www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de novembre 2004 Journal Missa

 Mercredi le 24 novembre 2004
Le concert de Noël annuel des Petits Chanteurs du Mont Royal se tient dimanche le 12 décembre 2004 à 15 heures à la Basilique Notre-Dame. Sous la direction de Gilbert Patenaude, les PCMR seront accompagnés d'un ensemble instrumental de 8 musiciens. Voir les détails pour vous y rendre et commander des billets.
7:20:56 PM
Le 7 décembre 2004 à 19h30 messe solennelle à l'occasion du 150e anniversaire du dogme de l'Immaculée Conception, du 175e anniversaire de la construction de la basilique Notre-Dame de Montréal, et du 75e anniversaire de sa consécration. La messe sera présidée par Mgr Luigi Ventura, Nonce apostolique au Canada. À 19h, M. Pierre Grandmaison, organiste titulaire, présentera un concert en prélude à la célébration. Cordiale bienvenue à tous!
6:47:42 PM
«Il est indispensable de reprendre la lutte contre la pauvreté et de cesser la lutte contre les pauvres»

Dans une lettre de trois pages adressée à M. Claude Béchard, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Mgr Gilles Lussier, président du Comité des affaires sociales de l'AEQ, demande ni plus ni moins le rejet du projet de loi 57. C'est ce qu'il affirme à la fin de sa lettre :

« Si le projet de loi 57 ne peut atteindre ces différents objectifs de respect de la dignité des personnes par une couverture des besoins essentiels, de lutte aux préjugés et à la pauvreté, de chances égales pour un emploi qui permette d'améliorer à long terme les conditions de vie et la prise en charge des personnes par elles-mêmes, il serait préférable qu'il soit retiré comme la majorité des groupes le demandent actuellement.»

Montréal, 24 novembre 2004
- Le Comité des affaires sociales de l’AEQ par son président, Mgr Gilles Lussier, évêque de Joliette, vient d’écrire à M. Claude Béchard, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale à propos du Projet de loi 57 sur l’aide aux personnes et aux familles. Ce Projet de loi effectue un retour inacceptable aux mesures discriminatoires et injustes pour les personnes et les familles les plus démunies de la société. Le comité demande ni plus ni moins au Ministre de retirer le Projet de loi 57.

Les membres du CAS reconnaissent la nécessité de faire des ajustements au régime actuel de l’aide sociale. Cependant, ils demandent au ministre Béchard de tenir compte des avancées incluses dans la Loi 112, Loi visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Trois points majeurs devraient retenir son attention : le respect de la dignité des personnes, la lutte aux préjugés et à la pauvreté ainsi que la prise en charge des personnes par elles-mêmes.

En fidélité à la Charte québécoise des droits et libertés de la personne qui affirme : «Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation» (art. 4), le Projet de loi doit donner aux personnes en situation de pauvreté la reconnaissance de leur dignité pleine et entière, en instaurant une couverture non négociable des besoins essentiels. Selon le rapport 2004 du Conseil national du bien-être social du Canada, le seuil de faible revenu était de 15 172 $ par année, en 2000, pour une personne seule. Au Québec, celle-ci recevait de l’aide sociale, 6 282 $ par année. Cela représente un déficit de plus de 50 %. Un réajustement est nécessaire avec la pleine indexation au coût de la vie, comme le parti libéral du Québec s’y est engagé.

Les distinctions entre personnes aptes ou inaptes ou avec contrainte ou sans contrainte à l’emploi devraient être remplacées par une prestation minimale couvrant les besoins essentiels et protégées de toute coupure et même de saisie de loyer ou autres. Il est déplorable que, dans une société comme la nôtre, le recours à l’aide sociale semble être un délit grave méritant des sanctions. Des mesures concrètes sont à mettre en place pour les personnes qui fraudent, sans pénaliser les autres. Le harcèlement fait aux personnes pauvres n’est pas acceptable. Les préjugés entretenus de façon systématique ne conduisent pas à une meilleure humanité. Ils nuisent à la paix sociale que nous voulons préserver, chez nous. Le Comité soutient qu’il importe de reprendre la lutte contre la pauvreté et de cesser la lutte contre les pauvres.

L’incitation au travail pourrait se faire par des mesures valorisantes plutôt que par des pénalités. Des mesures n’entretenant pas les préjugés, permettant de faire cesser les inégalités et conduisant vers des emplois à long terme les encourageraient à sortir de l’aide sociale et les aideraient à prendre leur vie en main. Faire appel à l’expérience et l’expertise des personnes concernées serait signe de respect envers leur esprit inventif, peu importe leur condition économique.

Les membres du comité des Affaires sociales demandent donc au ministre Béchard de retirer le projet de loi 57 s’il ne peut pas atteindre ces différents objectifs de respect de la dignité des personnes par une couverture des besoins essentiels, de lutte aux préjugés et à la pauvreté, de chances égales pour un emploi qui permette d’améliorer à long terme les conditions de vie et la prise en charge des personnes par elles-mêmes.

Voici le texte intégral
11:54:47 AM

Journal Missa

 Lundi le 22 novembre 2004
The Da Vinci code fiction / hoax. The novel is based on a variety of beliefs that are in direct opposition to Christianity... it promises a sort of gnosis -- or secret knowledge -- and suggests that subjective individualism, not traditional religion, holds the real answers to life's big questions....There has to be recognition that novels such as The Da Vinci Code are not "just fiction." They are means for conveying ideas and beliefs to large groups of people, often without readers fully appreciating what they are consuming....one should analyze and carefully assess what this novel is saying and to consider why it was written. The errors and false ideas of the novel need to be addressed point by point. While refutation is invaluable, solid catechesis is just as important. It shouldn't take an advanced degree or decades of study to recognize the factual and logical problems that are strewn throughout The Da Vinci Code. Good catechesis will go a long way in inoculating Catholics to error and provide them with an understanding of Church doctrine, practice and history. The DVC is historically illiterate. ... Un roman éclectique et gnostique : fascinant par l'intrigue mais par ailleurs pernicieux par la désinformation qu'il cherche à servir au grand public sous le couvert - tantôt de la supposée érudition de son auteur tandis que son contenu exégétique et historique ne passe pas le test de la crédibilité scientifique - tantôt de se targuer d'être une fiction alors que sous le couvert d'un "roman" c'est une tentative bien réelle cependant de dénaturer les fondements historiques et théologiques de la Foi.
4:00:06 PM
L'Association suisse Oui à la Vie : ...un embryon de quelques jours a droit à être protégé dans le plein respect de la dignité humaine. L'embryon n'est pas responsable, en définitive, de sa non-implantation. Il ne peut pas être sacrifié à des intérêts qui ne sont pas les siens (recherche). Seul un non à la loi empêchera d'autres abus potentiels (clonage ou interventions génétiques, par ex.). Seul un non à la loi favorisera la recherche sur les cellules souches adultes, qui a déjà permis d'obtenir des résultats prometteurs (guérison du cancer, traitement de l'infarctus du myocarde, par ex.) et qui n'oblige pas à tuer des êtres humains.
10:16:07 AM

Journal Missa

 Mercredi le 17 novembre 2004
En cette année de l’Eucharistie, le pape Jean-Paul II invite les évêques à aider les fidèles à grandir dans la conscience du mystère eucharistique, source de communion et de charité. ... "source et sommet de la mission de l’Eglise"...Les évêques, soulignait le pape, auront le devoir spécifique d’être des "maîtres authentiques de la communion" et d’aider le corps ecclésial à grandir dans l’unité, afin que se dilatent les espaces de la charité pastorale" et que "la collégialité et la communion hiérarchique fleurissent pour des fruits saints dans l’Esprit". "Puisse l’Eglise, souhaitait encore Jean-Paul II, renouvelée dans la redécouverte du don et du mystère de l’Eucharistie, étendre cette recherche de vie aux proches et aux lointains dans l’œuvre urgente de la nouvelle évangélisation". Le pape rappelait que l’Eucharistie est le mystère où l’Eglise puise "les énergies vitales pour sa présence et son action dans l’histoire des hommes". Un mois après l’ouverture de l’année de l’Eucharistie, Jean-Paul II affirme que le synode sur l’Eucharistie, qui aura lieu à l’automne 2005, sera une "occasion propice pour que se confirme dans l’Eglise la foi dans le mystère adorable de l’Eucharistie et que se renouvelle la communion collégiale et hiérarchique et que se promeuve la charité fraternelle". La doctrine et la spiritualité de la communion ont été le trait distinctif du synode des évêques depuis la naissance de cet organisme, il y a 39 ans, pour répondre à la volonté du pape Paul VI. Cette communion, soulignait le pape, ne trouve "sa préfiguration idéale" que dans l’Eucharistie. Par conséquent, la coïncidence entre l’Année de l’Eucharistie et la prochaine assemblée dédiée à ce thème représente, disait encore le pape, "un cas spécial de réciprocité entre l’Eglise universelle et le synode lui-même". Le pape a exprimé le souhait que le magistère sur la doctrine et la pratique eucharistique, contenu dans l’encyclique "Ecclesia de Eucharistia" et dans la lettre apostolique "Mane nobiscum Domine" trouve "universellement les âmes prêtes à la communion avec le Seigneur et avec leurs frères dans le commandement de la charité".
9:41:37 PM
Le pape a insisté, souligne le cardinal Arinze, sur l’intériorité dans sa lettre apostolique "Mane Nobiscum, Domine". Il privilégie la Messe dominicale. Rien n’a la priorité sur la messe dominicale. Puis l’adoration de la Sainte Eucharistie en dehors de la Messe: visites, Heures saintes, adoration toute la journée, et la nuit. Le Saint-Père demande à l’Eglise que dans chaque diocèse, paroisse, nation, on fasse un programme, sans interférer avec le plan pastoral d’aucun diocèse, parce que l’Eucharistie est la source de l’énergie spirituelle de l’Eglise. Sans l’Eucharistie, on ne comprend pas l’Eglise. Sans l’Eucharistie, pas d’Eglise". "Nous ne connaissons jamais assez ce grand mystère de la foi, ...nous pouvons sans cesse le découvrir davantage, l’adorer davantage, l’admirer davantage. Nous pouvons contempler Jésus et le recevoir, l’Année de l’Eucharistie est une grâce pour grandir dans la foi par la prière, la réflexion, des journées d’étude sur la sainte Eucharistie. Une année d’attention plus grande à la célébration du mystère eucharistique, dans la sainte Messe. Une année d’adoration en dehors de la messe"...."Qui me confesse devant les hommes, je le confesserai devant mon Père".... la promotion de la justice et de la paix dans la société fait partie de notre engagement pour l’Eucharistie. Nous pensons aux affamés, aux malades, aux personnes seules, aux personnes âgées. Nous pensons à la solidarité internationale envers les pays en voie de développement. Tout cela n’est pas en dehors de l’Eucharistie. A la fin de la messe, nous sommes envoyés à vivre ce pour quoi nous avons prié et chanté. C’est le sens de "Ite Missa est."
9:34:40 PM

Journal Missa

 Lundi le 15 novembre 2004
150e anniversaire du dogme de l'Immaculée Conception - Neuvaine préparatoire du 30 novembre au 08 décembre 2004 à la basilique cathédrale Marie Reine du Monde de Montréal : chaque jour messe à 17H00, adoration du Saint-Sacrement à 17H30, vêpres à 18H30, chapelet à 19H00. - Le 08 décembre messe solennelle à 19H30
3:44:39 PM
...est-il possible que renaisse celui qui a déjà vécu la moitié de sa vie ? (Jn 3,4) Tu l'as dit, et pour moi cela s'est vérifié. Le fardeau d'une longue vie de fautes et de souffrances est tombé de mes épaules. Ah! aucun coeur humain ne peut comprendre ce que tu réserves à ceux qui t'aiment. Maintenant que je t'ai saisi, je ne te lâcherai pas (Ct 3,4). Quel que soit le chemin qu'emprunte ma vie, tu es avec moi. Rien ne pourra me séparer de ton amour.
10:26:24 AM
Saint Albert le Grand : - L'homme qui craint Dieu fréquente la Sagesse assidûment  - Heureux les hommes intègres dans leurs voies qui marchent suivant la loi du Seigneur !  -...tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien.
9:31:15 AM

Journal Missa

 Vendredi le 12 novembre 2004
Il faut le faire: 70e anniversaire de sacerdoce et 40e anniversaire d'épiscopat!

Mgr Auguste Delisle est le fils de Joseph Odonat Delisle et de Blanche Brown. Il est né le 7 juillet 1908 à Montréal où il fut baptisé deux jours après, soit le 9 juillet. Il commença son école primaire à Montréal en 1914 et poursuivit à Saint-Jovite, au collège Notre-Dame et à Eganville. Il fit ses études secondaires et deux années de philosophie au Collège Saint-Alexandre de la Gatineau de 1922 à 1931. Il étudia la théologie à Paris puis à Rome de 1931 à 1935, y obtenant une licence en théologie de l'Université Grégorienne.

En 1935, il part en mission au Cameroun où il commence comme professeurs à Akono puis procureur à Douala. Il continuera à Bodmakak et Amban jusqu'en juillet 1952 où il est nommé à Idah, au Nigéria. Il y est nommé préfet apostolique en 1955. Il sera nommé évêque de Kabba le 21 juillet 1964 et consacré dans la cathédrale de Hull, le 24 août de la même année.

Le 30 juillet 1972, il donne sa démission comme évêque de Lokoja pour laisser la place à Mgr Alexius Makozi, originaire d'Okéné, au Nigéria.

Comme on n'a rien à lui offrir comme évêque au Canada, il part comme missionnaire au Chili le 3 septembre 1979, donc à 71 ans, et malgré cet âge, il se met à l'apprentissage de l'espagnol et de la culture chilienne. Il n'en reviendra qu'en 2000 à cause de sa santé. Il a donc passé plus de 60 ans en mission à l'extérieur de son pays.

Félicitations pour tant d'années de dévouement à l'Église - 70 ans comme prêtre et 40 ans comme évêque - et à sa Congrégation du Saint-Esprit!

Serge Hogue c.s.sp.
Supérieur provincial
Congrégation du Saint-Esprit (Spiritains)
www.spiritains.qc.ca
7:58:59 PM
Jerusalem Livre de Vie
1:41:51 PM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu