www.missa.org

Spiritualite

Appel universel à la sainteté

Dans la prière, tirez le nom d'un saint

Méditations

Web cam adoration

Missa

Religio

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Un apôtre de la confession

Le jeûne

Test parent-enfant sur la dépendance à l'internet (cyber-dépendance)

LES MÉDIAS: Un défi fascinant pour la famille

Le magistère et l'ordination sacerdotale réservée aux hommes

Loi Naturelle et Homosexualité

Bien commun et religions ...dans le cadre du débat des "accomodements raisonnables"

Réflexion sur la vie religieuse

L'appel à la sainteté

Un appel à la vie intérieure

RES

Ateliers d'éthique

Le Décalogue d'Assise pour la Paix

Tomber en amour et rester en amour - Jean Monbourquette O.M.I.

La révélation publique du troisième secret de Fatima

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Neuvaine au Coeur Sacré de Jésus

Neuvaine au Serviteur de Dieu Père Alfred Pampalon C.S.s.r.

Neuvaine avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

La joie parfaite selon Saint François d'Assise

Prières usuelles

Archive des nouvelles de Medjugorje

Le Rosaire

Vos intentions de prière

Saint Charbel

Les Apophtegmes des pères du désert

Une mort clinique - Un jugement - Une seconde chance

Rencontres spirituelles, Raymond Beaugrand-Champagne

Quoi faire pour que nos messes deviennent plus intéressantes ?, Raymond Beaugrand-Champagne

Homélie pour le 9e congrès des Pueri Cantore par Mgr Claude Thompson

Claude Ryan et le Rapport Proulx

Les élections de 2004 responsabilité et discernement

Le jeune donneur de sang

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Apostolat de la prière
2014
Prions avec le Saint Père François

François
L'intention universelle de prière du Pape pour le mois de novembre est: Pour que les personnes qui souffrent de la solitude expérimentent la proximité de Dieu et le soutien de leurs frères.
Son intention pour l'évangélisation est: Pour que les jeunes séminaristes, religieux et religieuses aient des formateurs compétents et pleins de sagesse.

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

logo_wyd2016.png

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg





Google

Missa Web


Sécurité et entretien


État de la sécurité sur l'internet
Accueil Interaction Pastorale Spiritualité Internet Forum Recherche Carte


Neuvaine avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

En "état permanent de prière"

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Une neuvaine de demande d'intercession se compose de deux éléments, à la fois distincts et indissociables:

  1. les prières proprement dites de la neuvaine;
  2. l'état permanent de prière

Les prières proprement dites de la neuvaine se récitent au moment favorable de la journée, variable d'une personne à l'autre. Elles comprennent:

  • La prière du jour
  • L'acte d'offrande de sainte Thérèse

On peut y ajouter une dizaine du rosaire, ou tout autre prière, ou encore un texte biblique.

Il est bon, voire indispensable de communier au moins une fois durant la neuvaine. Ou plus souvent, si les circonstances le permettent. La neuvaine offre aussi une bonne occasion de se confesser.

C'est ainsi que pendant la neuvaine on adresse une fois par jour, neuf jours consécutifs, les prières proprement dites de la neuvaine, en nommant les intentions qui la motivent. De plus, on se met en état de prière, de façon permanente.

Jours de la neuvaine: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux


PREMIER JOUR : Entrée dans la petite voie

1. Prière du jour

Très Sainte Trinité, me voici en votre présence, assisté de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, par qui vous avez révélé à l'Église une "petite voie" de croissance spirituelle et de sainteté, accessible à tous.

Père Bien-Aimé, au nom de Jésus, je te demande instamment la grâce d'entrer dans cette petite voie, et d'y croître sans cesse. M'appuyant sur la promesse de Ton Fils unique, je sais que Tu exauceras ton enfant, car "tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, Il vous le donnera". (Jn 16,23)

J'ai conscience que cette grâce exigera de moi une véritable conversion du coeur et de l'esprit. Il faudra que désormais je me comporte réellement comme ton enfant, que je devienne tout petit devant toi, dans le total abandon et la confiance du petit enfant dans les bras de son père et sa mère. Il faudra qu'avec toute personne, en toutes choses règne en moi la primauté de l'amour tel que l'apôtre l'a défini (1 Cor.13), ce qui signifie également que je fasse désormais "extraordinairement bien les choses ordinaires de la vie". Tout cela est rendu possible par la vertu de l'humilité, si difficile à acquérir.

Père bien-aimé, accorde-moi la grâce de devenir, à l'image de ton Fils, "doux et humble de coeur". Pour avancer plus rapidement sur cette petite voie, accorde-moi l'amour de la Bible et le don de l'oraison fervente.

Que sainte Thérèse de L'enfant-Jésus et de la Sainte Face m'accompagne sur cette voie de croissance spirituelle et de sainteté, dans laquelle je m'engage aujourd'hui de tout mon coeur. Et que la très sainte Vierge Marie, Mère de Ton divin Fils et ma Mère, veuille bien m'assister tout au long de mon cheminement sur la voie de l'enfance spirituelle. Je veux, à partir d'aujourd'hui, "marcher en ta présence", Père bien-aimé, par les mérites de ton divin Fils, avec qui tu vis et règne dans l'unité du Saint-Esprit, pour les siècles et les siècles. Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle


DEUXIÈME JOUR : Primauté de l'amour

1. Prière du jour

Très Sainte Trinité, un seul Dieu, vous que l'apôtre Jean a osé définir en trois mots immortels: "DIEU EST AMOUR", transformez-moi de telle sorte qu'avec sainte Thérèse je puisse dire, moi aussi, ma vocation c'est l'Amour .

Père bien-aimé, tu m'as créé par amour et pour l'amour, accorde-moi la grâce de cette vocation exigeante. Par moi-même je suis incapable de vivre l'amour comme l'apôtre le décrit; avec ta grâce, tout est possible. Je veux désormais être patient et serviable, humble, indulgent et ouvert à tous, sans rechercher mon propre intérêt, sans m'irriter, ni tenir compte du mal, mettant toute ma joie dans la vérité.

Sainte Thérèse, intercède pour moi auprès du Seigneur afin que sans tarder je puisse faire de réels progrès dans la petite voie que Jésus t'as révélée. Assiste-moi dans ce combat où je dois vaincre les forces du mal en moi.

Sainte Vierge Marie, ma Mère bien-aimée, imprime en moi ton esprit d'amour pour que je devienne, à ton image, un transparent de la Bonne Nouvelle de ton divin Fils. Que je sois progressivement transfiguré, sur la voie d'enfance spirituelle, sur laquelle je me suis engagé sans retour. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle


TROISIÈME JOUR : Humilité

1. Prière du jour

Seigneur, toi qui donnes ta grâce aux humbles (Jc 4,6) et qui écoutes leurs désirs (Ps. 10,17), accorde-moi, je t'en supplie, la grâce de me revêtir désormais d'humilité dans les rapports avec mon prochain (1Pi. 5,5).

Je me suis engagé sur le chemin d'enfance spirituelle que tu as révélé à sainte Thérèse de Lisieux. Or, dit-elle, pour marcher dans la petite voie il faut être humble et pauvre en esprit ; elle-même en est un modèle. C'est pour ressembler à Jésus, ton divin Fils, notre Sauveur doux et humble de coeur , que je te prie, Père bien-aimé, de m'accorder la grâce de l'humilité. Je sais que je m'engage sur une voie ardue, mais là comme ailleurs, seuls les premiers pas coûtent. Que mon ange gardien et sainte Thérèse me soutiennent plus particulièrement dans ces premiers pas.

C'est ainsi que je serai enfin agréable à tes yeux, Père bien-aimé, car je serai alors vraiment ton petit enfant, et je pourrai goûter, dès cette vie, la plénitude de la paix et de la joie du Christ Jésus, qui vit et règne avec toi dans l'unité du Saint Esprit, pour les siècles et des siècles, Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux de Sainte-Thérèse

3. Prière personnelle


QUATRIÈME JOUR : Rester petit enfant

1. Prière du jour

Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, ton Fils Jésus a pris notre chair pour nous racheter du péché. En même temps que notre Sauveur, il est notre modèle. Père bien-aimé, en Jésus, je suis ton enfant, pauvre, dénué de tout et perpétuellement dépendant , comme Thérèse me le rappelle. Comme elle, je veux rester petit enfant attendre tout de Toi comme un petit enfant attend tout de son père . Comme elle, je suis une toute petite âme que le Bon Dieu a comblée de grâces . Donne-moi maintenant la force nécessaire pour enfin faire fructifier ces grâces, et la conscience de ma petitesse , de mon impuissance à faire tout bien .

Quand je serai redevenu tout petit, dans l'humilité, devant toi, je pourrai dire, avec Thérèse : c'est si doux de se sentir faible et petit . Alors je pourrai me revêtir de ta force, car lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort . (2 Co. 12,10) De Ta force, qui est infinie, ô Père bien-aimé, toi qui vis et règnes sur nos coeurs avec Ton Fils Jésus-Christ, dans l'unité du Saint Esprit, aujourd'hui et à jamais, Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux de sainte Thérèse

3. Prière personnelle


CINQUIÈME JOUR : Abandon et totale confiance

1. Prière du jour

Avec saint Jean de la Croix, Thérèse répétait : On obtient de Dieu autant qu'on en espère ; parvenu au coeur de la neuvaine, je te prie Père bien-aimé, après avoir déjà demandé de grandes grâces, de m'accorder celle de la totale confiance de les obtenir. Pour cela, je m'abandonne entièrement à Toi, Dieu éternel et tout-puissant.

Thérèse m'invite avec insistance à l'abandon et la confiance en Toi, Seigneur, Dieu de bonté et de miséricorde. Le bon Dieu veut que je m'abandonne comme un tout petit enfant qui ne s'inquiète pas de ce que l'on fera de lui , car Il mesure toujours ses dons à notre confiance, dit-elle.

Pour entrer de plein-pied dans la petite voie toute de confiance et d'amour , qui mettra ma volonté en parfaite conformité avec la tienne, Seigneur, j'ai besoin du don inestimable de l'abandon de l'enfant qui repose sur le coeur de sa maman, et de la totale confiance en toi, Père bien-aimé et tout-puissant. Accorde-moi aujourd'hui ces dons et maintiens-les jusqu'à ma vie ici-bas. Grâce à ces dons bien présents à mon esprit, je sanctifierai un jour après l'autre, tous ceux que tu me donneras à vivre, malgré mes faiblesses et la fragilité de ma nature. Par Jésus-Christ notre Seigneur qui vis et règne avec toi dans l'unité du Saint-Esprit, Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle


SIXIÈME JOUR : Ordinaria extraordinarie

1. Prière du jour

Dieu tout-puissant et éternel, le Christ notre Pâque, a été immolé pour nous, afin que nous devenions des enfants de lumière pour la vie éternelle. Par sa mort, nous avons été affranchis de la mort, non pas pour accomplir des exploits exceptionnels, mais pour devenir des créatures nouvelles en accomplissant avec amour les tâches quotidiennes. La tâche la plus humble faite en ta présence Seigneur, acquiert à tes yeux une valeur infinie, chaque fois qu'elle est faite par amour pour toi. Tu désires tout simplement de nous que nous nous acquittions des tâches ordinaires, au long de nos jours, extraordinairement bien. Et c'est l'amour seul qui les transfigure.

La très sainte Vierge Marie, Mère de ton divin Fils, nous montre comment diviniser ainsi notre vie quotidienne. Elle faisait son ménage, nettoyait sa maison, y rangeait ses modestes biens; elle accueillait Jésus et Joseph rentrant de travail; elle aidait une voisine chaque fois que c'était nécessaire; elle faisait les mille petites choses dont est tissé la vie d'une maîtresse de maison. Elle les faisait par amour. Il en fut de même de Thérèse, l'humble petite carmélite; elle s'adonnait, jour après jour, aux tâches apparemment insignifiantes de sa petite vie de cloîtrée. Elle s'y adonnait par amour, pour faire plaisir à Jésus , comme si la perfection de l'Ordre dépendait de sa conduite personnelle .

Seigneur, accorde-moi cette grâce insigne, véritable chemin de sainteté, de faire extraordinairement bien les choses ordinaires de ma vie, et de les faire en Ta présence, par amour pour Toi, et pour ceux qui m'entourent. C'est en agissant ainsi que j'obéirai aux deux commandements d'amour qui résument tous les autres. Et que je refléterai sur mon prochain ta seule sainteté. Donne-moi la force, Seigneur, de rester constamment sur cette petite voie, car c'est ainsi que je pourrai manifester l'amour que je te porte. Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle.


SEPTIÈME JOUR : Le don de l'oraison

1. Prière du jour.

Seigneur Jésus, je désire ardemment le don de piété. Accorde-le moi pleinement, je l'ai si peu! Que la contemplation de Ta Sainte Face, meurtrie tout au long de Ton chemin de Croix, renforce en moi l'humilité, le total abandon à ta sainte volonté, ma confiance sans réserve en ta miséricorde, la primauté de l'amour, en toutes choses, dans mes rapports avec toute personne, connue ou inconnue. Accorde-moi ce don d'oraison qui permettait à Thérèse de s'adresser familièrement à ton Père : Papa, le bon Dieu , comme elle appelait aussi Ta Mère : maman . Que j'acquière ainsi l'esprit filial d'adoption qui est au coeur de la vie d'oraison, telle que tu nous l'enseignes dans ton Évangile, Seigneur Jésus. Que j'apprenne également à inclure dans ma vie d'oraison les mérites des saints que tu n'a cessé de susciter depuis 2000 ans, car la communion des saints m'enrichit de tout le bien qui s'est accompli au monde depuis que tu nous as sauvé, comme Thérèse nous le rappelle.

Seigneur Jésus, tu nous as révélé en ton Père le plus tendre des pères. Que par l'oraison je le découvre, de plus en plus, dans sa bonté et sa miséricorde, dans son amour infini pour moi; apprends-moi à me réfugier, par l'oraison, dans les bras de ce Père que j'aime du fond de mon coeur tout en L'adorant, et qui m'aime infiniment comme en témoigne ta Croix dressée sur le monde. Et qu'une vie d'oraison désormais plus fervente m'inspire un amour toujours plus grand de l'Eucharistie - signe suprême de ton amour -, dans laquelle je veux me perdre par fusion, comme une goutte d'eau dans l'océan. Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle


HUITIÈME JOUR : Amour de la Bible

1. Prière du jour

Très Sainte Trinité, vous qui avez été révélée par l'Écriture sainte, Parole de Dieu, inspirez-moi un amour toujours plus fort et ardent de la Bible. C'est le livre de vie qui contient toute la science d'amour . Qu'il soit mon Maître intérieur , comme il le fut pour Thérèse. Faites de moi un disciple docile et aimant de ce Maître intérieur. Il m'apprend à progresser sur la petite voie dans laquelle je me suis engagé sans retour. Comme Thérèse, que j'apprenne à accumuler les trésors de l'Écriture, comme des perles précieuses, dans ma mémoire, afin que je puisse en vivre, en les extrayant opportunément, chaque fois que j'en ai besoin pour moi-même et les autres. Dans l'Évangile, Jésus me parle. Thérèse disait de l'Évangile : Ce livre-là me suffit. Quelle douceur, que de n'apprendre plus rien que de la bouche de Jésus.

Esprit Saint, Esprit d'amour et de vie, accorde-moi le don que tu as accordé si généreusement à Thérèse, celui de l'interprétation des Livres de la Sainte Écriture : On eu dit que ces Livres divins n'avaient plus de sens caché pour elle, tellement elle en savait découvrir toutes les beautés . Accorde-moi ce don pour en éclairer ma propre vie, celles des êtres qui me sont chers, celle de toute âme que tu mets sur mon chemin, afin que je puisse devenir, comme Thérèse, un ange de paix et de charité.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle


NEUVIÈME JOUR : Vie mariale

1. Prière du jour

Seigneur Jésus, sur la Croix, juste avant de remettre ton âme à ton Père, tu nous a donné ta Mère pour qu'elle soit aussi la Mère de tes frères et de tes amis, notre Mère. Tu nous as donné, avec elle, un trésor de valeur infinie.

Thérèse avait dix ans quand elle fut guérie par ta très sainte Mère : Elle m'a souri... Et elle fut instantanément guérie d'une longue et grave maladie où elle souffrait de tremblements nerveux, de crises de frayeur et d'hallucinations. Par la suite, elle dira : J'ai compris qu'elle veillait sur moi, que j'étais son enfant. Accorde-moi Seigneur Jésus, cette même compréhension. Que ma vie, comme celle de Thérèse, devienne intimité de tous les instants avec ta très sainte Mère ; Je ne lui cache rien, je lui dis tout. Sur son lit de souffrance Thérèse confiait : Je ne peux plus regarder la sainte Vierge sans pleurer.

Marie est le raccourci qui conduit le plus aisément à Son divin Fils. Et Jésus brûle de conduire les âmes à son Père. Ainsi sur la petite voie qui conduit le plus sûrement au Père céleste, qu'à l'exemple de Thérèse, je prenne ce raccourci plein de douceur.

Qu'à la suite de Thérèse, j'apprenne à dialoguer tendrement avec toi, Marie, ma Mère bien-aimée. Et dans une grande intimité, comme tout enfant avec sa maman, je demande très souvent à la sainte Vierge de dire au bon Dieu qu'Il n'a pas à ce gêner avec moi. C'est elle qui fait toutes mes commissions , confiait Thérèse à la toute fin de sa vie. Une maman intervient toujours en faveur de ses enfants. Que je n'oublie jamais qu'auprès du Seigneur, j'ai le plus puissant des intercesseurs.

O Marie, ma très sainte Mère, conduis-moi sur la petite voie thérésienne que j'ai choisie pour mon chemin de sainteté, intercède pour moi auprès du Seigneur, afin que j'y grandisse sans cesse dans la ressemblance de ton fils Jésus, doux et humble de coeur . Amen.

2. Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

3. Prière personnelle

Référence : Lejeune, René, La petite voie de sainte Thérèse , Spiritualité et neuvaine, Ed. du Parvis, Suisse, 1996


Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux (version intégrale)

J.M.J.T.
Offrande de moi-même comme victime d'Holocauste à l'Amour Miséricordieux du Bon Dieu

O mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Église en sauvant les âmes qui sont sur la terre et délivrant celles qui souffrent dans le purgatoire. Je désire accomplir parfaitement votre volonté arriver au degré de gloire que vous m'avez préparé dans votre royaume, en un mot je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance et je vous demande ô mon Dieu ! d'être vous-même ma Sainteté. Puisque vous m'avez aimée, jusqu'à me donner votre Fils unique pour être mon Sauveur et mon Époux, les trésors infinis de ses mérites sont à moi, je vous les offre avec bonheur, vous suppliant de ne me regarder qu'à travers la Face de Jésus et dans son Coeur brûlant d'Amour.

Je vous offre encore tous les mérites des Saints (qui sont au Ciel et sur la terre) leurs actes d'Amour et ceux des Saints Anges; enfin je vous offre, ô Bienheureuse Trinité ! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c'est à elle que j'abandonne mon offrande la priant de vous la présenter. Son Divin Fils, mon époux Bien-aimé, aux jours de sa vie mortelle nous a dit :"Tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom il vous le donnera!" Je suis donc certaine que vous exaucerez mes désirs; je le sais ô mon Dieu! plus vous voulez donner, plus vous faites désirer. Je sens en mon coeur des désirs immenses et c'est avec confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme. Ah! je ne puis recevoir la sainte Communion aussi souvent que je le désire, mais, Seigneur, n'êtes-vous pas Tout-puissant ?... Restez en moi, comme au tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite hostie...

Je voudrais vous consoler de l'ingratitude des méchants et je vous supplie de m'ôter la liberté de vous déplaire, si par faiblesse, je tombe quelquefois, qu'aussitôt votre Divin Regard purifie mon âme consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui transforme toute chose en lui-même...

Je vous remercie ô mon Dieu ! de toutes les grâces que vous m'avez accordées, en particulier de m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. C'est avec joie que je vous contemplerai au dernier jour portant le sceptre de la Croix; puisque vous avez daigné me donner en partage cette Croix si précieuse, j'espère au Ciel vous ressembler et voir briller sur mon corps glorifié les sacrés stigmates de votre Passion...

Après l'exil de la terre, j'espère aller jouir de vous dans la Patrie, mais je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour votre seul Amour, dans l'unique but de vous faire plaisir, de consoler votre Coeur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement.

Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes oeuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre Justice, et recevoir de votre Amour la posession éternelle deVous-même. Je ne veux point d'autre Trône et d'autre Couronne que Vous, ô mon Bien Aimé !...

A vos yeux le temps n'est rien, un seul jour est comme mille ans, vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous...

Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour Miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme, les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous et qu'ainsi je devienne Martyre de votre Amour, ô mon Dieu !...

Que ce Martyre après m'avoir préparée à paraître devant vous me fasse enfin mourir et que mon âme s'élance sans retard dans l'éternel embrassement de Votre Miséricordieux Amour...

Je veux, ô mon Bien Aimé, à chaque battement de mon coeur vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois jusqu'à ce que les ombres s'étant évanouies, je puisse vous redire mon Amour dans un Face à Face Éternel!...

Marie, Françoise, Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face rel. carm. ind.
Fête de la Sainte Trinité. Le 9 Juin de l'an de grâce 1895

Tiré des : Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, Livre de Vie [#7], Paris, 1957, 315 p


© 1996-2014 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu