www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de novembre 2008 Journal Missa

 Dimanche le 30 novembre 2008
Émission spéciale : Pourquoi Dieu a-t-il créé le Monde? A quoi ca sert? (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
7:09:58 AM
Premier dimanche de l'Avent

Premier Dimanche de l'Avent ,   Saint André (+ 62)

Livre d'Isaïe 63,16-17.19.

Tu es, Seigneur, notre Père, notre Rédempteur : tel est ton nom depuis toujours.
Pourquoi Seigneur, nous laisses-tu errer hors de ton chemin, pourquoi rends-tu nos coeurs insensibles à ta crainte ? Reviens, pour l'amour de tes serviteurs et des tribus qui t'appartiennent.
Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes fondraient devant toi.


Psaume 80(79),2-3.15-16.18-19.

Berger d'Israël, écoute, toi qui conduis Joseph, ton troupeau : resplendis au-dessus des Kéroubim,
devant Éphraïm, Benjamin, Manassé ! Réveille ta vaillance et viens nous sauver.
Dieu de l'univers reviens ! Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la,
celle qu'a plantée ta main puissante, le rejeton qui te doit sa force.
Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force.
Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !


Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 1,3-9.

Que la grâce et la paix soient avec vous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus Christ le Seigneur.
Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu'il vous a donnée dans le Christ Jésus ;
en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la Parole et toutes celles de la connaissance de Dieu.
Car le témoignage rendu au Christ s'est implanté solidement parmi vous.
Ainsi, aucun don spirituel ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ.
C'est lui qui vous fera tenir solidement jusqu'au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ.
Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.


Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13,33-37.

Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment.
Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller.
Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin.
Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis.
Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


7:07:16 AM
« Jésus, je te remercie, car tu nous prends comme nous sommes et tu nous offres au Père comme tu es. » Marthe Robin

Priez pour les vocations sacerdotales
7:04:37 AM

Journal Missa

 Jeudi le 27 novembre 2008
Le Saint-Siège souhaite une refonte du système financier international

Note du Conseil pontifical justice et paix

Zenit - Face à la crise financière actuelle, le Saint-Siège propose de « repenser le système financier international » de manière à ce que la finance retrouve sa vraie nature qui consiste à servir le développement et le bien commun.

Cette proposition constitue le cœur de la Note rendue publique par le Saint-Siège en vue de la conférence de Doha (Qatar), organisée par les Nations unies sur le financement au développement, qui se tiendra du 29 novembre au 2 décembre.

Dans ce document, le Conseil pontifical justice et paix, qui en est l'auteur, se demande s'il ne faudrait pas que les Nations se posent la question : « Comment en est-on arrivé à cette situation désastreuse, après une décennie pendant laquelle se sont multipliés les discours sur l'éthique des affaires et de la finance et que s'est répandue l'adoption de codes éthiques ? ».

Partageant l'avis de nombreux experts, le Saint-Siège  estime que « la crise financière actuelle est essentiellement une crise de confiance », et que l'une de ses causes principales est « l'utilisation excessive du 'levier' financier par les opérateurs, et le manque de considération accordée aux éléments de risque que cela implique ».  Mais le Saint-Siège reconnaît surtout « un écart plus marqué entre la nécessité que la finance exerce sa fonction 'réelle' de pont entre le présent et l'avenir, et l'horizon temporel de référence des opérateurs, substantiellement collé au présent ».

En d'autres termes, la recherche du gain, à brève échéance, fait que la finance n'exerce plus sa fonction qui consiste à promouvoir le développement économique. Ainsi, plus qu'une révision, le Saint-Siège réclame la nécessité d'une refonte totale du système.

Paradis fiscaux

Parmi les causes de la crise actuelle, le Saint-Siège dénonce l'existence de « paradis fiscaux » ou « marchés financiers offshore », coupables d'avoir alimenté la crise et d'avoir provoqué son développement.

Ce type de marchés, affirme le document, a « permis un réseau de pratiques économiques et financières démentes : fuites de capitaux aux proportions gigantesques, flux ‘légaux' motivés par des objectifs d'évasion fiscale et canalisés à travers la sur /sous facturation des flux commerciaux internationaux, recyclage de fonds issus d'activités illégales ».

L'utilisation de ces marchés a produit un double effet négatif : d'un côté elle a favorisé les revenus les plus élevés, qui peuvent échapper au contrôle fiscal dans leurs propres pays, et pénalisé les petits revenus, soit les travailleurs et les petites entreprises. De l'autre, elle a entraîné « un report de la taxation du capital sur la taxation du travail ».

Dans ces marchés, une série de personnes et institutions gèrent « environ 860 milliards de dollars par an, ce qui correspondrait à un manque à gagner fiscal d'environ 255 milliards de dollars : plus de trois fois le montant de l'aide au développement public de la part des pays de l'Organisation pour la coopération et le développement économique, l'OCDE ».

Le Saint-Siège pense que la situation actuelle est due au fait que « certaines questions importantes n'aient pas été affrontées tout de suite et correctement : traçabilité des mouvements financiers, vérification des comptes et des opérations relatifs aux nouveaux instruments financiers, estimation du facteur risque ».

« Certaines autorités, en particulier dans les pays financièrement plus développés, ont renvoyé des choix ponctuels, sous prétexte d'avantages économiques, dus à l'existence d'une industrie financière forte sur leur sol, qui ne durent que le temps de l'euphorie financière ».

Une nouvelle morale économique

Pour le Saint-Siège, la solution de la crise passe par un pacte international en matière de finance et de fiscalité, pour favoriser le retour à la confiance et à la transparence.

« Les marchés financiers ne peuvent opérer sans la confiance ; et sans la transparence et sans règles il ne peut y avoir de confiance. Le bon fonctionnement du marché exige une intervention importante de l'Etat, et le cas échéant, celle de la communauté internationale, qui doit fixer et faire respecter des règles de transparence et de prudence ».

Toutefois, il ne pourra y avoir de solutions tant que ne s'affirmera pas une « conscience morale bien formée », vu que les normes, à elles seules, ne peuvent garantir le fonctionnement de l'économie.

« Aucune intervention de régulation ne peut ‘garantir' son efficacité en faisant abstraction de la conscience morale bien formée et de la responsabilité quotidienne des opérateurs du marché, en particulier celles des entrepreneurs et des grands agents financiers », prévient le Saint-Siège.

« Jamais l'homme ne pourra changer ou trouver son salut simplement de l'extérieur ».

C'est pourquoi, « il faut atteindre l'être moral plus profond des personnes, il faut une réelle éducation à l'exercice de la responsabilité vis-à-vis du bien de tous, de la part de tous les sujets, à tous les niveaux : agents financiers, familles, entreprises, institutions financières, autorités publiques, société civile ».

Cette éducation à la responsabilité « peut trouver un fondement solide dans certains principes de la doctrine sociale de l'Eglise, un patrimoine qui est commun à tous et constitue la base de toute la vie sociale : le bien commun universel, la destination universelle des biens, la priorité du travail sur le capital ».

A ce propos, l'Eglise estime qu'il faudrait repenser au travail des opérateurs financiers, les premiers soumis à l' « absolue ‘priorité du capital' », celle-ci les pliant à « de très longues et exténuantes heures de travail, et à des limites de temps très courtes pour prendre des décisions ».


7:25:10 PM

Journal Missa

 Lundi le 24 novembre 2008
L’unité, c’est l’héritage que Chiara Lubich nous a laissé.
12:58:34 PM
188 martyrs japonais béatifiés à Nagasaki 
12:56:27 PM
Conversion ou adaptation
10:29:10 AM
La revue Kephas vous invite à ses premières Rencontres sous le thème L’Église dans 10 ans, quelle unité pour quelles missions ? Samedi 29 novembre 2008, de 9h à 18h Église Notre-Dame de Grâce de Passy, Paris.
5:54:25 AM
Avis de recherche... Voici les noms des personnes dont nous sommes sans nouvelle depuis quelques années! Nous apprécierions que vous vérifiiez ces noms et si vous connaissez l'une d'entre elles, demandez-lui de communiquer sans tarder avec le Cimetière Saint-Vincent-de-Paul, au numéro (450) 661-5299. Merci! - Visionner le document version pdf - mise à jour le 15 octobre 2008
4:54:41 AM

Journal Missa

 Lundi le 17 novembre 2008
Islam - Ce que l'Occident doit savoir (video 1h 39mn)
5:38:48 AM

Journal Missa

 Samedi le 15 novembre 2008
....printing money is a sovereign act and is governed by laws. A creditor cannot refuse payment in money that has legal tender and demand instead payment according to his or her wish (gold, silver or what not) if he or she has not negotiated it beforehand. Those who control the money supply through ad hoc rules can favour some over others. Thus the paradox of modern democracy is that a sovereign people (through its supposed representatives, parliaments, heads of state and government) have de facto no power or right over the US Federal reserve (or the European Central Bank) with regards to such an important sovereign act. In order to protect the public and avoid political interference printing money has been privatised and placed beyond public control. Through its representatives the sovereign cannot be trusted and thus is not sovereign. Few know that the US Federal Reserve was established under private law; the same is true for the Bank of Italy and many other central banks. It has been so since the dawn of parliamentary government, right after the Glorious revolution if 1688.
5:34:30 AM

Journal Missa

 Mardi le 11 novembre 2008
Je prie, a ajouté le pape, pour le monde rural, spécialement pour les petits cultivateurs des pays en voie de développement. J'encourage et je bénis ceux qui s'engagent afin que personne ne manque d'une alimentation saine et adéquate : qui secourt le pauvre, secourt le Christ lui-même.
4:09:55 AM
Évangéliser, c'est habiliter... la liberté humaine de s'exercer en lui donnant tout simplement à voir comment la puissance de Dieu peut transformer les existences humaines.
4:07:17 AM
La solitude est le grand paradoxe de la mondialisation, selon Benoît XVI Les dangers ? La fragmentation et la confusion morale ROME, Lundi 10 novembre 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI a souligné vendredi le grand paradoxe et le drame de la mondialisation actuelle qui, malgré tout ce qu'elle peut apporter de nouveau en termes de possibilités, enferme de plus en plus de personnes dans la solitude. Dans ce nouveau contexte social, en recevant les lettres de créances du nouvel ambassadeur de Lituanie près le Saint-Siège, Vytautas Alisauskas, le pape a reconnu que les « dangers auxquels fait face la société moderne » sont la « fragmentation et la confusion morale ». « Il est tragique et paradoxal, a-t-il relevé, qu'autant de personnes, à l'ère de la mondialisation, où les capacités de communication et d'interaction avec les autres ont atteint un niveau que les générations précédentes n'auraient pu imaginer, se sentent isolées et coupées du reste du monde ». « Ceci entraîne beaucoup de problèmes sociaux qui ne peuvent être résolus uniquement sur le plan politique, car toutes les structures, les meilleures fussent-elle, ne ‘fonctionnent que si chaque communauté porte en elle les convictions capables de motiver les hommes à adhérer librement à son organisation' », a-t-il ajouté en citant son encyclique Spe salvi (n. 24). Dans cette optique, a expliqué l'évêque de Rome, « l'Eglise doit exercer un rôle important qui passe par le message d'espérance qu'elle proclame ». « L'Eglise tente d'édifier une civilisation de l'amour, en enseignant que ‘Dieu est amour' et en exhortant les personnes de bonne volonté à instaurer une relation d'amour avec Lui », a-t-il ensuite souligné. Et puisque « l'amour de Dieu suppose une participation à la justice et à la bonté de Dieu envers les autres », a-t-il ajouté, « la pratique du christianisme conduit naturellement à être solidaire envers ses propres concitoyens et, de fait, avec toute la famille humaine ». « Celle-ci porte à la détermination de servir le bien commun et de s'assumer la responsabilité des membres les plus faibles de la société », tout en freinant « son désir d'accumuler les richesses seulement pour soi ». « Notre société, a conclu le pape, doit aller au-delà de son attraction pour les biens matériels et se concentrer plutôt sur les valeurs qui servent vraiment le bien de la personne humaine ».
4:00:27 AM

Journal Missa

 Lundi le 10 novembre 2008
Catholiques et musulmans viennent de signer une charte des droits. Mais la difficulté arrive maintenant
11:15:22 AM
...Muhammad, doing away with grace and love as typified by the New Testament, tried instead to usher mankind back to an era of law and fear. Life TV’s Father Zakaria Botros recently ran a show dedicated to answering the question, “Was Muhammad a messenger from God or Satan?”
10:30:52 AM

Journal Missa

 Jeudi le 6 novembre 2008
servir les peuples en tant que liturge de Jésus-Christ
8:35:07 PM

Journal Missa

 Mardi le 4 novembre 2008
the greatest destroyer of love and peace is abortion
7:11:29 PM

Journal Missa

 Lundi le 3 novembre 2008
Just Tell Us The Truth...
1:52:31 PM
En juin 2007, lors de la réunion des pays du G8, le gouvernement canadien a déclaré que la mise en oeuvre des recommandations du rapport des Tables rondes nationales sur la responsabilité sociale des entreprises et de l’industrie extractive canadienne dans les pays en développement positionnerait le Canada comme chef de file en matière de responsabilité sociale des entreprises. Un an plus tard, plus de 200 000 Canadiens et Canadiennes vous ont dit qu’ils voulaient la mise en oeuvre de ces recommandations. Les problèmes n’ont pas changé. Des sources d’eau, des forêts et des terres agricoles sont toujours contaminées ou détruites par les activités de certaines compagnies minières canadiennes. On refuse encore aux gens le droit d’utiliser et de gérer les ressources naturelles dont ils ont besoin pour bénéficier de conditions de vie dignes et équitables.
4:58:07 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu