www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de mai 2004 Journal Missa

 Lundi le 31 mai 2004
...répondre à l’agnosticisme et au relativisme par l’annonce de l’Evangile: la raison humaine a la capacité de connaître la vérité, insiste le pape.
9:26:37 AM
Béatification d'Anne-Catherine Emmerich et de Charles I d'Autriche le 3 octobre
9:23:39 AM
Le Cheik Al-Zafzaf a expliqué aux représentants chrétiens et musulmans qui participaient à la rencontre que le Coran interdit aux croyants musulmans de supprimer des vies innocentes.
9:21:08 AM
Le sacrifice eucharistique est "la source et le sommet de toute la vie chrétienne". L'Eucharistie est au centre de la vie de l'Eglise. La sainte Eucharistie est le plus grand trésor que l'Eglise possède sur la terre: c'est le Christ lui-même. Y a-t-il quelque chose d'étrange au fait que l'Eglise tienne à protéger la célébration de ce noble mystère et à en promouvoir l'adoration ?"
9:02:34 AM
...tout charisme est donné pour le bien commun, c'est-à-dire pour le bénéfice de toute l'Eglise!
8:57:43 AM

Journal Missa

 Vendredi le 28 mai 2004
Pope Worries About 'Soulless' U.S. Life
2:06:50 PM

Journal Missa

 Jeudi le 27 mai 2004
Jesus Christ, the way to humanization

La traduction anglaise de Jésus Christ, chemin d'humanisation vient de paraître chez Médiaspaul. Voici la présentation en anglais de l'ouvrage. On trouvera également des renseignements supplémentaires sur le site de Médiaspaul: www.mediaspaul.qc.ca
3:17:35 PM


Zénit - "Thérèse" sur les écrans le 1er octobre - Le film de Leonardo Defilippis a été très applaudi l'an dernier au Vatican. Le film de Leonardo Defilippis sur la vie de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, "Thérèse, une fille ordinaire à l'âme extraordinaire", sortira le 1 octobre 2004, jour de la fête de sainte Thérèse. Projeté en avant première, au Vatican, le 8 mai 2003, le film avait été très applaudi. Le réalisateur affirmait le mois dernier dans un entretien au National Review que le pape Jean-Paul II avait vu le film et qu'il avait "donné sa bénédiction non seulement au film mais à tous ceux qui le verront". La sortie du long métrage était prévue en automne dernier mais le réalisateur, Leonardo Defilippis explique que la compagnie a encore besoin de deux millions de dollars pour la projection dans les salles. Selon lui, "ce film est absolument une œuvre de charité. C'est comme "un petit chemin" fait de petites personnes qui font de petites choses dans le monde entier, et qui croient à ce projet", commente le site de l'Ordre des Carmes Déchaux (www.ocd.pcn.net). "Thérèse" dépend largement de la publicité de la page web officielle du film (www.theresemovie.com) et de l'effort de religieux et de communautés pour la promotion du film dans les cinémas. La page web propose à ceux qui le souhaitent de remplir un formulaire pour demander que "Thérèse" soit projeté dans leur région de résidence. C'est entre autres avec sa femme que Leonardo Defilippis a créé la compagnie St. Luke Productions, dont la filiale Luke Films, Inc. a produit "Thérèse". Il a plus de 25 ans d'expérience dans le cinéma et le théâtre. Sa femme, Patti Defilippis est l'auteur du scénario. Ils ont sept enfants. Andrew Baklinski est le metteur en scène et Brian Shields, le producteur. Lindsay Younce joue le rôle de Thérèse.
6:58:17 AM

Journal Missa

 Jeudi le 20 mai 2004
L'Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF) exprimant son inquiétude quant à la possibilité que le ministère de la Santé permette l'abolition de la prescription pour la « pilule du lendemain »  La grossesse commence dès la conception et non pas lors de l’implantation ou la nidation. Il est donc inexact de désigner cette pilule comme un « contraceptif d’urgence » étant donné que son effet peut être abortif. Les femmes ont le droit légitime de savoir que ce qui est décrit comme un « contraceptif d’urgence » peut provoquer, en réalité, un avortement précoce.  Les facettes de l'utilisation de ce médicament peuvent-elles être abordées dans le contexte impersonnel d’une pharmacie, achalandée et bondée de monde ?... La « pilule du lendemain », une pilule à haut risque, contient une dose massive d’anovulant, et par définition, n’a pas été conçue pour être utilisée sur une base régulière. Si tel est le cas, quels sont les risques encourus pour la santé des femmes soumises à ce traitement, même une seule fois? Et qu’en est-il des femmes qui recourraient fréquemment à cette forme de « contraception d’urgence » sans supervision médicale?
10:38:22 AM

Journal Missa

 Lundi le 17 mai 2004
Canonisations: Le pape encourage à redécouvrir la beauté de la famille et de la vie religieuse
Saint Nimatullah Kassab Al-Hardini, "amoureux de l'Eucharistie"
Saint José Manyanet, "vrai apôtre de la famille"
Sainte Gianna Beretta Molla: "Messagère de l'amour de Dieu"
Saint Luigi Orione: "Seule la charité sauvera le monde"
Saint Annibale Maria di Francia : "Soyez amoureux de Jésus-Christ"
Paola Elisabetta Cerioli: Les enfants ont besoin d'une "famille saine et unie"
7:56:48 PM
La toute nouvelle chaîne de télévision spécialisée catholique au Canada, « Salt + Light Television », fruit de la Journée mondiale de la jeunesse 2002, est maintenant disponible au Québec. De passage à Montréal avec son équipe, le Père Thomas Rosica a partagé cette bonne nouvelle, saluée par les évêques québécois. Pour souligner le lancement de Salt + Light Television au Québec, Vidéotron l'offre gratuitement aux abonnés de son service numérique Illico, chaîne 242, jusqu'au 1er juin. Déjà disponible sur le service numérique de Rogers en Ontario, Salt + Light espère être disponible partout au pays au cours des prochains mois. La Fondation catholique Sel + Lumière média invite donc tous les abonnés de Bell ExpressVu, Cogeco et Star Choice à contacter leur fournisseur de service pour leur démontrer leur intérêt au contenu catholique, jeune et plein d'espoir proposé par Salt + Light Television. Pour plus d'informations : Jasmin Lemieux-Lefebvre : 1-888-302-7181 Cell : 416-771-7785. On peut visiter le site Internet: www.seletlumieretv.org
7:42:03 PM

Journal Missa

 Samedi le 15 mai 2004
Nimatullah Al-Hardini (1808-1858) : le "Saint" de Kfifan, homme de Dieu et homme de science sera canonisé dimanche prochain par Jean-Paul II parmi 5 autres bienheureux.  «Le premier souci d'un moine doit être, jour et nuit, de ne pas blesser ou affliger ses confrères»
10:00:11 AM
La paix et l’harmonie, auxquelles aspirent les individus, la famille, la société sont les fruits de la conversion et de la réconciliation, rappelle Jean-Paul II dans un discours à un groupe d’évêques des Etats-Unis en visite ad limina. Dans leur ministère, le pape recommande aux évêques de repousser la tentation du carriérisme et d’un mode de vie ostentatoire. Il leur demande de promouvoir le sacrement de la réconciliation et de dédier du temps au confessionnal.
9:47:54 AM
Le P. Rosica a "rencontré" Gianna Berretta Molla (2)
8:42:01 AM

Journal Missa

 Vendredi le 14 mai 2004
L'impossible mariage homosexuel inXL6 Tony Anatrella

L'homosexualité est une réalité privée qui n'est pas au fondement du lien social. Elle ne peut pas devenir une norme parmi d'autres. En la présentant comme telle, on entraîne un changement considérable dans la société qui ne sera plus organisée autour du bien commun mais à partir de singularités qui finiront par desservir le lien social et la cohésion sociale.

Selon l'ordre relatif à la raison

La loi civile est soumise à la loi morale. Il ne revient pas à la loi civile de dire la morale mais de contribuer à l'organisation de la société au regard du bien commun. En revanche, elle ne peut pas être en contradiction avec la loi morale sinon elle perd de son crédit et c'est la société qui vient à perdre progressivement le sens de la loi. Un état de fait que l'on peut constater à travers de nombreuses attitudes délinquantes que l'on qualifie, à tort, d'incivilités.
La loi ne peut pas être à l'opposée des principes de la raison. Il n'y a rien de discriminatoire à rappeler que ce sont des hommes et des femmes qui se marient, qui conçoivent, éduquent ou adoptent des enfants. Un critère de sexualité est indispensable au mariage et à l'adoption des enfants. Ils ont besoin de la double figure de l'homme et de la femme, du père et de la mère, pour se développer de façon cohérente en sachant que seuls un homme et une femme peuvent concevoir un enfant. Nous sommes dans un contexte de désincarnation de la sexualité humaine et de la procréation. Nous finissons par croire, de façon délirante, que l'on peut « fabriquer » un enfant dans n'importe quelle condition pour obtenir l'objet qui viendra rassurer le narcissisme et l'égoïsme de l'adulte voire de l'immature. Dans ces conditions, l'enfant est un objet au lieu d'être reconnu pour lui-même.
Les lois qui légitiment l'homosexualité sont donc contraires à la raison et au bien commun. Le mariage doit être protégé de ces dérives. Répétons le, l'homosexualité est une réalité privée qui n'est pas au fondement du lien social. Elle ne peut pas devenir une norme parmi d'autres. En la présentant comme telle, on entraîne un changement considérable dans la société qui ne sera plus organisée autour du bien commun mais à partir de singularités qui finiront par desservir le lien social et la cohésion sociale.

Selon l'ordre biologique et anthropologique

Des réalités aussi objectives que les aspects biologiques, corporels et anthropologiques qui caractérisent la base du mariage sont absentes des « unions » homosexuelles pour fonder raisonnablement le mariage. Ces relations ne sont pas de l'ordre de la conjugalité et sont, par définition, infécondes. Elles ne représentent pas l'avenir de la société comme le couple fondé entre un homme et une femme.
Les manipulations revendiquées pour obtenir une fécondation artificielle, sont une perversion et ne changent rien au problème qui fait que, dans l'homosexualité, nous sommes dans le déni de la différence des sexes et dans le déni même de l'acte sexuel entre un homme et une femme afin de concevoir un enfant. La procréation médicalement assistée (PMA) est un mode de fécondation exceptionnel et très coûteux à bien des égards. Il est déraisonnable de vouloir concevoir à partir de la PMA un nouveau type de parenté et de filiation au nom de l'unisexualité et du narcissisme sexuellement autosuffisant ce qui ne manquera pas de peser négativement sur le destin psychologique des enfants dans les générations à venir. Les effets néfastes de ce genre de pratique, s'ils sont prévisibles, se mesurent sur le long terme.
En revanche, il convient de faire une distinction entre ceux qui sont devenus pères ou mères au sein d'un couple formé par un homme et une femme et qui se sont séparés pour vivre leur homosexualité, et d'autres qui, dans une relation entre personnes de même sexe, veulent adopter ou obtenir par tous les moyens un enfant. Si les premiers doivent pouvoir continuer à exercer leur responsabilité parentale selon les exigences fixées par la loi qui veille à l'intérêt de l'enfant, il est préférable de ne pas permettre aux seconds de se voir confier un enfant qui a besoin d'un homme et d'une femme pour se structurer affectivement. Vouloir transgresser cette donnée de base de l'humanité, même si des situations exceptionnelles peuvent se présenter, revient à entrer dans un univers sans limites où tout semble possible. C'est le règne de la pensée magique et le déni du principe de réalité au mépris des conséquences qui en découlent.
Les enfants qui seraient adoptés dans ces « unions » risquent d'être instrumentalisés pour satisfaire chez des homosexuels le besoin d'être reconnus par la société. L'enfant serait pris en otage et situé dans une incohérence relationnelle. Il n'est pas juste de prétendre qu'il suffit qu'il se sente aimé pour s'épanouir : encore faut-il savoir dans quelle structure relationnelle un enfant doit être placé pour se développer. De nombreux problèmes se posent déjà avec des enfants du divorce mais aussi avec des enfants adoptés, faut-il ajouter des problèmes supplémentaires, et notamment identitaires, à des enfants qui ne sont pas habituellement appelés à la vie pour soutenir et valoriser des adultes dans leur mal être ? Faut-il ainsi fabriquer les psychoses de demain ?

Selon l'ordre social

La société ne peut être qu'hétérosexuelle, c'est-à-dire fondée sur le couple formé par un homme et une femme. Ils sont dans les conditions objectives pour s'engager et instituer ainsi leur état de vie dans le mariage.
L'homosexualité ne participe pas au bien du développement de la personne et de la société. Elle n'a pas à être reconnue par des lois spécifiques. La reconnaissance des « unions » homosexuelles n'apporte rien au lien social ; cela voudrait dire que l'on peut édifier et légitimer toutes les tendances sexuelles pour composer le lien social. C'est l'inverse qui se produirait car la tendance sexuelle (comme la tendance homosexuelle) est du côté de la pulsion et il n'est pas possible de se socialiser à partir d'une tendance à moins de le faire dans la violence, le chantage et la plainte permanente. La sexualité ne peut se socialiser qu'à partir de l'identité sexuelle (le fait d'être homme ou femme) qui est sur le versant de la culture et de l'élaboration des pulsions sexuelles pour les intégrer dans la cohérence de son identité. Avec l'homosexualité, c'est le processus contraire qui se produit et qui va à l'encontre du mouvement de civilisation de la personne et de la société. La volonté de contester les normes et les invariants de la société au nom de l'homosexualité montre, à l'évidence, qu'elle est un dissolvant social et un combat anti-juridique des normes objectives. L'homosexualité ne peut pas être un enjeu politique comme on le laisse entendre actuellement à moins d'être démagogique et suicidaire dans une société dépressive qui méconnaît ses repères de base.

Selon l'ordre juridique

Le mariage repose sur l'association des deux identités sexuelles et non pas sur une tendance partielle et témoigne du sens de l'engagement du couple formé par un homme et une femme dans la société et de la volonté de la société d'accorder des droits privilégiés à ceux qui s'engagent ainsi dans un lien juridique. Le mariage assure également le renouvellement des générations, la lisibilité de la filiation et de la parenté et apporte de la sécurité aussi bien aux adultes qu'aux enfants issus de leur communion sexuelle.
Des arguments spécieux sont souvent utilisés pour se plaindre de l'absence des droits en commun parce que deux personnes de même sexe vivraient sous le même toit (payer moins d'impôts, faciliter la succession, bénéficier de la couverture sociale du partenaire en cas de nécessité, voyager en étant reconnu comme un couple etc.). En réalité, ces personnes peuvent, comme tous les citoyens, bénéficier de droits (sur la base de leur autonomie privée) pour régler des questions juridiques, ouvrir un compte joint, acheter un appartement etc. sans pour autant que leur « union » soit assimilée injustement à un couple ou une famille. C'est pourtant à cette dérive regrettable à laquelle nous assistons. Des droits qui sont inhérents au mariage et à la vie familiale sont ainsi morcelés et distribués selon les majorités politiques dans l'irrespect des électeurs et du bien commun.

- Le Père Tony Anatrella est psychanalyste et spécialiste en psychiatrie sociale.
- L'opposition à la reconnaissance juridique des « unions » homosexuelles s'articule autour de plusieurs types d'arguments comme le rappelle la note de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi publiée le 1er août 2003 dont le P. Anatrella reprend ici le commentaire qu'il a fait à l'époque en le complétant (Cf. La documentation catholique, n. 2298, 7 et 21 septembre 2003).


À lire également sur inXL6
8:52:42 AM

Journal Missa

 Jeudi le 13 mai 2004
Don Luigi Orione (1872-1940) que Jean-Paul II canonisera dimanche prochain...
Bx Luigi Orione (†1940), prêtre italien, apôtre de tous les délaissés. Rencontres Spirituelles (RS).
Biographie - Au cours de l'hiver 1940, pour essayer de soulager les problèmes de cœur et de poumons dont il souffrait, il se rendit à la maison de San Remo même si, comme il disait, «ce n'est pas entre les palmiers que je veux vivre et mourir, mais entre les pauvres qui sont Jésus-Christ». Après seulement trois jours, entouré de l'affection de ses confrères, Don Orione mourût le 12 mars 1940, en soupirant «Jésus! Jésus! Je viens vers toi».
9:03:33 AM
Prier pour la paix vendredi le 21 mai - Le pape a renouvelé à l’adresse de toutes les personnes présentes son "invitation pressante" à "prier pour la paix dans le monde, spécialement en Irak et au Moyen Orient". Jean-Paul II en appelait au "soutien de la communauté internationale", indispensable pour que ces "chères populations prennent avec décision le chemin de la réconciliation, du dialogue et de la coopération". L’initiative de paix - baptisée "offensive de paix" - passe par le sanctuaire italien de La Verna, où saint François d’Assise a reçu les stigmates, et comprend trois éléments. Tout d’abord, elle prévoit une Journée nationale au sanctuaire de La Verna le vendredi 21 mai, comprenant une veillée de prière bénie par le pape ouverte aux différentes confessions chrétiennes, mais aussi aux représentants de l’islam et du judaïsme.
8:54:57 AM
Mois de mai, mois de Marie: Regina caeli du 9 mai
8:50:40 AM
Entretien: Le P. Rosica a "rencontré" Gianna Berretta Molla
8:50:04 AM
Le cardinal Crescenzio Sepe, préfet de la congrégation pour l’Evangélisation des peuples, a nommé, le 7 mai 2004, Madame Huguette Le Blanc, directrice nationale des Œuvres Pontificales Missionnaires au Canada/Québec, pour un mandat de cinq ans (2004-2009). Du diocèse de Québec, Mme Le Blanc est née le 18 décembre 1943 à Dugal (Québec) au Canada. Auparavant, elle a été directrice et rédacteur en chef de la Revue "Univers" de l’Oeuvre Pontificale de la Propagation de la Foi. Elle a étudié la missiologie au Centre d’Etudes et de Coopération Internationale (CECI), et a obtenu le baccalauréat à l’Université de Laval (Québec), avec des études en théologie pastorale, en gérontologie et en journalisme.
8:46:24 AM
Secours d'urgence pour Haïti... l'Accueil Bonneau une grande leçon de solidarité
8:35:33 AM

Journal Missa

 Mercredi le 12 mai 2004
Le mariage, c'est notre affaire !

Mgr Jacques Berthelet, CSV, a publié dans la revue Actualité diocésaine d'avril dernier, un message percutant sur la situation du mariage au Québec et dans d'autres provinces du Canada. Sous le titre «Le mariage, c'est notre affaire !» l'Évêque de Saint-Jean-Longueuil rappelle aux chrétiennes et chrétiens qu'ils ont la responsabilité de réagir, d'autant plus que cette question doit être débattue en Cour suprême du Canada.
8:22:48 PM
Le droit de propriété intellectuelle, même s'il est juste, peut parfois alimenter des conflits avec les nombreux patients qui ne réussissent pas à avoir accès aux soins.. Selon les statistiques, 80% des médicaments seraient consommés par 15% de la population.
6:27:01 AM
Le Seigneur nous a donné une intelligence pour parler, expliquer et convaincre: c'est la seule méthode acceptable ...il est inadmissible d'employer cette intelligence pour torturer autrui.
6:22:23 AM
Evangéliser : se faire le "Cyrénéen" des pays les plus pauvres..."Lorsque vous vous avez le souci des souffrances des autres peuples et que vous travaillez à soulager leur grand besoin de secours, vous travaillez également à aider vos propres peuples à sortir de leur égoïsme étroit, de l'abondance étouffante et de la vacuité des comportements, parfois indignes d’êtres humains. Il ne s'agit pas simplement, comme l'écrivait mon vénéré prédécesseur Pie XII, de faire l'aumône mais d'accomplir un devoir ancré dans notre identité chrétienne: aider ceux qui sont dans le besoin".
6:18:01 AM

Journal Missa

 Lundi le 10 mai 2004
"Our lives begin to end when we become silent about things that matter." - Martin Luther King, Jr.
1:36:27 PM
Il ne faut pas confondre et égaler des choses qui ne se ressemblent que par l'obscurité, mais plutôt par la clarté qui mérite qu'on révère les obscurités. Pascal, Blaise, 598
10:49:16 AM

Journal Missa

 Dimanche le 9 mai 2004
La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste. Pascal, Blaise, 298
10:44:52 PM

Journal Missa

 Samedi le 8 mai 2004
Bse Catherine de Saint-Augustin (1632-1668). Hôtel-Dieu de Québec. Rencontres Spirituelles (RS).
10:34:19 AM
Du bouddhisme au baptême Un japonais attiré par la tradition mystique occidentale

Takeshi Koda vient de recevoir le baptême, à 63 ans. Né à Kyoto, il provient d'une famille bouddhiste. Durant ses études supérieures, Takeshi découvre les "Pensées" de Pascal et particulièrement la célèbre pensée 278 : "Voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au coeur, non à la raison", une phrase quasi-incompréhensible dans la mentalité d'un japonais et qui deviendra comme un phare dans son cheminement.

Dans le cadre de ses études sur la culture occidentale, le jeune universitaire débarque à Louvain, où il étudiera l'histoire du christianisme. Découvrant la tradition mystique qu'il ne cessera d'approfondir, notamment par le mouvement béguinal dont il devient un spécialiste, Takeshi publiera un livre en japonais sur Jan Ruysbroeck. Ce livre, il n'a pu l'écrire que parce que des amis belges vont lui traduire en français les écrits de Ruysbroeck (rédigés en flamand ancien). On touche ici à une autre facette du cheminement de Takeshi : la rencontre, en Belgique, de chrétiens qui deviendront des amis. Ils lui ont fait connaître ce qu'est la foi vécue, célébrée, partagée fraternellement. S'en suit une longue période de recherche et de quête intérieure.
6:49:42 AM
Revenir à la légalité internationale pour résoudre la crise irakienne Pour résoudre la crise irakienne, il faut revenir à la légalité internationale, déclare le cardinal Jean-Louis Tauran.

Même nécessité pour résoudre le conflit israélo-palestinien, "la mère de toutes les crises", explique le cardinal.... "Cette crise (israélo-palestinienne) une fois résolue, les autres seront résolues. Il s’agit d’un problème de justice internationale, qui doit être résolue selon les impératifs du droit international, et de la résolution des Nations Unies. On a besoin de revenir à la légalité internationale".
6:43:39 AM
Nigeria : "Ce n’est pas une guerre de religion" "On parle d’affrontements entre chrétiens et musulmans ; en réalité, les raisons sont politiques, économiques, sociales, ethniques", déclarent les sources de l’Agence Fides. Au centre des violences, il y a les ethnies des Fulanis, musulmans qui se consacrent à l’élevage, et luttent pour le contrôle des meilleures terres contre les Taroks, agriculteurs chrétiens. ...D’après le ministre nigérian de la Justice, M. Abdulkadir Orire, 200 personnes ont été tuées dans des affrontements survenus dans la ville de Yelwa. Les attaquants avaient des armes automatiques, et beaucoup se demandent, au Nigeria, qui peut leur avoir fourni des armes de ce genre.
6:32:53 AM

Journal Missa

 Vendredi le 7 mai 2004
La Semaine québécoise des familles se tient cette année du 10 au 16 mai.

À l'occasion de la Journée de la famille le jeudi 15 mai, Mgr Clément Fecteau, président du Comité du laïcat, offre un message aux familles sous le thème proposé : Bâtir des milieux accueillants pour les familles. Ce texte a été rédigé en lien avec la Table provinciale de la pastorale familiale (TPPF).
1:33:57 PM

Journal Missa

 Lundi le 3 mai 2004
St Pérégrin Laziosi (†1345) servite, patron des malades qui souffrent du cancer. Rencontres Spirituelles (RS).

Bse Marie Léonie Paradis (†1912) fondatrice des petites soeurs de la Sainte Famille. Rencontres Spirituelles (RS).
10:50:17 AM
N'ayez pas peur, il suffit de demander !
10:45:21 AM
(CECC – Ottawa)… Sa Sainteté le pape Jean-Paul II a aujourd’hui nommé Mgr Eugène Tremblay, qui était jusque-là évêque auxiliaire à Québec, comme évêque d’Amos, au Québec. Il succède à Mgr Gérard Drainville, dont la démission a été acceptée par le Saint-Père. Mgr Drainville occupait le siège épiscopal d’Amos depuis plus de 25 ans.

Né en 1936 à Saint-Hilarion dans la région de Charlevoix, Mgr Tremblay a étudié au Grand Séminaire de Québec. Il a été ordonné prêtre en 1962 et évêque en 1995. Il est un membre actif de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) alors qu’il siège à la Commission épiscopale de liturgie du Secteur français et copréside le Groupe de travail sur la révision du document « De la souffrance à l’espérance » dont les travaux portent sur l’Église et la question des abus sexuels.
9:10:46 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu