www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de septembre 2008 Journal Missa

 Mardi le 30 septembre 2008
Face à la crise financière aux Etats-Unis, les évêques du pays proposent une série de mesures pour mettre fin à cette situation difficile.

Dans une lettre envoyée vendredi 26 septembre aux responsables gouvernementaux, Mgr William Murphy de Rockville Centre, New York, président du comité pour la justice intérieure et le développement humain de la conférence épiscopale, a exhorté à prendre en considération cinq principes clés pour faire face à la crise économique.

Après avoir assuré de la prière des prélats pour la situation actuelle, qu'il a définie « très alarmante et extrêmement compliquée », il a affirmé que les évêques n'étaient pas en mesure d'apporter une « expertise technique » mais que « notre foi et nos principes moraux peuvent aider à guider la recherche de réponses justes au désordre économique qui menace notre peuple ».

La première clé que Mgr Murphy propose est de prendre en considération les « dimensions humaines et morales » de la crise.

« Les accords, les structures et les solutions économiques devraient avoir comme objectif fondamental la protection de la vie et de la dignité humaine », observe-t-il. La recherche scandaleuse d'un profit économique excessif » qui va même jusqu'à provoquer une aggravation de la situation des plus vulnérables, est l'exemple « d'une éthique économique qui place le gain au-dessus de toutes les autres valeurs », dit-t-il.

« De telles actions ignorent l'impact des décisions économiques sur la vie des gens, tout comme la dimension éthique des choix que nous faisons et la responsabilité morale que nous avons et leur effet sur les personnes », écrit Mgr Murphy.

En second lieu, le prélat New-yorkais demande la « responsabilité et la fiabilité ».

« Naturellement, constate-t-il, des mesures efficaces qui affrontent et modifient les attitudes, les pratiques et les erreurs d'évaluations qui ont conduit à la crise sont nécessaires. (...) Ceux qui ont contribué directement à cette crise ou qui en ont tiré profit, ne devraient pas être récompensés ou fuir leurs responsabilités pour le mal qu'ils ont commis ».

De toute manière, rappelle-t-il en exposant le troisième point clé, qui est « répondre aux besoins », le marché aura toujours « des avantages et des limites ».

« Il existe des besoins humains qui ne trouvent pas de place sur le marché », reconnaît-il. « C'est un devoir de justice et de vérité de ne pas permettre que les besoins humains fondamentaux demeurent insatisfaits ».

A ce propos, il a demandé un « renouvellement des instruments de contrôle et de correction au sein même des institutions économiques et financières, tout comme la nécessité d'une réglementation et d'une protection publique là ou cela est vraiment nécessaire ».


« Solidarité et bien commun » est le quatrième principe proposé par le prélat.

« Le principe de la solidarité rappelle que nous nous trouvons ensemble dans cette situation et il nous met en garde contre la préoccupation pour les intérêts particuliers qui ne peut que faire empirer les choses », explique-t-il. « Le principe de la solidarité nous engage à poursuivre le bien commun, et non la recherche du gain personnel ou de l'avantage économique ».

Mgr Murphy rappelle enfin le principe de la subsidiarité.

« La subsidiarité donne aux acteurs et aux institutions privées, la responsabilité d'assumer leurs obligations » déclare-t-il. « S'ils ne les assument pas, les grandes institutions, l'Etat compris, devront intervenir là ou les institutions privées ont échoué ».

L'évêque conclu en rappelant les paroles de l'encyclique Centesimus annus, qui dit que la société catholique appelle à une société basée sur le travail et sur la participation qui n'est pas directement opposée au marché, mais demande que celui-ci soit contrôlé par les institutions de la société et de l'Etat pour garantir que les besoins fondamentaux de toute la société soient satisfaits.

Cette pensée de Jean-Paul II observe-t-il, « devrait être adoptée comme principe de base par tous ceux qui ont cette responsabilité à l'égard du pays, du monde et du bien commun de tous ».
5:31:41 PM
Liste nationale de numéros de télécommunication exclus (LNNTE). Vous pouvez y inscrire vos numéros de télécommunication à compter du 30 septembre.
6:00:00 AM

Journal Missa

 Jeudi le 25 septembre 2008
De la supériorité intellectuelle de Benoît XVI
11:00:48 AM

Journal Missa

 Mercredi le 17 septembre 2008
L’Eglise a reçu du Christ la mission de défendre l’indissolubilité du mariage - Discours de Benoît XVI aux évêques réunis à Lourdes, dimanche 14 septembre ROME, Mardi 16 septembre 2008 (ZENIT.org) - Dans son discours aux évêques de France réunis à Lourdes, dimanche dernier, le pape a rappelé l'importance de défendre « même à contre-courant » le principe de l'indissolubilité du mariage, qui fait la force et la grandeur du sacrement. « L'Église ne s'est pas donné cette mission : elle l'a reçue » de son Fondateur, Jésus Christ, a-t-il affirmé. Dans son discours aux évêques, dans lequel il a analysé les points chauds de l'actualité de l'Eglise en France, le pape a accordé une attention particulière aux « vraies bourrasques » auxquelles la famille, cellule fondamentale de la société, doit faire face. « Nous savons que le couple et la famille affrontent aujourd'hui de vraies bourrasques », a-t-il dit. « Les paroles de l'évangéliste à propos de la barque dans la tempête au milieu du lac peuvent s'appliquer à la famille : « Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait » (Mc 4, 37) », a-t-il déclaré. « Depuis plusieurs décennies, des lois ont relativisé en différents pays sa nature de cellule primordiale de la société. Souvent, elles cherchent plus à s'adapter aux moeurs et aux revendications de personnes ou de groupes particuliers, qu'à promouvoir le bien commun de la société », a expliqué le pape. « L'union stable d'un homme et d'une femme, ordonnée à la construction d'un bonheur terrestre grâce à la naissance d'enfants donnés par Dieu, n'est plus, dans l'esprit de certains, le modèle auquel l'engagement conjugal se réfère », a-t-il ajouté. « Cependant l'expérience enseigne que la famille est le socle sur lequel repose toute la société. De plus, le chrétien sait que la famille est aussi la cellule vivante de l'Église. Plus la famille sera imprégnée de l'esprit et des valeurs de l'Évangile, plus l'Église elle-même en sera enrichie et répondra mieux à sa vocation », a-t-il poursuivi. Puis le pape a expliqué pourquoi l'Eglise défend aussi fermement le principe de l'indissolubilité du mariage. « Vous avez raison de maintenir, même à contre-courant, les principes qui font la force et la grandeur du Sacrement de mariage, a-t-il dit aux évêques. L'Église veut rester indéfectiblement fidèle au mandat que lui a confié son Fondateur, notre Maître et Seigneur Jésus-Christ. Elle ne cesse de répéter avec Lui : « Ce que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas ! » (Mt 19, 6) ». « L'Église ne s'est pas donné cette mission : elle l'a reçue », a expliqué Benoît XVI. Puis, c'est avec une compassion particulière dans la voix que le pape a souligné la complexité et la délicatesse de tant de situations familiales. « Certes, personne ne peut nier l'existence d'épreuves, parfois très douloureuses, que traversent certains foyers. Il faudra accompagner ces foyers en difficulté, les aider à comprendre la grandeur du mariage, et les encourager à ne pas relativiser la volonté de Dieu et les lois de vie qu'Il nous a données », a-t-il dit. « Une question particulièrement douloureuse, nous le savons, est celle des divorcés remariés », a-t-il poursuivi. « L'Église, qui ne peut s'opposer à la volonté du Christ, maintient fermement le principe de l'indissolubilité du mariage, tout en entourant de la plus grande affection ceux et celles qui, pour de multiples raisons, ne parviennent pas à le respecter », a expliqué Benoît XVI. « On ne peut donc admettre les initiatives qui visent à bénir des unions illégitimes. L'Exhortation apostolique Familiaris consortio a indiqué le chemin ouvert par une pensée respectueuse de la vérité et de la charité », a conclu Benoît XVI.
3:51:57 AM

Journal Missa

 Lundi le 15 septembre 2008
Le prochain gouvernement ne devrait-il pas ordonner une révision des critères qui déterminent à qui peut être attribué l'Ordre du Canada? Un gouvernement qui en arrive maintenant à honorer publiquement un individu, de ses plus hautes distinctions, un individu qui a notamment consacré sa vie à tuer lui-même ou qui a lutté pour faire légaliser de tuer des vies naissantes innocentes, s'effondre totalement éthiquement et moralement et il ne peut plus justifier sa légitimité en droit naturel. Honte!
6:35:44 AM

Une pétition contre l'Ordre du Canada attribué à Morgentaler

Des militants pro-vie ont manifesté devant la résidence de la gouverneure générale Michaëlle Jean contre la décision d'octroyer l'Ordre du Canada au docteur Henry Morgentaler, mercredi. (Photo PC)
Agrandir l'image

Des militants pro-vie ont manifesté devant la résidence de la gouverneure générale Michaëlle Jean contre la décision d'octroyer l'Ordre du Canada au docteur Henry Morgentaler, mercredi.
Photo PC

La Presse Canadienne

Ottawa

Cyberpresse - Non seulement devrait-on retirer l'Ordre du Canada au docteur Henry Morgentaler, mais le premier ministre Stephen Harper devrait ordonner une révision des critères qui déterminent à qui peut être attribué cet honneur, fait valoir un groupe anti-avortement.


6:14:20 AM
Gilbert Finn remet sa médaille

Radio canada - Afin de dénoncer la nomination par Michaëlle Jean du médecin montréalais Henry Morgentaler au sein de l'Ordre du Canada, l'ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, Gilbert Finn, a finalement décidé de remettre sa médaille de l'Ordre. M. Finn, qui avait retourné sa médaille par courrier recommandé il y a environ un mois, a d'ailleurs reçu un accusé de réception de la part du bureau de la gouverneure générale du Canada. M. Finn a été fait membre de l'Ordre du Canada en 1974. Il a été nommé au rang d'officier en 1979. L'ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick avait indiqué en juillet dernier qu'il renverrait sa médaille si l'Ordre du Canada était décerné au Dr Morgentaler. « Je ne suis pas prêt à être membre d'une organisation avec le docteur Morgentaler. Ce n'est pas l'idéal que je me suis fait de l'Ordre du Canada », avait alors affirmé M. Finn. Plus tôt cette semaine, le cardinal Jean-Claude Turcotte a également annoncé qu'il renonçait à sa médaille de l'Ordre du Canada, pour les mêmes raisons que M. Finn.
6:09:15 AM
Déclaration de Monsieur le cardinal Jean-Claude Turcotte Archevêque de Montréal

Je remets mon insigne de l'Ordre du Canada. MONTREAL, le 11 sept. /CNW Telbec/ - Le 9 mai 1996, le Bureau du Gouverneur général de l'époque, Monsieur Roméo Leblanc, annonçait que j'étais nommé membre de l'Ordre du Canada. J'avais accepté cet honneur qu'on me rendait au nom de tous ceux et celles qui, au nom de leur foi en Jésus Christ, oeuvrent dans le domaine social au service des plus démunis de notre société. J'ai le plus grand respect pour l'Ordre du Canada. Il veut souligner l'apport de personnes qui font progresser notre société, et que l'avenir de notre monde préoccupe. Jusqu'à récemment, je croyais sincèrement qu'on admettait à l'Ordre du Canada des personnes au sujet desquelles s'établit un consensus. J'étais absent au moment où la gouverneure générale, Madame Michaelle Jean, a annoncé la nomination du docteur Henry Morgentaler au sein de l'Ordre du Canada. Cette annonce a suscité beaucoup de critiques de la part de ceux et celles qui ne partagent pas la vision du docteur Morgentaler quant au respect de la vie humaine. J'avoue avoir espéré que, devant les nombreuses protestations, le Conseil consultatif de l'Ordre du Canada réviserait sa position. Comme jusqu'à maintenant ce n'est pas le cas, et que mon silence pourrait être mal interprété, je me sens obligé en conscience de réaffirmer mes convictions face au respect de la vie, de la conception jusqu'à la mort. Nous ne sommes pas les maîtres de la vie humaine, celle-ci est entre les mains de Dieu. Aussi, j'annonce que je renonce à la distinction d'Officier de l'Ordre du Canada que l'on m'a décernée en 1996, et que je remets l'insigne qui m'avait été donné.
6:07:27 AM

Journal Missa

 Samedi le 13 septembre 2008
L'école du service du Seigneur
9:34:49 PM

Journal Missa

 Lundi le 8 septembre 2008
(CECC-Ottawa)… Tous les stocks du document intitulé La Parole de Dieu dans l’Écriture : Comment la lire et l’interpréter étant écoulés, la Commission de théologie de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) vient de procéder à une réimpression de ce guide populaire à l’occasion du Synode des évêques sur « La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église », qui aura lieu à Rome, cet automne. Le document est maintenant disponible en forme numérique sur le site web de la Conférence.
2:43:13 PM

Journal Missa

 Jeudi le 4 septembre 2008
La Schola Saint Grégoire recrute des voix d'hommes... participation à la messe à l'église Saint-Viateur-d'Outremont les deuxièmes dimanches de chaque mois, de septembre à mai, rencontres 2 fois par mois.
6:16:09 PM

Journal Missa

 Mercredi le 3 septembre 2008
Le CLC travaille à tous les paliers de gouvernement - fédéral, provincial et municipal - pour restaurer dans nos lois le droit à la vie, de la conception à la mort naturelle. Pétition : Retirez l'Ordre du Canada à Henry Morgentaler

Le critère qui doit être satisfait afin de recevoir une nomination à l’Ordre du Canada est « une vie consacrée à des réalisations au service de la collectivité et de la nation ». Toutefois, en raison de la nature extrêmement divisive et moralement discutable de la pratique de M. Morgentaler, de nombreux Canadiens ne croient pas que son travail ne soit positif, mais plutôt dangereux et controversé. À leurs yeux, sa longue carrière en tant que médecin avorteur a causé un tort immense à d’innombrables femmes et enfants. Enlever la vie à un enfant à naître n’est pas quelque chose qui mérite louanges et accolades. En signant la présente pétition, nous exprimons notre consternation sur cette question et exigeons que la nomination de M. Morgentaler à l’Ordre du Canada soit révoquée par ordre de la gouverneure générale.

C'est une aberration qu'un gouvernement accorde ses honneurs, en principe il semble ici, au fait qu'on tue systématiquement une génération. Pour quelle raison ?... Une telle société a-t-elle découvert, ou bien perdu, la sagesse ? Une démocratie qui en arrive à légaliser de tuer ses vies naissantes, ne peut justifier sa légitimité en droit naturel.
4:20:17 PM
Saint Grégoire le Grand, pape (†604); on lui doit le chant grégorien (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
7:01:41 AM
Tantum Ergo pdf

"Tantum ergo" modu gregoriano youtube
6:55:34 AM

Journal Missa

 Mardi le 2 septembre 2008

7:02:40 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu