English Version

www.missa.org

Spiritualite

Appel universel à la sainteté

Dans la prière, tirez le nom d'un saint

Méditations

Web cam adoration

Missa

Religio

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Un apôtre de la confession

Le jeûne

Test parent-enfant sur la dépendance à l'internet (cyber-dépendance)

LES MÉDIAS: Un défi fascinant pour la famille

Le magistère et l'ordination sacerdotale réservée aux hommes

Loi Naturelle et Homosexualité

Bien commun et religions ...dans le cadre du débat des "accomodements raisonnables"

Réflexion sur la vie religieuse

L'appel à la sainteté

Un appel à la vie intérieure

RES

Ateliers d'éthique

Le Décalogue d'Assise pour la Paix

Tomber en amour et rester en amour - Jean Monbourquette O.M.I.

La révélation publique du troisième secret de Fatima

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Neuvaine au Coeur Sacré de Jésus

Neuvaine au Serviteur de Dieu Père Alfred Pampalon C.S.s.r.

Neuvaine avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

La joie parfaite selon Saint François d'Assise

Prières usuelles

Archive des nouvelles de Medjugorje

Le Rosaire

Vos intentions de prière

Saint Charbel

Les Apophtegmes des pères du désert

Une mort clinique - Un jugement - Une seconde chance

Rencontres spirituelles, Raymond Beaugrand-Champagne

Quoi faire pour que nos messes deviennent plus intéressantes ?, Raymond Beaugrand-Champagne

Homélie pour le 9e congrès des Pueri Cantore par Mgr Claude Thompson

Claude Ryan et le Rapport Proulx

Les élections de 2004 responsabilité et discernement

Le jeune donneur de sang

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Apostolat de la prière
2014
Prions avec le Saint Père François

François
L'intention universelle de prière du Pape pour le mois de septembre est: Prions pour que les personnes souffrantes d'une déficience mentale reçoivent l'amour et l'aide dont elles ont besoin pour une vie digne.
Son intention pour l'évangélisation est: Pour qu'inspirés par la Parole de Dieu, les chrétiens s'engagent au service des pauvres et de ceux qui souffrent.

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

logo_wyd2016.png

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg





Google

Missa Web


Sécurité et entretien


État de la sécurité sur l'internet
Accueil Interaction Pastorale Spiritualité Internet Forum Recherche Carte


Icone du Christ Misericordieux Neuvaine à la Miséricorde Divine

Cette neuvaine s'effectue du Vendredi Saint au Dimanche de la Miséricorde (dimanche suivant Pâques). Elle a été demandée par Jésus à Soeur Faustine. On peut la dire en tout temps.

Chaque jour de la neuvaine, nous disons la prière du jour suivie du Chapelet de la Divine Miséricorde.

Soeur Faustina Kowalska (1905-1938) de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame de la Miséricorde a été béatifiée le 18 avril 1993. Elle a été canonisée à Rome, le 30 avril 2000, Dimanche de la fête de la Miséricorde une nouvelle fête décretée depuis le 5 mai 2000, dans la liturgie de l'Eglise universelle.

Voyez le site officiel de Sainte Faustine en : français, anglais, italien, espagnol, allemand, polonais, tchèque.

Pour plus d'information
Oeuvre de Jésus Miséricordieux
Notre-Dame-des-Sept-Douleurs
4155, rue Wellington
Verdun (Québec) H4G 1V8
Canada
Tél/Fax: 514-362-9363
Site web : www.jesusmisericordieux.org
Courriel : info@jesusmisericordieux.org
Paroisse : Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

 

Le Chapelet de la Miséricorde Divine

Le 14 septembre 1935, Soeur Faustine entend les mots suivants : " Dis toujours le chapelet que je t'ai appris. Celui qui le dit fera l'expérience de ma Miséricorde, sa vie durant, et surtout à l'heure de sa mort."

Au début : Notre Père... Je vous salue Marie... Je crois en Dieu...

Sur les grains du Notre Père, on récite les paroles suivantes :

V. Père éternel je t'offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de ton Fils Bien-Aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ;
R. En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

Sur les grains du "Je vous salue Marie", on récite les paroles suivantes :

V. Par sa douloureuse Passion,
R. Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

Pour conclure, on dit trois fois :

V. Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel,
R. Prends pitié de nous et du monde entier.

Jours de la neuvaine: 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Je désire - dit Jésus à Soeur Faustine - que durant neuf jours, tu amènes les âmes à la source de ma miséricorde, afin qu'elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l'heure de la mort. Chaque jour tu amèneras un groupe d'âmes différent et tu les plongeras dans l'océan de ma miséricorde. Et moi, je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de mon Père (...). Et chaque jour, par ma douloureuse passion, tu solliciteras de mon Père des grâces pour ces âmes. (1209)


Premier jour (vendredi saint)
Âmes des pécheurs et l'humanité entière

Aujourd'hui, amène-moi l'humanité entière, et particulièrement tous les pécheurs et immerge-les dans l'océan de ma miséricorde. Tu me consoleras ainsi dans cette amère tristesse dans laquelle me plonge la perte des âmes.

Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d'avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regarde pas nos péchés, mais la confiance que nous avons en Ton infinie bonté et reçois-nous dans la demeure de Ton Coeur très compatissant et ne nous en laisse pas sortir pour l'éternité. Nous T'en supplions par l'amour qui T'unit au Père et au Saint Esprit.

Ô toute-puissance de la miséricorde divine,
Secours pour l'homme pécheur,
Tu es miséricorde et océan de pitié,
Tu viens à l'aide à celui qui Te prie avec humilité.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur toute l'humanité enfermée dans le Coeur très compatissant de Jésus et particulièrement sur les pauvres pécheurs - et par Sa douloureuse passion, témoigne-nous Ta miséricorde afin que nous glorifions la toute-puissance de Ta miséricorde pour les siècles des siècles. Amen. (1210-1211)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Deuxième jour (samedi saint)
Âmes sacerdotales et religieuses

Aujourd'hui, amène-moi les âmes sacerdotales et religieuses, et immerge-les dans mon insondable miséricorde. Elles m'ont donné la force d'endurer mon amère passion, par elles comme par des canaux, ma miséricorde se déverse sur l'humanité.

Très Miséricordieux Jésus, de qui provient tout ce qui est bon, multiplie Tes grâces en nous, afin que nous accomplissions de dignes actes de miséricorde, pour que ceux qui nous regardent, glorifient le Père de miséricorde qui est au ciel.

La source de l'amour divin,
Demeure dans les coeurs purs,
Plongés dans la mer de la miséricorde,
Rayonnante comme les étoiles, claire comme l'aurore.

Père Etern\nel, jette un regard de miséricorde sur ce groupe d'élus de Ta vigne, les âmes sacerdotales et religieuses, et comble-les de la puissance de Ta bénédiction, et par le sentiment du Coeur de Ton Fils dans lequel elles sont enfermées, accorde-leur la force de Ta lumière, afin qu'elles puissent guider les autres sur les chemins du salut, pour chanter ensemble la gloire de Ton insondable miséricorde pour l'étemité. Amen. (1212-1213)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Troisième jour (dimanche de Pâques)
Âmes pieuses et fidèles

Aujourd'hui, amène-moi toutes les âmes pieuses et fldèles et immerge-les dans l'océan de ma misericorde; ces âmes m'ont consolé sur le chemin de croix, elles furent cette goutte de consolation au milieu d'un océan d'amertume.

Très Miséricordieux Jésus qui accordes à tous avec surabondance les grâces du trésor de Ta miséricorde, reçois-nous dans la demeure de Ton Coeur très compatissant, et ne nous en laisse pas sortir pour les siècles. Nous T'en supplions par l'inconcevable amour dont brûle Ton Coeur pour le Père céleste.

Impénétrables sont les merveilles de la miséricorde,
Insondables au pécheur comme au juste,
Sur tous, Tu jettes un regard de pitié,
Tu nous attires vers Ton amour.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes fidèles, héritage de Ton Fils, et par Sa douloureuse passion, accorde-leur Ta bénédiction et entoure-les de Ton incesssante protection afin quelles ne perdent l'amour ni le trésor de la sainte foi, mais qu'avec le choeur des saints elles glorifient Ton infinie miséricorde pour les siècles des siècles. Amen. (1214-1215)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Quatrième jour (lundi de Pâques)
Âmes des païens et de ceux qui ne connaissent pas encore Jésus

Aujourd'hui, amène-moi les païens et ceux qui ne me connaissent pas encore, j'ai également pensé à eux durant mon amère passion, et leur zèle futur consolait mon coeur. Immerge - les dans l'océan de ma miséricorde.

Très compatissant Jésus qui es la lumière du monde entier, reçois dans la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes des païens qui ne Te connaissent pas encore; que les rayons de Ta grâce les illuminent, afin qu'elles aussi glorifient avec nous les merveilles- de Ta miséricorde, et ne les laisse pas sortir de la demeure de Ton Coeur très compatissant.

Que la lumière de Ton amour,
Illumine les ténèbres des âmes,
Fais que ces âmes Te connaissent,
Et qu'elles glorifient avec nous Ta miséricorde.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes des païens et de ceux qui ne Te connaissent pas encore, mais qui sont enfermés dans le Coeur très compatissant de Jésus. Attire-les vers la lumière de l'Évangile. Ces âmes ne savent pas combien est grand le bonheur de T'aimer; fais qu'elles glorifient la largesse de Ta miséricorde dans les siècles des siècles. Amen. (1216-1217)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Cinquième jour (mardi de Pâques)
Âmes des hérétiques et des apostats

Aujourd'hui, amène-moi les âmes des hérétiques et des apostats et immerge-les dans l'océan de ma miséricorde; dans mon amère passion, elles me déchiraient le corps et le coeur, c'est-à-dire mon Église. Lorsqu'elles reviennent à l'unité de l'Église, mes plaies se cicatrisent, et de cette façon elles me soulageront dans ma passion.

Très Miséricordieux Jésus qui es la bonté même, Tu ne refuses pas la lumière à ceux Te la demandent, reçois dans la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes des frères séparés et attire-les par Ta lumière à l'unité de l'Eglise, et ne les laisse pas sortir de la demeure de Ton Coeur très compatissant mais fais qu'elles aussi glorifient la largesse de Ta miséricorde.

Même pour ceux qui mirent en pièces le manteau de Ton unité,
Coule de Ton Coeur une source de pitié.
La toute-puissance de Ta miséricorde, ô Dieu,
Peut retirer même ces âmes de l'erreur.

Père Éternel, jette un regard miséricordieux sur les âmes des frères séparés et surtout ceux qui persistant obstinément dans leurs erreurs, gaspillèrent Tes bontés et abusèrent de Tes grâces. Ne regarde pas leurs fautes, mais l'amour de Ton Fils et Son amère passion qu'Il souffrit également pour elles, puisqu'elles aussi sont enfermées dans le Coeur très compatissant de Jésus. Fais qu'elles aussi glorifient Ton immense miséricorde dans les siècles des siècles. Amen. (1218-1219)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Sixième jour (mercredi de Pâques)
Âmes douces et humbles

Aujourd'hui, amène-moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants et immerge-les dans ma miséricorde. Ces âmes ressemblent le plus à mon coeur, elles m'ont réconforté dans mon amère agonie; je les voyais veiller comme des anges terrestres qui veilleront sur mes autels, sur elles je verse des torrents de grâces. Seule une âme humble est capable de recevoir ma grâce, aux âmes humbles j'accorde ma confiance.

Très miséricordieux Jésus qui as dit Toi-même: Apprenez de moi que Je suis doux et humble de coeur - reçois dans la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants. Ces âmes plongent dans le ravissement le ciel entier et sont la prédilection particulière du Père céleste. Elles sont un bouquet de fleurs devant le trône divin où Dieu seul se délecte de leur parfum. Ces âmes demeurent pour toujours dans le Coeur très compatissant de Jésus et chantent sans cesse l'hymne de l'amour et de la miséricorde pour les siècles.

L'âme véritablement humble et douce
Respire déjà le paradis sur terre,
Et le parfum de son coeur humble
Ravit le Créateur Lui-même.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes douces et humbles, et sur les âmes des petits enfants, enfermées dans la demeure du Coeur très compatissant de Jésus. Ce sont ces âmes qui ressemblent le plus à Ton Fils, le parfum de ces âmes monte de la terre et atteint Ton trône. Père de miséricorde et de toute bonté, je T'implore par l'amour et la prédilection que Tu as pour ces âmes, bénis le monde entier, afin que toutes les âmes puissent chanter ensemble la gloire de Ta miséricorde pour l'éternité. Amen. (1220-1223)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Septième jour (jeudi de Pâques)
Âmes qui honorent et glorifient particulièrement la miséricorde de Jésus

Aujourd'hui, amène-moi les âmes qui honorent et glorifient particulièrement ma miséricorde et immerge-les dans ma miséricorde. Ces âmes ont le plus vivement compati aux souffrances de ma passion et ont pénétré le plus profondément dans mon esprit. Elles sont le vivant reflet de mon coeur compatissant. Ces âmes brilleront d'un éclat particulier dans la vie future, aucune n'ira dans le feu de l'enfer, je défendrai chacune d'elles en particulier à l'heure de la mort.

Très Miséricordieux Jésus dont le Coeur n'est qu'amour, reçois dans la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes qui honorent et glorifient particulièrement la grandeur de Ta miséricorde. Ces âmes sont puissantes de la force de Dieu Lui-même; au milieu de tous les tourments et contrariétés, elles avancent confiantes en Ta miséricorde, ces âmes sont unies à Jésus et portent l'humanité entière sur leurs épaules. Ces âmes ne seront pas jugées sévèrement, mais Ta miséricorde les entourera au moment de l'agonie.

L'âme qui célèbre la bonté de son Seigneur,
Est tout particulièrement aimée de Lui.
Elle est toujours proche de la source vive,
Et puise les grâces en la miséricorde divine.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes qui glorifient et honorent Ton plus grand attribut, c'est-à-dire Ton infinie miséricorde - qui sont enfermées dans le Coeur très compatissant de Jésus. Ces âmes sont un vivant Evangile, leurs mains sont pleines d'actes de miséricorde et leur âme débordante de joie chante l'hymne de la miséricorde du Très-Haut. Je T'en supplie mon Dieu, manifeste-leur Ta miséricorde selon l'espérance et la confiance qu'elles ont mises en Toi, que s'accomplisse en elles la promesse de Jésus qui leur a dit: Les âmes qui vénéreront mon infinie miséricorde - je les défendrai moi-même durant leur vie et particulièrement à l'heure de la mort comme ma propre gloire. (1224-1225)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Huitième jour (vendredi de Pâques)
Âmes du purgatoire

Aujourd'hui, amène-moi les âmes qui sont dans la prison du purgatoire et immerge-les dans l'abîme de ma miséricorde, que les flots de mon sang rafraîchissent leurs brûlures. Toutes ces âmes me sont très chères, elles s'acquittent envers ma justice; il est en ton pouvoir de leur apporter quelque soulagement. Puise dans le trésor de mon Eglise toutes les indulgences, et offre-les pour elles; ô si tu connaissais leur supplice, tu offrirais sans cesse pour elles l'aumône de ton esprit, et tu paierais leurs dettes à ma justice.

Très miséricordieux Jésus qui as dit Toi-même vouloir la miséricorde, voici que j'amène à la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes du purgatoire - les âmes qui Te sont très chères, mais qui pourtant doivent rendre des comptes à Ta justice - que les flots de sang et d'eau jaillis de Ton Coeur éteignent les flammes du feu du purgatoire, afin que, là aussi, soit glorifiée la puissance de Ta miséricorde.

De la terrible ardeur du feu du purgatoire
Une plainte s'élève vers Ta miséricorde,
Et ils connaissent consolation, soulagement et fraîcheur,
Dans le torrent d'eau à Ton sang mêlé.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes souffrant au purgatoire, mais qui sont enfermées dans le Coeur très compatissant de Jésus. Je T'implore par la douloureuse passion de Jésus, Ton Fils, et par toute amertume dont Son âme très sainte fut inondée, montre Ta miséricorde aux âmes qui sont sous Ton regard juste; ne les regarde pas autrement qu'à travers les plaies de Jésus, Ton très cher Fils, car nous croyons que Ta bonté et Ta pitié sont sans mesure. (1226-1227)

Chapelet de la Miséricorde Divine


Neuvième jour (samedi de Pâques)
Âmes froides

Aujourd'hui, amène-moi les âmes froides, et immerge-les dans l'abîme de ma miséricorde. Ce sont ces âmes qui blessent le plus douloureusement mon coeur. C'est une âme indifférente qui au Jardin des Oliviers m'inspira la plus grande aversion. C'est à cause d'elles que j'ai dit: "Père, éloigne de moi ce calice, si telle est Ta volonté." Pour elles l'ultime planche de salut est de recourir à ma miséricorde.

Très compatissant Jésus qui n'est que pitié, je fais entrer dans la demeure de Ton Coeur très compatissant les âmes froides, que dans ce feu de Ton pur amour, se réchauffent ces âmes glacées, qui ressemblent à des cadavres et T'emplissent d'un tel dégoût. Ô très compatissant Jésus, use de la toute-puissance de Ta miséricorde et attire-les dans le brasier même de Ton amour, et donne-leur l'amour divin, car tu peux tout.

Feu et glace ensemble ne peuvent être mêlés,
Car le feu s'éteindra ou la glace fondra.
Mais Ta miséricorde, ô mon Dieu,
Peut soutenir de plus grandes misères encore.

Père Éternel, jette un regard de miséricorde sur les âmes froides, qui sont cependant enfermées dans le Coeur très compatissant de Jésus. Père de miséricorde, je Te supplie par l'amertume de la passion de Ton Fils et par Son agonie de trois heures sur la croix: permets qu'elles aussi célèbrent l'abîme de Ta miséricorde... (1228-1229)

Chapelet de la Miséricorde Divine


LE "DIMANCHE DE LA MISERICORDE", NOUVEAU NOM Un décret en lien avec la canonisation de Soeur Faustyna Kowalska

ROME, mardi 23 mai 2000 (ZENIT.org) - Selon une disposition de Jean-Paul II, le IIe dimanche de Pâques s'appellera désormais "IIe dimanche de Pâques ou de la Miséricorde divine". C'est ce qu'annonce aujourd'hui le Bulletin de la Salle de presse du Saint-Siège qui publie le texte latin du décret de la Congrégation romaine pour le Culte divin et la discipline des Sacrements à ce sujet, en date du 5 mai, et signé par le cardinal Jorge Medina Estevez, préfet du dicastère et Mgr Francesco Pio Tamburri.

La liturgie de toute l'Eglise
Ce décret fait ainsi entrer dans la liturgie de l'Eglise universelle ce qui n'était jusqu'ici, et depuis Sr Faustyna, que le fait d'une dévotion privée, mais l'institution de cette célébration faisait partie de la mission reçue par la sainte.

Le "Petit Journal" de Sr Faustyna
Le décret survient en effet au lendemain de la canonisation de la mystique polonaise, Sr Maria Faustyna Kowalska, le 30 avril dernier, par Jean-Paul II, Place Saint-Pierre. Le livret de la célébration, préparé par le Bureau des célébrations liturgiques pontificales reproduisait le passage du "Petit Journal" spirituel de la sainte où, selon une révélation privée, le Christ aurait demandé: "La fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu'il ne se tournera pas vers la source de ma miséricorde". Le 2 février 1931, Sr Faustyna avait eu la vision qui est à l'origine de "L'icône du Christ miséricordieux" vénérée dans le monde entier.

Une demande des fidèles
Le décret évoque en particulier la demande de fidèles de nombreux pays en faveur de l'institution de ce dimanche. Le pape Jean-Paul II accède à cette demande, explique le décret, en faisant ajouter les termes "ou dimanche de la miséricorde" au titre de ce IIe dimanche de Pâques, dans le Missel romain, tout en maintenant les lectures liturgiques habituelles de ce jour.

Première Fête de la Divine Miséricorde pour toute l'Eglise (Dimanche 22 avril 2001)


Soeur MARIE FAUSTINE, apôtre de la Miséricorde Divine, compte aujourd'hui parmi les Saints les plus célèbres de l'Eglise. Par son intermédiaire, le Seigneur Jésus transmet au monde entier Son grand message de la Miséricorde Divine et montre un modèle de perfection chrétienne fondée sur la confiance en Dieu et sur une attitude miséricordieuse envers le prochain.

Sainte Faustina Kowalska

Elle est née le 25 août 1905, troisième des dix enfants de Marianna et Stanisław Kowalski, agriculteurs dans le village de Głogowiec. Au baptême, dans l'église paroissiale de Świnice Warckie, elle a reçu le prénom d'Hélène. Depuis son enfance, elle se distingua par l'amour de la prière, l'assiduité, l'obéissance et par une grande sensibilité à la misère des hommes. A neuf ans, elle a fait sa Première Communion qu'elle a profondément vécue, consciente de la présence de l'Hôte Divin dans son âme. Elle a fréquenté l'école pendant moins de trois ans. Adolescente, elle a quitté la maison familiale pour gagner sa vie et pour aider ses parents comme servante dans des familles aisées à Aleksandrów, Łódź et Ostrówek.

Elle a senti la vocation dans son âme dès l'âge de sept ans, mais ses parents n'étant pas d'accord pour qu'elle entre dans les ordres, elle a essayé d'étouffer cette voix intérieure. Cependant, exhortée par la vision du Christ souffrant, elle est partie pour Varsovie où, le 1er août 1925, elle a rejoint la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de la Miséricorde. Devenue Soeur Marie Faustine, elle a passé au couvent treize ans, en remplissant les fonctions de cuisinière, de jardinière et de Soeur portière dans plusieurs maisons de la Congrégation, le plus souvent à Płock, Wilno et Cracovie.

Rien ne trahissait à l'extérieur sa vie mystique d'une extrême richesse. C'est avec zèle qu'elle remplissait toutes ses tâches, elle observait fidèlement les règles, recueillie et silencieuse, mais en même temps naturelle, pleine d'un amour bienveillant et désintéressé. Sa vie, très ordinaire, monotone et grise en apparence, cachait la profondeur extraordinaire de l'union à Dieu.

Sa spiritualité reposait sur la Miséricorde Divine à laquelle elle réfléchissait et qu'elle contemplait dans la parole de Dieu et dans l'aspect quotidien de sa vie. La connaissance et la contemplation du mystère de la Miséricorde Divine développaient chez elle une attitude de confiance d'enfant face à Dieu et de miséricorde envers les autres. Ô mon Jésus, chacun de Tes saints reflète en sa personne l'une de tes vertus, moi, je désire refléter Ton Coeur compatissant et plein de miséricorde, je veux le glorifier. Que Ta miséricorde, ô Jésus, soit imprimée dans mon coeur et dans mon âme, tel un sceau, ce sera là mon emblème en cette vie et en l'autre (P.J. 1242). Soeur Marie Faustine était une fidèle fille de l'Eglise qu'elle aimait comme une Mère et comme le Corps Mystique de Jésus Christ. Consciente de son rôle au sein de l'Eglise, elle a collaboré avec la Miséricorde Divine dans l'oeuvre du salut des âmes égarées. Sur le souhait et en suivant l'exemple du Seigneur Jésus, elle a sacrifié sa vie en holocauste. Dans sa vie spirituelle, elle se distinguait aussi par son amour de l'Eucharistie et par sa dévotion profonde pour Notre Dame de la Miséricorde.

Les années passées au couvent abondaient en grâces extraordinaires: révélations, visions, stigmates cachés, participation à la Passion du Seigneur, don de bilocation, de pénétrer le coeur des autres, de la prophétie, ou bien le don rarissime de fiançailles et d'épousailles mystiques. Le vif contact avec Dieu, Notre Dame, les anges, les saints, les âmes au purgatoire tout cet univers surnaturel lui apparaissait comme étant non moins réel et vrai que celui qu'elle percevait par ses sens. Malgré cette abondance de grâces extraordinaires accordées, elle savait que celles-ci ne décidaient pas de l'essence de la sainteté. Ce ne sont ni les grâces, ni les apparitions, ni les ravissements, ni aucun don accordé qui la rendent parfaite, mais l'union intérieure de mon âme avec Dieu. Ces dons ne sont que des ornements de l'âme, mais ils ne constituent ni le contenu, ni la perfection. Ma sainteté et ma perfection consistent en une étroite union de ma volonté avec celle de Dieu (P.J. 1107).

Soeur Marie Faustine a été élue par le Seigneur Jésus secrétaire et apôtre de Sa Miséricorde pour transmettre au monde entier son grand message. Dans l'ancien Testament, lui dit-Il, j'ai envoyé à mon peuple des prophètes et avec eux la foudre. Aujourd'hui, je t'envoie vers toute l'humanité avec ma miséricorde. Je ne veux pas punir l'humanité endolorie, mais je désire la guérir en l'étreignant sur mon coeur miséricordieux (P.J. 1588).

La mission de Soeur Marie Faustine consistait en trois tâches :

  • rendre proche et annoncer au monde entier la vérité révélée dans les Ecritures Saintes sur l'amour miséricordieux de Dieu envers tout homme,
  • implorer la Miséricorde Divine pour le monde entier, en particulier pour les pécheurs, notamment par la pratique des formes nouvelles, annoncées par le Seigneur Jésus, du culte de la Miséricorde Divine, qui sont les suivantes: le tableau du Christ avec l'inscription Jésus, j'ai confiance en Toi! , la Fête de la Miséricorde Divine le premier dimanche après Pâques, le Chapelet à la Miséricorde Divine et la prière à l'Heure de la Miséricorde Divine (15 H). Le Seigneur Jésus liait à ces formes du culte, ainsi qu'à la propagation de la dévotion à la Miséricorde, de grandes promesses à condition de se fier à Dieu et de pratiquer un amour actif envers le prochain,
  • la troisième tâche que comportait la mission de Soeur Marie Faustine consistait à inspirer le mouvement apostolique de la Miséricorde qui est chargé de propager et d'obtenir par la prière la Miséricorde Divine pour le monde et qui tend à la perfection sur le chemin montré par la Bienheureuse Soeur Faustine. Ce chemin est celui d'une confiance d'enfant en Dieu, laquelle s'exprime dans l'accomplissement de Sa volonté et dans une attitude de miséricorde envers les autres. A l'heure actuelle, ce mouvement au sein de l'Eglise concerne des millions de personnes à travers le monde, à savoir des congrégations, des instituts laïques, des prêtres, des confréries, des associations, différentes communautés d'apôtres de la Miséricorde Divine et des particuliers qui se chargent, à titre individuel, des tâches transmises par le Seigneur Jésus par l'intermédiaire de Soeur Marie Faustine.

Le message de Soeur Faustine a été noté dans son Petit Journal qu'elle a rédigé par la volonté du Seigneur Jésus et de ses confesseurs. Elle y a fidèlement noté tous les souhaits de Jésus, de même qu'elle a décrit l'union intime de son âme avec Dieu. Secrétaire de mon plus profond mystère, disait le Seigneur Jésus à Soeur Faustine, ton devoir est d'écrire tout ce que je te fais connaître à propos de ma miséricorde au profit des âmes qui en lisant ces écrits seront consolés et auront le courage de s'approcher de moi (P.J. 1693). Cet ouvrage nous rend proche d'une manière extraordinaire le mystère de la Miséricorde Divine. Il enchante non seulement les gens simples, mais aussi les scientifiques qui y découvrent une source supplémentaire de recherche théologique. Le Petit Journal a été traduit en plusieurs langues, entre autres en anglais, allemand, italien, espagnol, français, portugais, russe, hongrois, tchèque et slovaque.

Ravagée par la maladie et par de nombreuses souffrances qu'elle a supportées en tant que sacrifice bénévole pour les pécheurs, entièrement épanouie spirituellement et unie à Dieu, Soeur Marie Faustine est morte à Cracovie le 5 octobre 1938, âgée à peine de 33 ans. La gloire de la sainteté de sa vie a crû rapidement avec la propagation de la dévotion pour la Miséricorde Divine et au fur et à mesure des grâces obtenues par son intercession. De 1965 à 1967, à Cracovie s'est déroulé le procès diocésain sur sa vie et ses vertus et en 1968, à Rome, a été ouvert le procès de béatification, clos en décembre 1992. Le 18 avril 1993, sur la Place Saint-Pierre de Rome, le Saint Père Jean Paul II a procédé à l'acte de sa béatification. [Elle fut canonisée le 30 avril 2000, ndlr]. Ses reliques reposent au sanctuaire de la Miséricorde Divine de Cracovie-Łagiewniki.


© 1996-2014 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu