neuvaine avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

La joie parfaite selon Saint François d'Assise

Prières usuelles

Archive des nouvelles de Medjugorje

Le Rosaire

< Saint Charbel

Les Apophtegmes des pères du désert

Une mort clinique - Un jugement - Une seconde chance

Rencontres spirituelles, Raymond Beaugrand-Champagne

Quoi faire pour que nos messes deviennent plus intéressantes ?, Raymond Beaugrand-Champagne

Homélie pour le 9e congrès des Pueri Cantore par Mgr Claude Thompson

Claude Ryan et le Rapport Proulx

Les élections de 2004 responsabilité et discernement

Le jeune donneur de sang



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Le jeûne

25 septembre 2001, Medjugorge: "Chers enfants, aujourd'hui encore je vous appelle à la prière, particulièrement aujourd'hui où Satan veut la guerre et la haine. Je vous appelle à nouveau, petits enfants: Priez et jeûnez, afin que Dieu vous donne la paix ! Témoignez de la paix à chaque coeur et soyez porteurs de paix dans ce monde sans paix. Je suis avec vous et j'intercède devant Dieu pour chacun de vous. Et vous-mêmes, n'ayez pas peur, car celui qui prie n'a pas peur du mal et n'a pas de haine dans son coeur. Merci d'avoir répondu à mon appel."

Qu'est ce que le jeûne ?

Il faut prendre conscience des résultats extraordinaires du jeûne. " Celui qui jeûne ne craint pas le mal. " dit la Vierge à Medjugorge. Si nous réalisions que le jeûne nous libérerait du pouvoir de Satan, est-ce que nous serions enthousiastes de jeûner ? Sr Emmanuel nous dit : " Pourquoi Satan est-il affaibli lorsque nous jeûnons ? Dès que l'on fait une offrande à Dieu qui touche à notre corps, on peut dire que l'on se donne vraiment. C'est facile de donner de l'argent ou du temps ou une bonne parole, ou même de s'investir dans tel ou tel service. Mais le jeûne touche non seulement notre corps, mais aussi quelque chose de vital. La nourriture est une question de survie. Cela touche à nos habitudes profondes, ontologiques. Comme le dit très bien le père Slavko : "Le jeûne révèle nos dépendances". Quand on jeûne au pain et à l'eau, il y a des clignotants qui s'allument : Café ! Cigarette ! Vin ! Chocolat ! Mais la Vierge ne vient pas pour désigner nos attachements, elle vient pour que nous soyons libres, délivrés. Nous nous rendons compte à quel point nous sommes attachés à nos petits horaires, à nos petites habitudes. Quand j'ai commencé à jeûner au pain et à l'eau, ma première découverte fut la joie de la liberté : je pouvais manger ou ne pas manger, c'était pareil. "

C'est ainsi que, lorsque nous jeûnons, nous nous débarrassons de beaucoup de choses de notre vie que l'Ennemi pourrait utiliser. En lui fermant les accès de notre coeur, nous donnons un espace à Dieu en nous. " Lorsque l'on donne de son corps, c'est le signe que l'on s'est vraiment donné à Dieu. Le jeûne crée un vide d'une certaine manière. Il crée un espace dans notre âme, dans notre corps, dans notre coeur. Quand on n'est pas occupé à manger, il y a cet espace qui se libère et que Dieu va venir occuper comme jamais auparavant. C'est un territoire nouveau dans notre vie que Dieu va pouvoir investir. C'est pour cela que ceux qui jeûnent ont une sensibilité et une finesse spirituelles spéciales. " Si Dieu est présent dans une âme, Satan ne peut y entrer. Ainsi le jeûne nous fortifie vraiment contre le mal.

Récemment j'ai rencontré une femme qui souffrait d'anxiété depuis des années. Elle n'avait jamais réussi à se débarrasser des soucis que lui causaient ses enfants, les problèmes d'argent ou le travail de son mari. Les pensées qui nourrissaient cette angoisse la tourmentaient jour et nuit. Il lui était difficile de jeûner bien qu'elle essayât de vivre les messages de la Vierge de Medjugorje. Ce n'est qu'en allant à Medjugorje et en jeûnant avec les autres pèlerins qu'elle comprit enfin le jeûne. Elle découvrit alors la joie du pain ! A son retour chez elle, le jeûne commença à faire partie de sa vie. Son angoisse diminua, me dit-elle. Bien que la tentation de la peur demeure, elle a la force d'y résister comme jamais auparavant. D'après elle, la prière et le jeûne sont devenus de puissants moyens de défense contre l'angoisse. La prière et le jeûne peuvent vraiment arrêter les guerres, " les guerres dues à votre incrédulité et à la peur de l'avenir. "

Sur le plan pratique, nous sommes nombreux à penser que la qualité du pain utilisé fait une grande différence. Le mieux est de prendre un pain consistant et nourrissant. Si nous ne trouvons pas de bonne boulangerie, nous pouvons faire nous-mêmes notre pain. Vous pouvez essayer la recette ci-après, à moins que vous n'en ayez une meilleure ? Alors, s'il vous plaît, n'hésitez pas à la partager avec nous pour que nous nous mettions tous à jeûner dans l'enthousiasme ! N'oubliez pas de prier davantage les jours de jeûne, c'est nécessaire pour persévérer dans votre effort.

Comment faire le pain de jeûne ?

Pour 1 kg de farine, ajouter dans l'ordre :
3/4 de litre d'eau tiède (environ 37°C)
1 cuillère à café de sucre
1 cuillère à café de levure lyophilisée ou de levure de boulanger

Bien mélanger puis ajouter :
2 cuillères à soupe d'huile
1 cuillère à soupe de sel
1 bol de flocons d'avoine ou autres céréales (1 bol français contient 1/4 litre)

Mélanger le tout. On peut ajouter un peu de farine si la pâte est trop liquide.
Laisser reposer la pâte 2 heures minimum (ou toute la nuit) dans un lieu bien chauffé à température constante (pas moins de 25°C) ; on peut couvrir d'un linge mouillé.
Mettre la pâte (4 cm de hauteur maximum) dans des moules bien huilés.


Laisser encore reposer environ 30 minutes.
Mettre au four chaud à 160°C et laisser cuire pendant 50 ou 60 minutes.

La qualité du pain dépend en grande partie du type de farine utilisée. On peut mélanger de la farine complète avec de la farine blanche. Il est important de boire beaucoup d'eau les jours de jeûne (pour éviter les maux de tête). La Vierge n'a pas précisé si l'eau doit être chaude ou froide, elle n'a donné aucun déail. Aussi chacun est-il libre de décider de cela en toute liberté, avec le coeur et selon son état de santé.

Puisse la Sainte Vierge guider nos efforts pour prier et jeûner avec enthousiasme tandis que nous nous efforçons de donner à Dieu la première place dans notre vie !


© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu