www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de février 2007 Journal Missa

 Lundi le 26 février 2007
Le Jour du Seigneur propose une série de carême composée de 4 films, sur le thème « Vivre la mort ». Ils seront diffusés sur France 2 à partir du 11 mars, mais un court-métrage de présentation est déjà disponible sur notre site, à l’adresse suivante. En outre, cette série donnera lieu à des avant-premières, organisées à Paris, au couvent dominicain de l’Annonciation, à partir du 8 mars. L’entrée est gratuite et il suffit de s’inscrire. Tous les renseignements sont sur le site.
8:11:10 PM
"Pourquoi l'Église semble-t-elle s'effondrer?" (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne

La noblesse de l'homme c'est le combat intérieur mais la médiacratie de la société marchande qui broie la signification des faits humains, relativise les valeurs depuis 50 ans.

À cause de cela la paroisse est en crise partout dans le monde, mais la maladie dont elle souffre ne vient pas d'elle. Elle vient d'un monde qui oublie Dieu et tente de détruire les valeurs fondamentales : les droits de Dieu sur ses créatures et sur les sociétés où elles vivent; la noblesse de l'homme, ses droits imprescriptibles, la famille et son autorité première, antérieure à toute société civile, les droits des enfants et tout particulièrement leur droit à la vie. Peut-on juger l'Église d'après les crises qu'elle a subies et celles que nous subissons, effroyable, la plus grave de toutes, déclenchée par le matérialisme athée et son formidable empire? Absolument pas! Il faut juger l'Église en fonction de son caractère divin et de l'extraordinaire faculté qui est la sienne d'apporter le remède à chaque fois qui convient à la crise. Dieu aime sa création, ses créatures rachetées par le sang du Christ, il tire le bien du mal.

L'Église a-t-elle encore son mot à dire Thème : Dans une société où la crédibilité d’un propos se mesure à l'écho médiatique qu’il rencontre, alors que des voix s’élèvent pour critiquer les religions, Le Jour du Seigneur aborde sans détour la question : L’Eglise a-t-elle son mot a dire ? Sur le plateau, Jean François Bodin recevra trois journalistes, spécialistes de l’actualité religieuse ou travaillant pour des médias chrétiens. Avec eux, place à l’échange des idées, parfois contradictoires, dans un souci de clarté, pour mieux décrypter les faits et les questions qu’ils soulèvent. Le débat sera émaillé de reportages rappelant les faits marquants.
8:09:12 PM
Cinq nouveaux Saints bientôt canonisés au Vatican (RV-Samedi 24 février 2007) Benoît XVI présidera deux cérémonies de canonisation les 11 mai et 3 juin prochains. Les décrets concernant cinq nouveaux saints ont été lus en sa présence ce vendredi matin, dans la salle Clémentine au Vatican. Un moine brésilien sera canonisé le 11 mai. A cette date le pape devrait se trouver au Brésil pour l’inauguration de l’assemblée générale du CELAM, le conseil épiscopal latino américains. Quatre autres bienheureux seront canonisés le 3 juin. Un prêtre maltais du siècle dernier, Georges Preca, qui a œuvré en faveur de l’apostolat des laïcs plusieurs décennies avant le concile Vatican, un franciscain polonais, Simon de Lipnica grand prédicateur au XVème siècle, qui s’est distingué par son courage et son dévouement pendant l’épidémie de peste qui ravageait Cracovie, un prêtre passionniste hollandais, Charles de Saint André, apotre de l’œcuménisme au XIXème siècle et une religieuse française , Marie Eugénie de Jésus, fondatrice des religieuses de l’Assomption au XIXème, béatifiée par Paul VI en 1975 pendant l’année sainte. Cette future sainte française nous est présentée par Bernard Decottignies
7:55:47 PM

Journal Missa

 Samedi le 24 février 2007
The light is on for you
11:20:26 AM
Anti-Christian “lobbies”
11:17:47 AM

Journal Missa

 Jeudi le 22 février 2007
Ils regarderont Celui qu'ils ont transpercé" (Jn 19, 37), thème biblique du Carême 2007

Depuis hier, Mercredi des Cendres, les catholiques sont entrés dans le temps du Carême. Durant une quarantaine de jours, ils sont invités à vivre plus intensément un temps de recueillement, d'écoute de la Parole de Dieu, de prière et de pénitence. Pour les baptisés, c'est une occasion de retourner aux sources de leur baptême et d'entrer plus profondément dans la connaissance et l'amour du Christ. Inspiré du thème biblique "Ils regarderont Celui qu'ils ont transpercé", le pape Benoît XVI a adressé un message aux catholiques du monde entier sur le grand mystère de la Croix.
11:15:49 AM

Journal Missa

 Mercredi le 21 février 2007
« Jésus donc, voyant Sa mère et se tenant près d'elle le disciple qu'Il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère ». Dès cette heure-là, le disciple l'accueillit chez lui. » Jn 19, 26-27
12:58:43 PM

Journal Missa

 Dimanche le 18 février 2007
Rassemblement de prière des pèlerins de Medjugorje le 24 Mars 2007 à Banneux chez les pères de saint Jean. Le Père Petar viendra parler du message de Medjugorje. Début 10 h. Fin 17,30 h. - Allocution du Père Petar. Témoignage du Père Bertin. Eucharistie. Prière pour les malades. Adoration. Bénédiction. Merci d'avance de la part de tous nos pèlerins. De la part du Groupe Contact Medjugorje Bénélus.
11:34:28 AM

Journal Missa

 Samedi le 17 février 2007
« Marie, Mère du « oui », tu as écouté Jésus,
 Et tu connais le timbre de sa voix et le battement de son cœur.
 Etoile du matin, parle-nous de Lui
 Et raconte-nous ton chemin pour le suivre dans le chemin de la foi.

 Marie, toi qui à Nazareth as habité avec Jésus,
 Imprime tes sentiments dans notre vie,
 Ta docilité, ton silence qui écoute
 Et fait fleurir la Parole en choix de vraie liberté.

 Marie, parle-nous de Jésus, pour que la fraîcheur de notre foi
 Brille dans nos yeux et réchauffe le cœur de ceux qui nous rencontrent,
 Comme tu l’as fait en rendant visite à Elisabeth
 Qui dans sa vieillesse s’est réjouie avec toi du don de la vie.

 Marie, Vierge du « Magnificat »,
 Aide-nous à apporter au monde la joie et, comme à Cana,
 Incite chaque jeune, engagé dans le service de ses frères
 A faire seulement ce que Jésus dira.

 Marie, pose ton regard sur l’Agora des jeunes,
 Pour qu’elle soit le terrain fécond de l’Eglise italienne.
 Prie pour que Jésus, mort et ressuscité, renaisse en nous
 Et nous transforme en une nuit pleine de lumière, pleine de Lui.

 Marie, Vierge de Lorette, porte du ciel,
 Aide-nous à élever notre regard.
 Nous voulons voir Jésus. Parler avec Lui.
 Annoncer à tous son amour ».

Prière à la Vierge Marie composée par Benoît XVI pour les jeunes
6:09:14 AM

Journal Missa

 Jeudi le 15 février 2007
Patrimoine religieux - Entente entre la ministre Line Beauchamp et l'Assemblée des évêques catholiques du Québec

Montréal, le 15 février 2007 - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, et l'Assemblée des évêques catholiques du Québec ont convenu d'un modèle de protocole pour la conclusion d'ententes, avec chacun des diocèses du Québec, sur l'utilisation d'églises dont le changement d'usage est envisagé par la fabrique propriétaire.

Lors d'une conférence de presse tenue ce matin à la cathédrale de Montréal, la ministre a signé deux premières ententes, l'une avec l'archevêque de Montréal, M. le cardinal Jean-Claude Turcotte, et l'autre avec l'évêque du diocèse de Saint-Jérôme et président de l'Assemblée des évêques, Mgr Gilles Cazabon.

Communiqué
Allocution du président
10:28:42 AM

Journal Missa

 Dimanche le 11 février 2007
Sous le thème, « Quitter le découragement, trouver un nouvel élan », la communauté de Taizé (France) animera une rencontre de jeunes à Montréal du 27 au 29 avril 2007. Les participants, des jeunes adultes entre 17 et 35 ans, viendront de plusieurs régions du Canada et des Etats-Unis. Ils seront accueillis dans les familles et les paroisses de Montréal.

La rencontre de Montréal est préparée en collaboration avec l'Eglise catholique de l'archidiocèse de Montréal, l'Eglise Anglicane et l'Eglise Unie du Canada. Elle marquera une nouvelle étape du « pèlerinage de confiance à travers  la terre ». Frère Roger, le fondateur de la communauté de Taizé, avait eu l'idée de ce pèlerinage comme un moyen de stimuler les jeunes à être porteurs de paix, de confiance et de réconciliation là où ils vivent.

Le programme provisoire peut être consulté sur le site : www.taizemontreal2007.ca

Frère Alois, le successeur de frère Roger, sera présent à Montréal et s'adressera chaque soir aux participants.

Pendant la rencontre de Montréal, des temps de prières avec les chants de Taizé alterneront avec des temps de réflexion et d'échanges.

Site de la rencontre de Montréal : www.taizemontreal2007.ca

Site de la communauté de Taizé : www.taize.fr

Inscriptions : par le site www.taizemontreal2007.ca ou par courriel : taizemontreal2007@yahoo.ca
11:47:14 PM
Pour la femme enceinte en difficulté...

Nous avons constaté presque de façon unanime que lorsqu’une jeune fille enceinte, en état de choc, arrivait dans un de nos Centres, et qu’elle recevait toute l’aide nécessaire (écoute pacifique, hébergement, support de toutes sortes), après quelques temps, une fois réconfortée et sécurisée, elle acceptait volontiers de mettre son enfant au monde. Depuis 19 ans, ces centres ont aidé les femmes enceintes à donner naissance à plus de 10,090 bébés québécois, épargnés ainsi de l’avortement.

Liste des centres - version pdf
11:29:58 PM

Journal Missa

 Samedi le 10 février 2007
Church-Islam dialogue: the path starts from Regensburg's Pope
by Samir Khalil Samir, sj
Benedict XVI’s speech at Regensburg received a lot of criticism but it in fact launched an effective model for Islamo-Christian dialogue: refusal of violence, love of truth, interpretation, mission. The only way to go beyond the trivially tolerant appearance of dialogue promoted by many Muslims and by a good part of the Catholic Church.

Beirut (AsiaNews) – Benedict's masterly lecture at Regensburg was seen by many Christians and Muslims as a false step by the Pope, a simple mistake, something to get over and forget, if we don't want to set off a war of religions. Instead, at Regensburg, this Pope traced, with his balanced, courageous and by no means trivial thinking, the basis for true dialogue between Christians and Muslims, giving voice to many reformist Muslims and suggesting to Islam and Christians the steps to be taken.
 
Still today in the West and in the Islamic world, reactions to that speech are strong. But many Muslim scholars are beginning to ask themselves: “After the tumult of initial misunderstandings, what did Benedict XVI say to us after all? He told us that we Muslims run the great risk of eliminating reason from our faith. In this case, the Islamic faith becomes simply an act of submission to God, which can conceivably degenerate into violence, perhaps even ‘in the name of God’, or ‘to defend God.’”
 
Violence, reason and crisis in Islam
 
The much-exploited and detested quotation of Manuel II Paleologus itself was important because it underlined that "God does not love blood and violence," and that violence is against the nature of God and of man. Unfortunately, being that this phrase was pronounced on September 12th, a day after the anniversary of the attack against the Twin Towers, people read it in a political key (helped by the manipulations of Al Jazeera and Western liberals).
 
Now Muslims themselves are wondering: "All in all, the Pope said that there is the risk of violence in Islam. And this is not true? It is not our history and our daily problem? Are we not running the risk of emptying faith by separating it from reason and from critical thought?" Even if not in public, various Islamic scholars are saying: "This separation between faith and reason is more than ever today’s danger in Islam!"
 
...Still today, there are Muslims who write to me thanking the Pope for what he said in Germany. Right after the speech, Abdelwahhab Meddeb of Tunisia thanked Benedict XVI because "finally someone dared to speak and point a finger at violence in Islam." For Meddeb "the seed of violence in Islam is found in the Koran," as he entitled one of his articles.
 
Such a statement -- on the part of a Muslim -- shines a light on the real, great problem of dialogue today: the lack of truth, the reluctance to accept discussion on critical points.
 
On the question of violence, all Muslims know that its seeds are in the holy Book, but everyone also tries to hide this by saying that "No, it is not true, Islam means peace, salâm, respect, non-violence,” thus denying the facts...

11:40:23 PM

Journal Missa

 Vendredi le 9 février 2007
La gloire, je ne la reçois pas des hommes Jean 5,41
5:58:21 PM

Journal Missa

 Jeudi le 8 février 2007
La tolérance ? « C'est une notion ambiguë très difficile à saisir. Car elle peut être entendue dans un sens péjoratif et traduire l'attitude que l'on adopte envers des gens que l'on n'aime pas : nous disons alors qu'''on les tolère''. Mais je crois qu'il existe une autre manière, plus vertueuse de la définir, et qui implique que l'on essaie de comprendre l'autre afin de trouver ce qu'il y a d'intéressant en lui. » Charles Taylor

...l'exigence d'un minimum d'intégration relève du sens commun. ... il est parfaitement légitime, de la part de la société d'accueil, d'imposer quelques règles fondamentales, qui sont au coeur de la vie collective et par lesquelles tous les citoyens doivent être liés juridiquement ou moralement. Font partie de ces règles: le respect de valeurs premières telles la démocratie, l'égalité, les libertés civiles, la tolérance; et l'apprentissage de la langue française, comme dénominateur commun de la culture québécoise - sans exclure évidemment la survie des autres langues, mais comme langues secondes... Certains néo-Québécois suscitent un malaise parmi la population d'accueil lorsqu'ils affichent à l'égard de ce patrimoine affectif et symbolique une sorte de refus et ne semblent montrer de l'intérêt pour la culture québécoise qu'à la condition de n'en parler qu'au futur, comme s'il fallait la réinventer de toutes pièces. Cela dit, il s'agit seulement ici de rendre à la conscience historique la place qui lui revient, non pas comme le creuset de la conscience nationale, mais comme l'un de ses éléments constitutifs.... Gérard Bouchard

Ce qui est tolérable pour l'un peut être intolérable pour un autre. L'effort individuel ou collectif que veut déployer un monde pluraliste pour trouver la base éthique ou spirituelle, sur laquelle des hommes de convictions différentes peuvent s’entendre et coopérer, aboutit invariablement au même dilemme.
9:54:48 PM
Le débat doit se faire sur les bases de la raison

Accommodements raisonnables Jean Charest sort de sa réserve - Rompant avec son discours pondéré sur les accommodements raisonnables, Jean Charest sort de sa réserve et annonce la création d'une commission spéciale coprésidée par les sociologues Charles Taylor et Gérard Bouchard. En conférence de presse, il a rappelé que le Québec était une nation, par son histoire, sa langue et sa culture, et qu'elle s'appuyait sur des valeurs solides, telles que l'égalité entre les hommes et les femmes, la primauté de la langue française et la séparation de l'Église et de l'État. « Ces valeurs fondamentales ne peuvent faire l'objet d'aucun accommodement » a-t-il ajouté. Puis il a souligné que le Québec était une société d'accueil, où les nouveaux arrivants étaient les bienvenus, mais que chacun avait la responsabilité de s'intégrer et de respecter les valeurs fondamentales. Enfin, il a précisé qu'il avait observé le débat avec inquiétude, ajoutant que tout les cas dont il a été question n'avaient rien à voir avec des accommodements raisonnables. « Le débat s'est cristallisé sur un malentendu d'origine, mais cela ne rend pas les incidents rapportés plus acceptables » a précisé le premier ministre. La commission Bouchard-Taylor a pour mission de mener des consultations dans les régions du Québec et sera chargée de formuler des recommandations au gouvernement. Les travaux débuteront dès le mois de mars. La commission devra rendre son rapport dans un an. Video LCN
4:56:54 PM

Journal Missa

 Mercredi le 7 février 2007
Audience générale : Benoît XVI rappelle la mission des époux chrétiens
9:17:22 PM
De religions et de cultures différentes, avec un passé différent, nous sommes réunis ce soir pour affirmer que la paix est un don précieux et un objectif à poursuivre. Nous ne cédons pas à la culture du conflit tout comme nous n’acceptons pas que les luttes soient inévitables et la guerre un fait naturel. Une telle confiance nous vient d’une vision de la paix qui est profondément ancrée dans les valeurs fondamentales et les idées partagées par toutes les traditions de foi, qui veut que Dieu, notre Créateur, a doté chaque personne d’une dignité inaliénable ainsi que des droits et des obligations, établissant une solidarité inébranlable entre tous les hommes et les femmes.

...nous ne sommes pas naïfs. Le phénomène de la violence est devenu extrêmement complexe au XXIe siècle et pose des défis sans précédent à la communauté internationale. Le travail pour la paix implique de nos jours de chercher à combler le vide entre les riches et les pauvres ; à mettre fin aux guerres civiles, au terrorisme et aux conflits armés ; à arrêter la reprise de la course aux armements et la prolifération des armes diverses ; à rejeter la glorification de la violence dans les médias. Aujourd’hui, des millions de personnes sont affectées par les guerres, et les civils sont devenus des cibles au mépris du droit humanitaire. Ces victimes et les millions de personnes déracinées de force veulent la paix et le respect de leur dignité humaine. Nous vivons un moment difficile mais nous savons qu’il existe « une logique morale à l’intérieur de chaque être humain qui rend possible le dialogue entre les personnes et les peuples ».

La quête de la paix commence dans le cœur de chaque individu, passant ensuite aux pays et à la communauté internationale, un processus bien réglé et fondé sur le respect de la personne, du droit à la vie et à la liberté de religion, le libre exercice des droits humains fondamentaux, l’élimination des inégalités injustes. La question se pose alors pour savoir comment nous pouvons guérir le monde, d’aller au-delà de la simple tolérance et aider les autres avec respect et justice. Le besoin d’aller au-delà de la tolérance réside dans le fait que celle-ci n’est qu’une sorte d’acceptation passive des autres imposée par la loi, un premier pas sans doute, mais sans un engagement personnel. On a constaté qu’une civilisation de tolérance repose sur un terrain miné : dès que l’attention baisse, les mines explosent. Le respect, par contre, regarde les autres comme des partenaires de la même humanité, des enfants du même créateur qui, par des chemins différents, songent à une vie heureuse et paisible. Un dialogue effectif et des négociations de paix reposent sur les deux piliers du respect et de la justice, la justice dans les relations pratiques de chaque jour, qui met à l’épreuve la sincérité de nos paroles et des nos engagements. L’évolution du processus qui mène de la tolérance au respect et à la justice atteint sa perfection lorsqu’on découvre « que la plus grande vocation de chaque personne est l’amour ». Dans cette prise de conscience « nous trouvons l’ultime raison pour devenir des ardents défenseurs de la dignité humaine et des courageux bâtisseurs de paix ».

Aramin, un ancien soldat, membre actif des Combattants pour la Paix, un groupe d’anciens militants palestiniens et d’ex-soldats israéliens qui se sont mis ensemble afin d’encourager la réconciliation, a déclaré récemment : « Avec le temps, je me suis rendu compte que nous ne pouvions pas résoudre nos problèmes avec les armes et que nous devions parler à l’autre partie. » Il y a là une claire convergence avec le Message du Pape Benoît XVI : « La guerre représente toujours un échec de la communauté internationale et une perte grave pour l’humanité. » Si nous marchons ensemble sur le chemin du dialogue, du respect, de la justice et de l’amour, nous pourrons recevoir, même aujourd’hui, le don divin de la paix.
5:13:49 PM
En acceptant le coran, une personne accepte donc des incitations au meurtre ?... comment réconcilier son idéologie avec la morale ? Algérie chrétienne: réveil grandiose Un musulman bouleversé témoigne : "il y a des conséquences à la conversion hors de l'islam: les convertis doivent être tués !...?? | Ex-musulmans...Oui,c'est possible! | et l'islam fondamentaliste est vertement critiqué ici en comparaison aux autres religions ...sur le respect des droits et libertés des personnes, et la liberté de religion Interview Wafa Sultan sous titre français | Nous devons aider les musulmans à sortir de la prison de l'islam - ITV interview Wafa Sultan
2:22:23 PM
Socrate (†399 av. J.C.) philosophe grec passionné par la recherche de la vérité. (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne

Le test des trois passoires
Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
"Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami?"
Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires.
- Les trois passoires?
- Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux dire est vrai?
- Non, j'en ai seulement entendu parler...
- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.
Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien?
- Ah non ! au contraire.
- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait?
- Pas vraiment.
- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire?
12:07:54 PM
12 février, 19H30 Université Concordia
11:32:25 AM
« Tu aimes la vérité, mon Dieu, au fond du coeur » (Ps 50,8) - Le Christ nous a enseigné que Dieu n'est pas à chercher en un lieu déterminé et nous a appris qu'« un sacrifice est offert à son nom en tout endroit de la terre » (Ml 1,11). En effet, c'est maintenant « le temps où les vrais adorateurs adorent le Père », non plus à Jérusalem ni sur le mont Garizim, « mais en esprit et en vérité » (Jn 4,21.24). Ce n'est donc pas dans un lieu ni sur la terre que Dieu habite, mais dans le coeur. Vous cherchez alors où se trouve Dieu ? Dieu se trouve en un coeur pur. C'est là en effet qu'il fera sa demeure, selon ce qu'il a dit par le prophète : « J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux, et ils seront mon peuple et je serai leur Dieu, dit le Seigneur » (Lv 26,12). Remarquez bien que chacune de nos âmes contient en quelque sorte un puits d'eau vive ; il y a en elle un certain sens céleste, une image de Dieu enfouie... Il est là, le Verbe de Dieu, et son opération actuelle est de dégager le sable de votre âme à chacun, pour faire jaillir votre source. Cette source est en vous et ne vient pas du dehors, car « le Royaume de Dieu est au-dedans de vous » (Lc 17,21). Ce n'est pas au dehors, mais chez elle que la femme qui avait perdu sa pièce d'argent l'a retrouvée. « Elle avait allumé sa lampe, elle avait balayé sa maison » (Lc 15,8) des ordures et des saletés qui s'y étaient accumulées par sa négligence, et c'est là qu'elle a retrouvé sa pièce d'argent. Quant à vous, si vous allumez votre lampe, si vous vous servez de l'illumination du Saint Esprit, « si vous voyez la lumière dans sa lumière » (Ps 36,10), vous trouverez la pièce d'argent en vous. Car c'est en vous que se trouve l'image du roi céleste. Origène (vers 185-253), prêtre et théologien Homélies sur la Genèse, n° 13, 3-4 ; PG 12,233 (trad. SC 7, p. 222 rev.)
11:20:42 AM
Lectionnaire: - Telle fut l'origine du ciel et de la terre lorsqu'ils furent créés. Lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et le ciel, aucun buisson n'était encore sur la terre, aucune herbe n'avait poussé, parce que le Seigneur Dieu n'avait pas encore fait pleuvoir, et il n'y avait pas d'homme pour travailler le sol. Mais de l'eau sortait de terre et imbibait tout le sol. Alors le Seigneur Dieu modela l'homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l'orient, et y plaça l'homme qu'il avait modelé. Le Seigneur Dieu fit pousser du sol toute sorte d'arbres à l'aspect attirant et aux fruits savoureux ; il y avait aussi l'arbre de vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Le Seigneur Dieu prit l'homme et le conduisit dans le jardin de l'Éden pour qu'il le travaille et le garde. Le Seigneur Dieu fit à l'homme cette interdiction : « Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais quant à l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu seras condamné à mourir. » - Tous, ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture au temps voulu. Tu donnes : eux, ils ramassent ; tu ouvres la main : ils sont comblés. Tu caches ton visage : ils s'épouvantent ; tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière. Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre. Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres ! Il regarde la terre : elle tremble ; il touche les montagnes : elles brûlent. Je veux chanter au Seigneur tant que je vis ; je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure. Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur. Que les pécheurs disparaissent de la terre ! Que les impies n'existent plus ! Bénis le Seigneur, ô mon âme ! - Il appela de nouveau la foule et lui dit : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l'homme et qui pénètre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l'homme, voilà ce qui rend l'homme impur. » Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l'interrogeaient sur cette parole énigmatique. Alors il leur dit : « Ainsi, vous aussi, vous êtes incapables de comprendre ? Ne voyez-vous pas que tout ce qui entre dans l'homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n'entre pas dans son coeur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C'est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. Il leur dit encore : « Ce qui sort de l'homme, c'est cela qui le rend impur. Car c'est du dedans, du coeur de l'homme, que sortent les pensées perverses : inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l'homme impur. »
11:17:09 AM
Le paradoxe est un puissant stimulant pour la réflexion. Il nous révèle soit les faiblesses de l'esprit humain et plus précisément son manque de discernement, soit les limites d'un outil conceptuel ou d'une idéologie. Trouver une prémisse erronée est le moyen le plus simple de construire ou résoudre un paradoxe.
9:14:12 AM

Journal Missa

 Mardi le 6 février 2007
Les « caricatures » et les mensonges sur Dieu ...s’affublent d’un visage de violence, de vengeance et d’exclusion.
10:22:22 AM
Singles of the Eucharist
9:52:34 AM

Journal Missa

 Lundi le 5 février 2007
La prévention du suicide, une priorité pour tous

L'Association québécoise de prévention du suicide souligne du 4 au 10 février 2007 la Semaine annuelle de prévention du suicide. Elle tiendra le lundi 5 février une importante conférence de presse dans le but de mobiliser un groupe de porte-parole pour faire de la prévention du suicide une priorité au Québec.

L'Assemblée des évêques catholiques du Québec a toujours été très sensible à la réalité du suicide qui touche des gens de toutes catégories d'âge, des plus jeunes aux aînés. En 1999, elle s'est associée avec l'Association québécoise de prévention du suicide pour publier un ouvrage qui garde encore toute son actualité Un sentier d'espoir, Guide d'accompagnement en prévention du suicide.

Ce Guide présente les données de base à une meilleure connaissance et compréhension de ce phénomène social qu'est le suicide. Il fournit les renseignements nécessaires pour faciliter une intervention en temps de crise et soutenir les personnes perturbées par un deuil suite à un suicide. Enfin, il suggère des pistes de réflexion particulières pour la célébration des funérailles d'une personne suicidée.

On peut se procurer ce Guide à un coût modique au Secrétariat de l'AECQ

aecq@eveques.qc.ca
8:46:47 PM
Je te donne ma vulnérabilité et tu me donnes la tienne
5:17:30 PM
La tolérance en fin de compte est une idée qui ne peut s'appliquer qu'à ceux qui la respectent.

Le débat sur les accomodements raisonnables concerne fondamentalement la protection de la dignité de chaque personne humaine sur la terre. Cette dignité doit-elle être protégée par nos lois, us et coutumes, inconditionnellement comme intrinsèque donc absolue peu importe l'âge, le sexe, la couleur de la peau, la culture, la religion, etc. ?... Ou bien cette dignitié doit-elle être protégée conditionnellement par nos lois comme extrinsèque donc relative à l'âge, le sexe, la couleur de la peau, la culture, la religion, etc. ?... L'universalité de droits et libertés intrinsèques à chaque personne humaine dans notre société québecoise peut-elle être sincèrement remise en cause de quelque façon au nom même de la charte des droits et libertés ? C'est là le "gros" problème, c'est une question de logique... au nom de la tolérance doit-on tolérer l'intolérance ?... La tolérance en fin de compte est une idée qui ne peut s'appliquer qu'à ceux qui la respectent, et il y a pour chaque personne un choix fondamental à faire, a priori, indépendamment de nos croyances religieuses ou laiques.
12:41:24 PM
...Il faut travailler ensemble, il faut bâtir ensemble, il faut faire des projets ensemble pour grandir ensemble. C'est un appel au dialogue, c'est un appel à l'échange. On a une Charte des droits et libertés. Cela a été un des grands moments dans la vie de notre pays. Quand on a des droits et des libertés, on a aussi des devoirs et des responsabilités. Nous, on en a, et ceux qui viennent en ont aussi.   - "Ce n'est pas un problème politique, mais humanitaire. Certaines de ces personnes quittent leur pays parce qu'ils n'y sont plus capables de rêver, et parce qu'ils rêvent au nôtre" Lise Thibault, lieutenant-gouverneur du Québec
12:10:30 PM

Journal Missa

 Samedi le 3 février 2007
Benoît XVI : "Juifs, Chrétiens et Musulmans doivent approfondir leur dialogue" (RV-Jeudi 01 février 2007) Au Vatican, Benoît XVI recevait jeudi matin en audience une délégation de la fondation pour la recherche et le dialogue interreligieux et interculturels. Alors encore cardinal Ratzinger, il avait contribué à la fondation de cette organisation en 1999. La délégation était conduite ce matin par le prince Hassan bin Talal de Jordanie. Les participants ont présenté trois ouvrages, les trois livres sacrés des trois grandes religions monothéistes. Jérémy Brossard fait le compte-rendu de cette rencontre A l'issue de l'audience, le prince Hassan bin Talal de Jordanie s'est rendu dans nos locaux. Entretien. La priorité est la dignité humaine
2:54:27 PM
Le rabbin a ensuite fait remarquer qu’il était possible, malgré les différences entre les deux religions, de traduire les similitudes des Ecritures dans la vie quotidienne pour le bien de la société tout entière.
2:42:16 PM
L’encyclique du pape Jean Paul II Ut unum sint parle d’un œcuménisme de la charité qui serait signe visible pour les non chrétiens. ...L’expérience nous dit qu’il n’y a pas que des gens indifférents à la religion, qu’il y en a d’autres qui veulent la connaître....Notre mission consiste à considérer le pauvre dans sa dimension intégrale d’homme....En Turquie, il y a des pauvres qui sont à la recherche de Dieu, qui cherchent à donner un sens à la vie, à la mort, à la souffrance, et qui ont besoin d’écoute, de présence et de témoignage. Et nous, en tant que chrétiens nous sommes ici pour écouter dans la gratuité et pour témoigner.
2:40:10 PM
« Tous les baptisés sont à la fois pêchés et pêcheurs », par le P. Cantalamessa

« Ils firent signe à leurs compagnons de l'autre barque de venir les aider ». Encore aujourd’hui le successeur de Pierre et ceux qui sont avec lui dans la barque – évêques et prêtres – font signe à ceux de l’autre barque – les laïcs – de leur venir en aide.
2:32:39 PM
Comptez, Sainteté, sur mon effort sincère pour porter à terme l’engagement qui m’a été confié. Je l’imagine gravitant complètement autour de l’EUCHARISTIE cardinal Antonio María Javierre Ortas
2:29:34 PM
Bse Marie Rivier (1768-1838) fondatrice des Soeurs de la Présentation de Marie, "femme-apôtre et prophète" (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
2:18:58 PM
« Jésus vit une grande foule ; il fut saisi de pitié envers eux »

L'amour divin est la fleur et la miséricorde est le fruit. Que l'âme qui doute lise ces considérations sur la miséricorde et elle deviendra confiante :

Miséricorde divine, qui jaillit du sein du Père, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, le plus grand attribut de Dieu, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, mystère inconcevable, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, source jaillissant du mystère de la Sainte Trinité, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, insondable à tout esprit humain ou angélique, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, dont jaillit la vie et le bonheur, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, au-dessus des cieux, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, source de miracles et de merveilles, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, qui enveloppes l'univers entier, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, venue dans le monde en la personne du Verbe incarné, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, qui coules de la blessure ouverte du Coeur de Jésus, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, contenue dans le Coeur de Jésus pour nous et particulièrement pour les pécheurs, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, insondable dans l'institution de la sainte Eucharistie, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, qui as fondé la Sainte Eglise, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, dans le sacrement du saint Baptême, j'ai confiance en toi.
Miséricorde divine, notre justification par Jésus Christ, j'ai confiance en toi.

Sainte Faustine Kowalska (1905-1938), religieuse Petit journal, § 948-949

Neuvaine à la Miséricorde Divine
2:17:26 PM
Lectionnaire : - Que le Dieu de la paix, lui qui a fait remonter d'entre les morts le berger des brebis, Pasteur par excellence, grâce au sang de l'Alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, que ce Dieu vous munisse de tout ce qui est bon pour accomplir sa volonté, qu'il réalise en nous ce qui plaît à ses yeux, par Jésus Christ, à qui appartient la gloire pour les siècles des siècles. Amen. - Il me mène vers les eaux tranquilles - En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de pitié envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les instruire longuement.
2:13:11 PM

Journal Missa

 Vendredi le 2 février 2007

- Rapport sur le climat : la grande escroquerie, par Fabrizio Proietti
- L'homme, responsable du réchauffement climatique?
- Et si le réchauffement climatique provenait des taches solaires ?
- Quel est le bilan de la conférence sur le climat ?
- Dans les Andes, le cuiseur solaire pour contrer le réchauffement climatique |
- Les scientifiques lancent un avertissement sans précédent
- L’élévation des mers, plus rapide que prévu, cache des disparités
1:30:19 PM

Journal Missa

 Jeudi le 1 février 2007
Les hommes d'aujourd'hui attendent des croyants « un message de concorde et de sérénité, et la manifestation concrète » de leur « volonté commune de les aider à réaliser leur légitime aspiration à vivre dans la justice et dans la paix... La recherche et le dialogue interreligieux et interculturels ne sont pas une option, mais une nécessité vitale pour notre temps.
9:08:27 PM
Etre apôtre, par quel moyen ? Par ceux que Dieu met à sa disposition : les prêtres ont leurs supérieurs qui leur disent ce qu'ils doivent faire. Les laïcs doivent être apôtres envers tous ceux qu'ils peuvent atteindre : leurs proches et leurs amis, mais non eux seuls ; la charité n'a rien d'étroit, elle embrasse tous ceux qu'embrasse le Coeur de Jésus.

Par quel moyen ? Par les meilleurs, étant donnés ceux auxquels ils s'adressent : avec tous ceux avec qui ils sont en rapport, sans exception, par la bonté, la tendresse, l'affection fraternelle, l'exemple de la vertu, par l'humilité et la douceur toujours attrayantes et si chrétiennes. Avec certains sans leur dire jamais un mot de Dieu ni de la religion, patientant comme Dieu patiente, étant bon comme Dieu est bon, étant un tendre frère et priant. Avec d'autres en parlant de Dieu dans la mesure qu'ils peuvent porter ; dès qu'ils en sont à la pensée de rechercher la vérité par l'étude de la religion, en les mettant en rapports avec un prêtre très bien choisi et capable de leur faire du bien. Surtout voir en tout humain un frère. Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916), ermite et missionnaire au Sahara « Pour la première fois, il les envoie »
9:23:31 AM
Guy Pinard (†1997) Père Blanc québécois, assassiné durant sa messe au Rwanda. (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
9:20:44 AM
Lectionnaire: - Quand vous êtes venus vers Dieu, il n'y avait rien de matériel comme au Sinaï, pas de feu qui brûle, pas d'obscurité, de ténèbres, ni d'ouragan, pas de son de trompettes, pas de paroles prononcées par cette voix que les fils d'Israël demandèrent à ne plus entendre. Car ils ne supportaient pas cette interdiction : Qui touchera la montagne, même si c'est un animal, sera lapidé. Le spectacle était si terrifiant que Moïse dit : Je suis terrifié et tremblant. Mais vous êtes venus vers la montagne de Sion et vers la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, vers des milliers d'anges en fête et vers l'assemblée des premiers-nés dont les noms sont inscrits dans les cieux. Vous êtes venus vers Dieu, le juge de tous les hommes, et vers les âmes des justes arrivés à la perfection. Vous êtes venus vers Jésus, le médiateur d'une Alliance nouvelle, et vers son sang répandu sur les hommes, son sang qui parle plus fort que celui d'Abel. - Voici que des rois s'étaient ligués, ils avançaient tous ensemble ;  ils ont vu, et soudain stupéfaits, pris de panique, ils ont fui. ...Longez les remparts de Sion, comptez ses tours ; que vos coeurs s'éprennent de ses murs : contemplez ses palais. Et vous direz aux âges qui viendront : « Ce Dieu est notre Dieu, pour toujours et à jamais, notre guide pour les siècles. » . - Jésus appelle les Douze, et pour la première fois il les envoie deux par deux. Il leur donnait pouvoir sur les esprits mauvais, et il leur prescrivit de ne rien emporter pour la route, si ce n'est un bâton ; de n'avoir ni pain, ni sac, ni pièces de monnaie dans leur ceinture. « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l'hospitalité dans une maison, restez-y jusqu'à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez en secouant la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » Ils partirent, et proclamèrent qu'il fallait se convertir. Ils chassaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d'huile à de nombreux malades, et les guérissaient.
6:53:33 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu