www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de novembre 2002 Journal Missa

 Samedi le 30 novembre 2002
Charles de Foucauld (†1916), viveur devenu ermite : comment a-t-il fait? (RS). - "Ceci est mon Corps ... Ceci est mon Sang (Mt. 26, 26 - 28) ... Combien cette grâce infinie de la Sainte Eucharistie nous doit faire aimer un Dieu si bon, un Dieu si près de nous. ... Combien la Sainte Eucharistie doit nous rendre tendres, bons, pour tous les hommes". Méditation en 1897. - "L'Eucharistie c'est Jésus, c'est tout Jésus!... Dans la Sainte Eucharistie, vous êtes tout entier, tout vivant, mon Bien-Aimé Jésus, aussi pleinement que vous étiez dans la maison de la Sainte Famille de Nazareth... que vous étiez au milieu de vos apôtres" 174ème méditation sur l'Evangile. - "L'Eucharistie ce n'est pas seulement la communion... C'est aussi le tabernacle et l'ostensoir, Jésus présent sur nos autels... vrai Emmanuel, vrai "Dieu avec nous", s'exposant à toute heure, sur toutes les parties de la terre, à nos regards, à notre adoration et à notre amour... L'Evangile présenté aux pauvres du Sahara - "Exposition et adoration ... du Saint Sacrement sont avec l'universelle et brûlante charité pour le prochain et l'imitation de la vie cachée de Notre Seigneur, la note caractéristique, spéciale, des petits frères du Sacré-Coeur" (futures Fraternités) Règlement de Nazareth - 1899. - "Mon apostolat doit être celui de la bonté. En me voyant, on doit se dire : « puisque cet homme est si bon, sa religion doit être bonne » ... Je voudrais être assez bon pour qu'on dise : «si tel est le serviteur, comment donc est le maître ?»" Diaire 1909. "Me faire tout à tous: rire avec ceux qui rient, pleurer avec ceux qui pleurent pour les amener tous à Jésus. Me mettre ... à la portée de tous, pour les attirer tous à Jésus." Diaire 1909 "Je suis ici non pas pour convertir les Touaregs mais pour essayer de les comprendre". Cité par Lehureaux - Au Sahara avec le P. de Foucauld - page 115. "Il n'y a pas à leur (les Touaregs) parler directement de Notre Seigneur, ce serait les faire s'enfuir. Il faut les mettre en confiance, se faire d'eux des amis, leur rendre de petits services, lier amitié avec eux". Lettre à Marie de Bondy, 16 décembre 1905. - L'apostolat des laïcs qui s'inspireront de Charles de Foucauld "Il est certain qu'à côté des prêtres, il faut des Priscille et des Aquila, (couple ami et collaborateurs de Paul à Corinthe, voir Ac. 18, 18 - 19; Rm 16, 3) voyant ceux que le prêtre ne voit pas, pénétrant où il ne peut pénétrer, allant à ceux qui le fuient, évangélisant par un contact bienfaisant, une bonté débordante sur tous... La charité qui est le fond de la religion oblige tout chrétien à aimer le prochain, c’est à dire tout humain, comme soi-même. Tout chrétien doit donc être apôtre: ce n’est pas un conseil, c'est un commandement, le commandement de la charité. Les laïcs doivent être apôtres envers tous ceux qu'ils peuvent atteindre: leurs proches et leurs amis d'abord, mais non eux seuls; la charité n'a rien d'étroit, elle embrasse tous ceux qu'embrasse le coeur de Jésus... Par quels moyens? ... avec tous ceux avec qui ils sont en rapport, sans exception, par la bonté, la tendresse, l'affection fraternelle, l'exemple de la vertu , ... avec certains sans leur dire jamais un mot de Dieu ou de la religion, patientant comme Dieu patiente, étant bon comme Dieu est bon, étant un tendre frère et priant; avec d'autres en parlant dans la mesure qu'ils peuvent porter... surtout voir en tout humain un frère... voir en tout humain un enfant de Dieu". Lettre à Joseph Hours (laïc de Lyon) 3 mai 1912. Charles de Foucauld  - Vivons l'évangile avec Charles de Foucauldpdf
10:42:04 PM

Journal Missa

 Jeudi le 28 novembre 2002
Lettre pastorale de Mgr Jacques Berthelet, CSV, président de la CECC, à la communauté catholique du pays sur le mariage 22 novembre 2002 - Le Ministre de la Justice rendait public, le 7 novembre 2002, un document de travail intitulé : « Mariage et reconnaissance des unions de conjoints de même sexe ». Le Ministre a demandé au Comité permanent de la justice et des droits de la personne, de la Chambre des communes, d’étudier la question, d’être à l’écoute des Canadiennes et des Canadiens et de lui faire des recommandations. À cet effet, le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, Mgr Jacques Berthelet, CSV, vient de faire parvenir une lettre pastorale « à la communauté catholique du pays sur le mariage ». Dans sa Lettre, Mgr Berthelet encourage la communauté catholique, et de façon particulière les laïques mariés, à accepter l’invitation du Ministre de la Justice en s’impliquant dans cet important débat public sur la question du mariage, institution sociale essentielle à l’avenir même de la société. « Les couples mariés, affirme-t-il, ont une contribution importante à fournir à l’intérieur de ce dialogue national, parce qu’ils connaissent et comprennent de manière expérientielle le rôle essentiel que joue le mariage, dans le projet d’avoir des enfants et d’en prendre soin, et dans la stabilité de la famille. »

Voici le texte intégral de ce document... 
 
Lettre pastorale de Mgr Jacques Berthelet, CSV, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, à la communauté catholique du pays sur le mariage

Le Ministre de la Justice rendait public, le 7 novembre 2002, un document de travail intitulé : Mariage et reconnaissance des unions de conjoints de même sexe. Le Ministre a demandé au Comité permanent de la justice et des droits de la personne, de la Chambre des communes, d’étudier la question, d’être à l’écoute des Canadiennes et des Canadiens et de lui faire des recommandations.

En rendant public ce document, l’honorable Martin Cauchon déclarait : « Je suis fermement convaincu qu’il faut encourager la société canadienne à considérer soigneusement, d’une façon ouverte et respectueuse, toutes les conséquences qui peuvent découler du maintien ou de la modification de la notion hétérosexuelle du mariage au Canada. »

En tant que président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), j’encourage la communauté catholique, et de façon particulière les laïques mariés, à accepter l’invitation du Ministre de la Justice en s’impliquant dans cet important débat public sur la question du mariage, institution sociale essentielle à l’avenir même de la société.

Les couples mariés ont une contribution importante à fournir à l’intérieur de ce dialogue national, parce qu’ils connaissent et comprennent de manière expérientielle le rôle essentiel que joue le mariage, dans le projet d’avoir des enfants et d’en prendre soin, et dans la stabilité de la famille. Cette expérience est confirmée par les plus récentes données de Statistique Canada qui établissent, hors de tout doute, que le mariage est le milieu de vie le plus stable pour élever des enfants. Les statistiques publiées en juillet 2002 démontrent que les unions de fait sont deux fois plus susceptibles de se terminer par une séparation que les mariages.

Le mariage est l’expression d’un engagement personnel profond entre une femme et un homme qui s’aiment. Il est également l’expression d’un engagement social sérieux, d’un couple envers la société et de la société envers le couple lui-même. Le mariage est une union, entre une femme et un homme, qui existe dans toutes les cultures, à travers toutes les civilisations, qui se retrouve dans tous les pays et dans toutes les religions, aussi loin que nous puissions reculer dans l’histoire. C’est la cellule de base de la société, le noyau sociétal duquel naissent et sont élevés les enfants. C’est en raison de ce rôle irremplaçable des couples mariés vis-à-vis « la mise au monde et la prise en charge » d’enfants, que la société s’engage envers eux. Monsieur le Juge  Pitfield, dans une décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, en octobre 2001, illustrait cette dimension sociale du mariage d’une manière particulièrement convaincante :

« L’État a de toute évidence raison d’accorder reconnaissance, préférence et préséance – eu égard à sa nature et à sa spécificité – à ce fondement social juridique, grâce auquel perdure la société. »

Nous savons bien que ce ne sont pas tous les couples mariés qui ont des enfants, que les enfants ne naissent pas tous au sein d’un mariage et, que les partenaires de même sexe peuvent avoir des enfants grâce aux nouvelles technologies. Toutefois, les exceptions ne peuvent justifier l’invalidation de la règle; et les pratiques individuelles ne déterminent pas les raisons d’être d’une institution telle que le mariage – institution qui joue un rôle sociétal fondamental. Quelles que soient les idéologies, les tendances sociales de l’heure et les nouvelles possibilités des technologies, il demeure que de cette réalité biologique inhérente au mariage entre une femme et un homme, à savoir qu’un enfant puisse être conçu, reste inchangée.

Nous accueillons favorablement le fait que le Ministre de la Justice veuille impliquer la population canadienne dans un débat qui, jusqu’à ce jour, se tenait dans les univers clos des cours de justice. Nous encourageons la communauté catholique, particulièrement les laïques mariés vivant au cœur d’une vie matrimoniale, d’exprimer au Ministre, avec respect et conviction, la valeur  des dons du mariage qu’ils expérimentent dans leur propre vie et qui sont au service de la croissance à tous les niveaux  de leur communauté. Les laïques sont les meilleurs témoins du mariage comme l’assise la plus stable et la plus fiable pour les générations actuelles et futures. L’implication des laïques catholiques dans le processus démocratique est une manière d’intégrer la foi et la culture et se situe au cœur de leur vocation baptismale et de leur mission.

Le document de travail propose trois façons, pour les Canadiennes et les Canadiens, de prendre part au débat : par le biais des audiences publiques du Comité de la Justice, en écrivant au Ministre de la Justice et en écrivant aux membres du Parlement. La CECC, quant à elle, demandera de comparaître devant le Comité permanent  de la Justice et nous souhaitons que plusieurs organisations catholiques se prévalent également de ce droit. Sur une base individuelle, les catholiques devraient répondre à l’invitation d’écrire personnellement aux membres du Parlement. Ensemble, comme peuple de Dieu nous serons en mesure d’affirmer :

« Nous déclarons que le mariage est ce lien unique et exclusif entre une femme et un homme dont l’amour éclate en fécondités jusque dans la mise en ce monde d’enfants.

Nous croyons que la transmission de génération en génération de l'amour matrimonial mille fois communiqué d’un couple à un autre couple, d’une famille à une autre famille, est l’indubitable évidence de la grandeur et de la grâce du mariage. Il mérite le soutien et la protection de la société et de l’Église. »1

+ Jacques Berthelet
Évêque de Saint-Jean-Longueuil
Président
Conférence des évêques catholiques du Canada

22 novembre 2002

1Organisme catholique pour la vie et la famille, « En amour pour la vie! Réflexions sur le sens conjugal, social et religieux du mariage », éd. CECC, 2002


7:49:14 PM

Journal Missa

 Samedi le 23 novembre 2002
La cause principale de l'inquiétude n'est pas d'ordre psychologique mais bien plutôt d'ordre théologal. On peut être certes prédisposé à l'inquiétude en raison de divers traumatismes ou blessures morales qu'il faut savoir considérer. Il n'en demeure pas moins que la cause la plus profonde de l'inquiétude réside dans l'oubli de la primauté de Dieu et de sa douce Providence gouvernant toutes les circonstances de notre vie. L'inquiétude, comme maladie spirituelle, dépend fondamentalement d'un manque de foi concrète en l'amour paternel de Dieu pour nous qui sommes ses enfants, et aussi de confiance en son infinie miséricorde. Le Christ-Jésus nous l'a bien dit dans l'Évangile : "Si Dieu revêt de la sorte les lys des champs (au point que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un deux)...
1:18:07 AM
Le saint chrétien s'ouvre à l'universalité de l'Eglise et prie avec le Psalmiste: "Tous les païens viendront t'adorer, Seigneur, et rendre gloire à ton nom" (Ps 85, 9). Augustin commente: "Toutes les nations ne sont en lui seul qu'une seule nation, c'est là l'unité. De même qu'on dit l'Eglise, on dit les Eglises, et que les Eglises ne forment qu'une Eglise, ainsi cette grande nation sera toutes les nations. Tout à l'heure, c'étaient des nations, des nations nombreuses, comment n'y a-t-il plus qu'une nation? Parce qu'il n'y a qu'une seule foi, qu'une seule espérance, qu'une seule charité, qu'un seul avenir. Et enfin pourquoi n'y aurait-il pas une seule nation, quand il n'y a qu'une seule patrie? Cette patrie, c'est le ciel; cette patrie, c'est Jérusalem. [...] Et cette nation s'étend de l'Orient à l'Occident, du Nord et de l'Océan dans toutes les quatre parties de l'univers entier" (ibid., p. 1269). Sous cette lumière universelle, notre prière liturgique se transforme en un souffle de louange et en un chant de gloire au Seigneur, au nom de toutes les créatures.
1:07:08 AM
le cantique invite à la sainteté, signe de la conversion et de la réconciliation avec Dieu. Marcher selon la justice, parler avec droiture, combattre l’injustice et rejeter la corruption, tels sont les devoirs du croyant que le Seigneur appelle à vivre en communion avec Lui. Alors, le pain et les eaux lui seront fidèles. Signes d’une vie prospère et heureuse, ils annoncent aussi les eaux du Baptême et le pain de l’Eucharistie, qui sont notre force.
1:04:57 AM
Jean-Paul II a recommandé l'équilibre entre le savoir de la foi et la sainteté de la vie pour combattre la fausse sagesse de notre époque... voilà, Seigneur, "c'est la race de ceux qui recherchent ta face". En effet, qu'est-ce que l'étude de la théologie, sinon une façon particulière de rechercher la face de Dieu? Il en est de même pour l'engagement dans les autres sciences, enseignées dans vos Universités, qui n'est rien d'autre que de s'approcher de la réalité de l'homme, de l'Eglise, de l'histoire dans laquelle Dieu se révèle lui-même, ainsi que son mystère insondable de salut. "A Yahvé sa terre et sa plénitude, le monde et tout son peuplement" (Ps 23, 1): quelle que soit la perspective sous laquelle il regarde la réalité, le croyant sait qu'il marche, pour ainsi dire, sur "une terre sainte" (cf. Ex 3, 5), car il n'est rien de positif, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'homme, qui ne reflète de quelque façon la sagesse divine. "Yahvé, notre Seigneur, qu'il est puissant ton nom par toute la terre!" (Ps 8, 2.10).
1:03:38 AM
Dans un monde de plus en plus sécularisé, il est plus que jamais important que la famille croyante prenne conscience de sa vocation et de sa mission. Son point de départ, dans tout contexte et toute condition, est de sauvegarder et d'intensifier la prière, une prière incessante au Seigneur, afin que sa foi croisse et soit toujours plus vigoureuse. Comme je l'ai écrit dans la Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae: "La famille qui est unie dans la prière demeure unie" (n. 41). Il est vrai que, lorsque l'on traverse des moments particuliers, la contribution de la science peut offrir une aide précieuse, mais rien ne pourra substituer une foi ardente, personnelle et confiante, qui s'ouvre au Seigneur qui a dit: "Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau" (Mt 11, 28). Précisément lorsque s'intensifient la fragilité et la faiblesse, la rencontre avec le Christ vivant, Seigneur de l'Alliance, représente une source indispensable d'énergie et de renouveau. Voilà pourquoi il est nécessaire d'avoir recours à une vie spirituelle intense en ouvrant son âme à la Parole de vie. Il faut qu'au plus profond de notre cœur, retentisse la voix de Dieu, qui, si elle semble parfois se taire, résonne en réalité constamment dans nos cœurs et nous accompagne le long du chemin marqué par la souffrance, comme cela eut lieu avec les deux pèlerins d'Emmaüs. Une sollicitude particulière doit être réservée aux jeunes époux, afin qu'ils ne se découragent pas face aux problèmes et aux situations conflictuelles. La prière, la pratique fréquente du sacrement de la Réconciliation, la direction spirituelle, ne doivent jamais être abandonnées en pensant les remplacer par d'autres techniques de soutien humain et psychologique. Il ne faut jamais oublier ce qui est essentiel, c'est-à-dire vivre en famille sous le regard tendre et miséricordieux de Dieu.
1:01:31 AM
Il se déchaîne contre le mal pour l'anéantir. Dieu n'est pas indifférent face au bien et au mal, mais se montre indigné et en colère face à la malveillance.
12:59:20 AM
...redécouvrir le sens de la vie et de la mort dans la perspective de la vie éternelle. En dehors de celle-ci, la culture moderne, née pour exalter l'homme et sa dignité, se transforme paradoxalement en culture de mort, car, ayant perdu l'horizon de Dieu, elle se retrouve comme prisonnière du monde, s'effraye et donne malheureusement lieu à de multiples pathologies personnelles et collectives. A ce propos, j'ai à coeur de citer un texte de saint Charles Borromée, dont nous célébrerons demain la mémoire liturgique. "Mon âme - écrivait-il - ne cesse jamais de louer le Seigneur qui ne cesse jamais d'étendre ses dons. C'est un don de Dieu si de pécheur, tu es appelé à la justice; un don de Dieu si tu es soutenu afin de ne pas tomber; un don de Dieu que te soit donnée la force de persévérer jusqu'à la fin; la résurrection de ton corps mort sera également un don de Dieu, afin que pas même un cheveu de ta tête ne soit perdu; la glorification après la résurrection sera un don de Dieu, et, enfin, ce sera encore un don de Dieu de pouvoir le louer continuellement dans l'éternité" (Homélie, 5 septembre 1583).
12:57:50 AM
La protection de la création est un engagement dont chacun doit se sentir investi. Comme l'ont écrit les Evêques italiens dans leur Message, "nous ne devons jamais oublier que la terre appartient à Dieu, même si elle a été placée entre les mains de l'homme pour qu'il la gouverne (cf. Gn 1, 28)"
12:55:13 AM
Qui, plus que Marie, que la Vierge Mère, peut nous aider et nous encourager dans cette tâche? Qui plus qu'elle peut nous apprendre à contempler et à aimer ce Visage qu'elle a fixé avec un immense amour et un dévouement total, de l'instant de sa naissance jusqu'à l'heure de la Croix, puis à l'aube de la Résurrection? L'Evangile de Luc nous dit, au moins par deux fois, que Marie "conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son coeur" (2, 19.51). Le coeur de Marie est un précieux écrin dans lequel sont conservées pour nous aussi les richesses du Christ. S'il est vrai, comme l'affirme le Concile Vatican II dans la Constitution Gaudium et spes, qu'il n'y a que dans le mystère du Christ que s'éclaircit pleinement le mystère de l'homme (cf. n. 22), et donc également le mystère de cette fille exceptionnelle de la famille humaine que fut Marie (cf. Lett. enc. Redemptoris Mater, n. 4), il n'en est pas moins vrai que sur le visage du Christ et dans les traits de son humanité se reflètent les particularités de sa mère, son style d'éducation, sa façon d'être et de sentir. C'est pourquoi, si nous voulons contempler en profondeur le visage du Christ, nous devons faire appel à Marie qui, en accueillant le projet de Dieu, a "façonné" de manière très singulière le Fils, en accompagnant pas à pas sa croissance. Nous pouvons donc nous aussi accueillir l'invitation que saint Bernard adresse au plus grand des poètes, Dante Alighieri: "Je regarde désormais dans le visage qui le plus rappelle celui / du Christ, car seule sa clarté / peut te disposer à voir le Christ" (Par. XXXII, 85- 87). Marie est vraiment l'aurore lumineuse de la nouvelle évangélisation, la guide sûre du cheminement de l'Eglise dans le troisième millénaire.
12:53:30 AM
Le passage à la mort, entrée solennelle dans la plénitude de la vie... Il y a eu un jour où chacun d'eux, encore plein d'énergie, a prononcé son "Me voilà!" au moment d'être ordonné prêtre. D'abord dans leur coeur, puis à haute voix, ils ont dit: "Me voilà!". Tous ont été de façon particulière unis au Christ, associés à son Sacerdoce. A l'heure de leur mort, ils ont prononcé le dernier "Me voilà!", accompagnant celui de Jésus, qui mourut en remettant son esprit entre les mains du Père (cf. Lc 23, 46). Au cours de toute leur vie, en particulier après l'avoir consacrée à Dieu, ils ont "cherché les choses d'en haut" (Col 3, 1). Et à travers la parole et l'exemple, ils ont exhorté les fidèles à en faire tout autant. ...Ils ont été des pasteurs. Grâce au service de la prédication, ils ont communiqué au coeur des fidèles la vérité bouleversante et réconfortante de l'amour de Dieu: "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle" (Jn 3, 16). Au nom du Dieu d'amour, leurs mains ont béni, leurs paroles ont réconforté, leur présence - même silencieuse - a témoigné avec éloquence que la miséricorde de Dieu n'a pas de fin, que sa compassion est inépuisable (cf. Lm 3, 22).
12:51:03 AM
...les premiers versets du cantique, écrit après l’Exil (à Babylone), évoquent le retour du peuple d'Israël à Jérusalem, sous la conduite de Dieu lui-même, le berger qui prend soin de ses brebis et qui les porte sur son cœur"."La seconde partie du cantique critique les idoles et ceux qui les fabriquent, et elle exalte la grandeur de Dieu et sa toute-puissance, continuait Jean-Paul II. Devant lui, toutes les nations sont comme rien, un grain de sable sur un plateau de balance". "Pourtant, comme l’écrit saint Jérôme contemplant la crèche de Bethléem, le Christ nous révèle une autre vérité surprenante : le Dieu tout-puissant et infini s’est fait petit. Lui, qui tient l’univers entier dans sa main, le voilà couché à l’étroit, dans une mangeoire !", s'exclamait Jean-Paul II.
12:46:51 AM
Le problème le plus grave en Colombie? Celui de la violence ..."Ce qui me paraît clair, c'est que, en tant qu'Evêque je dois poursuivre les tâches qui sont celles d'un Evêque : annoncer l'Evangile de Jésus-Christ, annoncer un message de paix, d'encouragement, d'espérance à toutes les personnes qui souffrent, être proche de ceux qui vivent le plus en danger pour leur vie… Je considère que c'est là la tâche de l'Evêque : être toujours proche de ses communautés, les soutenir et les aider. Je crois que c'est là ma tâche, et j'espère que le Seigneur m'aidera à la remplir fidèlement".
12:45:05 AM
Les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux sont arrivées à Bagdad il y a deux jours, peu de temps avant les inspecteurs de l'ONU. Elles ont laissé Beyrouth après deux mois et demi de pèlerinage dans le Pays des Cèdres.
12:43:21 AM
Si l'on n'intervient pas immédiatement dans la Corne d'Afrique, de 16 à 17 millions de personnes risquent de mourir de faim ", déclare le Nonce, Mgr Tomasi, à l'agence internationale Fides, organe de la congrégation romaine pour l'Evangélisation des peuples. Mgr Tomasi a renouvelé cet appel aujourd'hui au micro de Radio Vatican.
12:42:13 AM
Saint Clément pape, sanctoralqu'il n'y ait pas de division entre vous  - Acclamez le Seigneur, terre entière - heureux êtes-vous, pourvu que vous le mettiez en pratique.
12:36:18 AM
Saint Clément I, pape (†100); Sainte Félicité et ses sept fils; Saint Colomban, moine irlandais (†615) (RS).  - La plus ancienne liste des évêques de Rome que nous tenons de saint Irénée de Lyon, donne saint Clément de Rome comme le troisième successeur de saint Pierre : Ayant donc fondé et édifié l'Eglise, les bienheureux apôtres remirent à Lin la charge de l'épiscopat ; c'est de lui que Paul parle dans ses lettres à Timothée ; il eut Anaclet pour successeur. Après Anaclet, le troisième après les apôtres, Clément obtint l'épiscopat. Telle est aussi l'opinion de l'historien Eusèbe de Césarée, Clément fut le troisième évêque des Romains, qui date son pontificat de 92 à 101. Le canon romain garde le même ordre : Lin, Clet, Clément. A la fin du deuxième siècle, saint Irénée de Lyon, dans son Adversus haereses, dit que Clément a connu les bienheureux apôtres et conversa avec eux ; il avait encore dans l'oreille la prédication apostolique et leur souvenir devant les yeux.... Le pape Clément, en bon disciple des apôtres, s'appuie solidement sur les Ecritures qu'il connaît et manie parfaitement dans de longues citations ; ceci étant, en bon lettré helléniste autant que latin, il ajoute des exemples et des maximes qui relèvent de l'univers antique où affleurent Platon, Sophocle et Cicéron ; enfin, en bon romain, il admire la bonne administration romaine et l'ordre des légions qui la fonde. Clément de Rome est en admiration devant l'harmonie et la beauté de la création, sa prière est lyrique et son verbe délicat et sensible. Certes, il commande sans hésitations mais aussi sans brusquerie, modérant son énergie par une douceur soutenue et, graduellement, par de longs développements il enveloppe ses lecteurs pour les mener patiemment jusqu'à l'acceptation de la correction dont personne ne doit s'irriter.
12:31:24 AM

Journal Missa

 Dimanche le 17 novembre 2002
Lectionnaire- Décevante est la grâce, et vaine la beauté ; la femme qui craint le Seigneur est seule digne de louange  - Tu te nourriras du travail de tes mains -  comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapperAussitôt, celui qui avait reçu cinq talents s'occupa de les faire valoir et en gagna cinq autres.
6:47:45 AM

Journal Missa

 Samedi le 16 novembre 2002
Sainte Gertrude sanctoral- C'est pourquoi je tombe à genoux devant le Père, qui est la source de toute paternité au ciel et sur la terre.  Lui qui est si riche en gloire, qu'il vous donne la puissance par son Esprit, pour rendre fort l'homme intérieur. Que le Christ habite en vos coeurs par la foi; restez enracinés dans l'amour, établis dans l'amour. Ainsi vous serez capables de comprendre avec tous les fidèles quelle est la largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur... Vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse tout ce qu'on peut connaître  - ma coupe est débordante  - Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé.
12:50:05 AM
 Ste Gertrude (†1301) grande mystique amante du Coeur du Christ Jésus (RS) Sainte Gertrude de Helfta, dite la Grande (1256-1302) est la soeur de sainte Mechtilde. Les thèmes majeurs de ses ouvrages sont l'humanité du Christ et le Sacré-Coeur. -  Historique sur le culte du Sacré Cœur Dans des apparitions, Notre-Seigneur révéla lui- même les secrets de son cœur, et elles eurent pour mission de : révéler le rôle et l'action du Cœur Divin dans l'économie de la gloire divine et de la sanctification des âmes - Les missions de l'Esprit C'est donc seulement en union avec la Vierge Sainte que l'Esprit remplira parmi les hommes sa mission sanctificatrice et qu'il pourra notamment accomplir " les grandes choses qui seront dans les derniers temps ", car c'est seulement en Marie que l'Esprit Saint, selon la parole de Sainte Gertrude, " a trouvé toute sa ressemblance " -  Au XIIe et au XIIIe siècle, la dévotion au Sacré-Coeur se développe lentement. Dans sa Vigne mystique, saint Bonaventure a des développements fort intéressants, mais c'est surtout sainte Mechtilde (9) et sainte Gertrude de Helfta (10) qui exposent les relations mystiques qu'elles entretiennent avec le Sauveur et la dévotion qu'elles portent à son Coeur. Plutôt que de longues citations de sainte Gertrude, donnons le résumé qu'en fait son éditeur bénédictin : Tantôt le Coeur divin lui apparaît comme un trésor où sont renfermées toutes les richesses; tantôt c'est une lyre touchée par l'Esprit- Saint, aux sons de laquelle se réjouissent la très sainte Trinité et toute la cour céleste. Puis c'est une source abondante dont le courant va porter le rafraîchissement aux âmes du purgatoire, les grâces fortifiantes aux âmes qui militent sur la terre et ces torrents de délices où s'enivrent les élus de la Jérusalem céleste. C'est un encensoir d'or d'où s'élèvent autant de divers parfums d'encens qu'il y a de races d'hommes pour lesquelles le Sauveur a souffert la mort de la croix. Une autre fois, c'est un autel sur lequel les fidèles déposent leurs offrandes, les élus leurs hommages, les anges leurs respects, et le prêtre éternel s'immole lui-même. C'est une lampe suspendue entre ciel et terre; c'est une coupe où s'abreuvent les saints, mais non les anges, qui néanmoins en reçoivent des délices. En lui, la prière du Seigneur, le Pater noster, a été conçu et élaboré... par lui est suppléé tout ce que nous avons négligé de rendre d'hommages dus à Dieu, à la sainte Vierge et aux saints. Pour remplir toutes nos obligations, le Coeur divin se fait notre serviteur, notre gage; en lui seul nos oeuvres reçoivent cette perfection, cette noblesse qui les rend agréables aux yeux de la majesté divine; par lui seul découlent et passent toutes les grâces qui peuvent descendre sur la terre. A la fin, c'est la demeure suave, le sanctuaire sacré qui s'ouvre aux âmes à leur départ de ce monde pour les y conserver dans d'ineffables délices pour l'éternité. - Les gloires de Marie : Gertrude entendit notre divin Rédempteur dire à Marie que, dans sa toute-puissance, il lui avait accordé d'user de miséricorde envers les pécheurs qui l'invoqueraient, et de le faire en la manière qui lui plairait davantage. ... vision dont fut favorisée sainte Gertrude : elle voyait la glorieuse Vierge ouvrant son manteau comme pour donner asile à tous ceux qui voulaient se réfugier auprès d'elle. La sainte comprit en même temps que les anges sont attentifs à défendre les pieux serviteurs de leur Reine contre les attaques de l'enfer.
12:44:10 AM

Journal Missa

 Vendredi le 15 novembre 2002
St Albert le Grand et St Thomas d'Aquin (13e s.), illustres dominicains (RS)
1:56:34 PM
Chiara Lubich - Ce qui est important c'est de ne pas sous-estimer la valeur de la prière. Si nous nous détachons de fausses sécurités, si nous trouvons en Dieu notre véritable et unique identité, si nous avons le courage d'être ouverts et vulnérables réciproquement, nous commencerons alors à vivre comme des pèlerins en voyage. Nous découvrirons le Dieu des surprises qui nous guidera sur des chemins jamais parcourus, et nous nous découvrirons les uns les autres comme de véritables compagnons de voyage ".
1:51:56 PM
Saint Albert le Grand  Sanctoral : L'homme qui craint Dieu fréquente la Sagesse assidûmentJamais ils ne commettent d'injustice, ils marchent dans ses voies  - tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien.
11:42:59 AM
CECC - Sa Sainteté le pape Jean-Paul II a procédé aujourd’hui à la nomination de deux évêques, Mgr Marc Ouellet, P.S.S., à Québec et Mgr Jean Gagnon, à Gaspé.

Mgr Ouellet succède à Mgr Maurice Couture, S.V., dont la démission présentée il y a un an, a été acceptée par le Saint-Père. Selon les exigences du droit canonique qui fixe l’âge de la retraite d’un évêque à 75 ans, Mgr Couture avait remis sa lettre de démission en novembre 2001. Le Souverain Pontife a toutefois nommé Mgr Couture, administrateur apostolique de Québec, jusqu’à la prise de possession de Mgr Ouellet.

Québec

 
Mgr Marc Ouellet, le nouvel archevêque de Québec est né en 1944, à Lamotte (diocèse d’Amos), au Québec, et a été ordonné prêtre en 1968, pour ensuite joindre la Compagnie de Saint-Sulpice. Il est titulaire d’une licence en philosophie de l’université Saint-Thomas d’Aquin, à Rome, et d’un doctorat en théologie de l’Université grégorienne de Rome. Il a occupé les postes de recteur du Grand Séminaire de Montréal, de 1990 à 1994, et du Saint Joseph’s Seminary d’Edmonton, de 1994 à 1997. Il a aussi été consulteur pour la Congrégation du clergé, de 1995 à 2000. Il fut président du département de théologie dogmatique à l’Institut Jean-Paul II de l’Université pontificale du Latran, à Rome, puis nommé secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens en mars 2001, poste qu’il a occupé jusqu’au moment de sa nomination à Québec.

Le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens est chargé de promouvoir, à l'intérieur de l'Église catholique, un authentique esprit œcuménique et de développer le dialogue et la collaboration avec les autres Églises et communions mondiales. Mgr Ouellet était le seul évêque canadien en service au sein de la Curie romaine.

En accédant au siège épiscopal de Québec, Mgr Ouellet devient ainsi Primat de l’Église catholique au Canada, titre conféré à l’archevêque de Québec puisque ce diocèse est le premier à avoir été érigé au pays. À ce titre, il devient de facto membre du Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), un groupe de 16 évêques qui est principalement responsable des grandes orientations de la Conférence, de la préparation et de la poursuite des projets importants.

Le diocèse de Québec compte 511 prêtres diocésains, 341 prêtres religieux, 3 771 religieux et religieuses, 85 diacres permanents et 235 laïques au service d’une population de plus de 902000 catholiques répartis dans 268 paroisses et missions.

Gaspé

Mgr Jean Gagnon, le nouvel évêque de Gaspé, sera en pays de connaissance. En effet, depuis juillet 2001, il cumulait la double tâche d’évêque auxiliaire à Québec et d’administrateur apostolique du diocèse de Gaspé, fonction dont l’objectif était d’assurer la bonne marche de la pastorale diocésaine durant la vacance du siège épiscopal de l’endroit.

Né le 21 mai 1941 à Saint-Joseph-de-Lauzon (Lévis), il a fait ses études classiques au Collège de Lévis et ses études théologiques au Grand Séminaire de Québec, où il a obtenu une licence en théologie. Détenteur de deux maîtrises, en théologie pastorale (Université Laval) et en missiologie (Université St-Paul), il a été ordonné prêtre en 1966 et évêque en 1998.

Après son ordination, il a été vicaire à la paroisse Sainte-Maria-Goretti (Charlesbourg), avant d'entreprendre une carrière dans le domaine de l'enseignement où il a occupé diverses fonctions au Collège de Lévis, de 1967 à 1996. Jusqu'à sa nomination comme évêque auxiliaire à Québec, il a occupé diverses charges presbytérales dans les paroisses Notre-Dame-de Québec, Notre-Dame- des-Victoires et Notre-Dame-de-la-Garde (diocèse de Québec). Mgr Jean Gagnon agit actuellement comme président de la Commission épiscopale des affaires sociales de la CECC.

Le diocèse de Gaspé compte 60 prêtres diocésains, six prêtres religieux, 171 religieux et religieuses, trois diacres permanents et 66 personnes mandatées occupant différentes responsabilités pastorales au service d’une population de plus de 94 000 catholiques répartis dans 66 paroisses et missions.
7:59:01 AM

Journal Missa

 Jeudi le 14 novembre 2002
La Fraternité de Marie Reine Immaculée - ...c'est en apprenant de Marie à vivre en croyants, c'est en apprenant à aimer jusqu'au bout (cf. Jn 13,1), que nous exercerons notre vocation missionnaire. - Clémence Ledoux écrivait : "Vous le savez bien, c'est avant tout par notre vie chrétienne réellement vécue, plus que par des mots, qu'on ramène ses frères à Jésus- Christ. Faites tout avec amour, car c'est l'amour qui élève la plus petite de vos actions, qui la transforme, qui la recrée, et qui en fait l'image et le reflet de l'action divine, de cette action divine qui n'est que Providence pour chacun des hommes. Soyez des signes vivants de l'amour, de la charité brûlante de Jésus." - C'est une vie que Marie Reine Immaculée nous offre, sa vie, bien au-delà d'une "dévotion". Peut-être pourrait-on résumer d'un trait notre charisme missionnaire, en reprenant une expression de Jean Paul II : "La communion engendre la communion" (Christifideles Laici, 32)...
10:37:37 PM
...les espérances de paix sont brutalement contredites par l’aggravation de conflits chroniques, à commencer par celui qui ensanglante la Terre Sainte. À cela s’ajoute le terrorisme international, qui a pris une nouvelle et terrible dimension, impliquant aussi de manière totalement déformée les grandes religions. C’est précisément dans une telle situation que les religions sont au contraire incitées à manifester tout leur potentiel de paix, orientant et comme «convertissant» vers une compréhension réciproque les cultures et les civilisations qui s’en inspirent.
Pour une entreprise de cette importance – le sort du genre humain dépendra de ses résultats dans les prochaines décennies –, le christianisme a une attitude et une responsabilité tout à fait particulières: annonçant le Dieu de l’amour, il se présente comme la religion du respect mutuel, du pardon et de la réconciliation.
10:28:05 PM
"Il n'y a pas, pour l'homme, de droit plus fondamental que le droit à la vie! Et pourtant, une certaine culture contemporaine a voulu le lui dénier, en allant même jusqu'à en faire un droit qu’il est " gênant " de défendre. Mais aucun autre droit ne touche de plus près l’existence même de la personne!..." (p.297) - "Notre civilisation a toujours su se doter de structures de pouvoir et de soumission, aussi bien politiques que culturelles (notamment grâce aux moyens de communication sociale), qui lui permettent d'imposer à l'humanité entière ses erreurs et ses excès." (p.205) - "Les médias ont habitué les différents groupes sociaux a n'entendre que ce qui "caresse les oreilles" (cf. 2Tm 4,3). La situation ne fera qu'empirer si les théologiens, et surtout les moralistes, au lieu de se faire les témoins de "l'enseignement solide", se font les complices des médias lesquels, bien entendu, donnent alors une large diffusion à leurs doctrines nouvelles." (p.256) - "Ainsi, la condamnation de Dieu par l’homme n’est pas fondée sur la vérité, mais sur un abus de pouvoir et un lâche complot. Cette condamnation ne découvre-t-elle pas la vérité de l’histoire de l’homme, la vérité sur notre siècle? De nos jours, semblable condamnation n’a-t-elle pas été répétée par les innombrables tribunaux des régimes d’oppression totalitaires? Et nous, n’avons-nous pas rendu des verdicts analogues au sein de nos parlements démocratiques, par exemple en condamnant l’être humain avant sa naissance, en vertu de lois régulièrement promulguées?" (p.112) - Extraits du livre " Entrez dans l’espérance " Jean-Paul II
10:19:22 PM

Journal Missa

 Mercredi le 13 novembre 2002
Mgr Jacques Berthelet, évêque de Saint-Jean-Longueuil et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a réagi à l'enlèvement d'un confrère évêque colombien survenu, lundi dernier - Développement et Paix demande des gestes concrets afin d'enrayer l'escalade de la violence en Colombie.
4:02:41 PM
L'Eucharistie, lumière et vie du nouveau millénaire  prochain congrès Eucharistique qui aura lieu en octobre 2004 à Guadalajara (Mexique). Les délégués sont appelés à sensibiliser leurs Églises sur le thème du Congrès international, et surtout lors de la période de préparation, afin qu'il devienne un événement fructueux grâce auquel des fruits particuliers de vie et de communion refluent dans les Eglises. ... La participation des "fidèles d'origines différentes à un tel événement eucharistique symbolise, en effet, l'unité et la communion". ...Le Pape a rappelé que l'objectif principal du comité est de " toujours mieux faire connaître et aimer le Seigneur Jésus dans son mystère eucharistique, centre de la vie de l'Eglise et de sa mission pour le salut du monde", en promouvant périodiquement des congrès eucharistiques internationaux et en favorisant des initiatives pour augmenter la dévotion à l'Eucharistie.  - Mouvement Eucharistique du Canada - Adoration : Alexandria-Cornwall - Amos - Baie-Comeau - Chicoutimi - Gaspé - Gatineau-Hull - Hearst - Joliette - Labrador City-Schefferville - Moncton - Mont-Laurier - Montréal - Montréal Éparchie pour les Maronites - Moosonee - Nicolet - Ottawa - Pembrooke - Québec - Rimouski - Rouyn-Noranda - Sainte-Anne-de-La-Pocatière - Saint-Hyacinthe - Saint-Jean-Longueuil - Saint-Jérôme - Sherbrooke - Timmins - Trois-Rivières - Valleyfield
10:05:04 AM
Cardinal Léger (†1991), archevêque de Montréal, missionnaire des pauvres (RS).

- Les Oeuvres du Cardinal Léger
9:09:41 AM
Lectionnaire : nous possédons dans l'espérance l'héritage de la vie éternelle - Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. - Relève-toi et va : ta foi t'a sauvé
8:55:12 AM

Journal Missa

 Mardi le 12 novembre 2002
Sanctoral : Il n'y a qu'un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui règne au-dessus de tous, par tous, et en tous. - ils sont comme la paille balayée par le vent - Qu'allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous continuons à le laisser agir, tout le monde va croire en lui...
7:04:37 PM
Saint Josaphat (†1623), archevêque catholique de rite byzantin, martyr (RS) - Seigneur, faites-moi la grâce de pouvoir répandre mon sang pour l'unité, ainsi que pour l'obéissance au Siège Apostolique. ... Nous nous affirmons absolument prêts à donner notre vie jusqu'au sang, comme vient de le faire l'un des nôtres, pour la foi catholique.
6:54:21 PM
Le pape Jean Paul II a lancé aujourd'hui, mardi 12 novembre, un appel en faveur de la libération immédiate de Mgr Jorge Jimenez, président de la Conférence épiscopale latino-américaine (CELAM), et d'un prêtre qui l'accompagnait lorsqu'ils ont été enlevés, lundi, en Colombie, près de Bogota.
6:42:26 PM
Aucun système n'est une fin en soi, et il convient d'insister sur le fait que la mondialisation doit être mise au service de la personne humaine, de la solidarité et du bien commun ". Il y a des aspects négatifs dans la mondialisation, mais devant un phénomène aussi nouveau, il convient d'être très prudents : il ne faut ni le diaboliser, ni l'exalter. Un autre aspect de la mondialisation - qui à mes yeux est le plus important, même si on n'en parle jamais - est le phénomène culturel et religieux qui la caractérise : des peuples qui vivaient séparés se rencontrent, se confrontent, dialoguent : des échanges de valeurs culturelles et religieuses ont lieu. C'est indéniablement un aspect très positif. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, il y a un mouvement des peuples qui va vers l'unité et pas vers la division, vers la paix et pas vers la guerre, vers les droits de l'homme et de la femme et pas vers l'oppression et la dictature. Pour toutes ces raisons, diaboliser la mondialisation est une erreur impardonnable. Il faut en améliorer les mécanismes, les règles, les réalisations, mais pas aller à l'encontre d'un fait historique qui est inévitable et positif. Notre temps, et surtout les jeunes, demandent de l'optimisme et de l'espérance, pas du pessimisme. Dans l'attitude des " no global ", il y a trop de pessimisme et de préjugés contre le monde moderne et l'histoire des peuples riches et chrétiens. On condamne le mal, mais on ne reconnaît pas le bien qu'ils ont fait : la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948) par exemple, a mûri dans la civilisation occidentale, sous l'influence de la Parole de Dieu. Aujourd'hui les principes qu'elle défend sont le patrimoine de tous les peuples
6:41:12 PM
le pape invite les chercheurs à "protéger leur autorité légitime des pressions économiques et politiques", et à "ne pas céder à la tentation du consensus ou à la recherche du profit".
6:38:06 PM
Le recours à la violence au nom de la religion est une perversion des vérités essentielles des grandes religions
6:23:00 PM

Journal Missa

 Lundi le 11 novembre 2002
Saint Martin de Tours : Martin rencontre un pauvre grelottant de froid, presque nu, par un hiver rigoureux. Martin n'a pas une obole; mais il se rappelle la parole de l'Évangile: J'étais nu, et vous M'avez couvert. "Mon ami, dit-il, je n'ai que mes armes et mes vêtements." Et en même temps, taillant avec son épée son manteau en deux parts, il en donna une au mendiant. La nuit suivante il vit en songe Jésus-Christ vêtu de cette moitié de manteau et disant à Ses Anges: "C'est Martin, encore simple catéchumène, qui M'a ainsi couvert." Peu de temps après il recevait le Baptême... La Providence le conduisit bientôt près de saint Hilaire, évêque de Poitiers. Après avoir converti sa mère et donné des preuves éclatantes de son attachement à la foi de Nicée, il fonda près de Poitiers, le célèbre monastère de Ligugé, le premier des Gaules...Sa puissance sur les démons était extraordinaire. Il porta à l'idolâtrie des coups dont elle ne se releva pas. Après avoir visité et renouvelé son diocèse, l'homme de Dieu se sentit pressé d'étendre au dehors ses courses et ses travaux. Vêtu d'une pauvre tunique et d'un grossier manteau, assis sur un âne, accompagné de quelques religieux, le voilà qui part en pauvre missionnaire pour évangéliser les campagnes. Il parcourt presque toutes les provinces gauloises: ni les montagnes, ni les fleuves, ni les dangers d'aucune sorte ne l'arrêtent; partout sa marche est victorieuse, et il mérite par excellence le nom de Lumière et d'Apôtre des Gaules.

Sanctoral : - mourir est un avantage... mais, à cause de vous, demeurer en ce monde est encore plus nécessaire. - L'amour du Seigneur, sans fin je le chante - 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.'

Saint Martin (†397), évêque de Tours, fondateur de l’abbaye de Ligugé où il y a toujours des moines (bénédictins); soldat converti (RS).

Saint Martin, apôtre de la Gaule et évêque de Tours ( 317-397) - Martin, Evêque de Tours

"Ils sont durs, Seigneur, les combats qu'il faut livrer dans son corps pour ton service : et j'ai assez de luttes que j'ai soutenues jusqu'ici.  Mais si tu m'ordonnes de peiner encore pour monter la garde devant ton camp, je ne refuse pas, je n'alléguerai pas pour excuse l'épuisement de l'âge. Je me dévouerai à la tâche que tu m'imposeras : sous les étendards, aussi longtemps que tu l'ordonneras toi-même, je servirai. Sans doute un vieillard souhaiterait un congé après une vie de labeur, mais l'âme est capable de vaincre les années et saura ne pas céder à la vieillesse." Sulpice Sévère, Vie de saint Martin.

Liens
9:18:35 AM
Lectionnaire : - Si je t'ai laissé en Crète, c'est pour que tu finisses de tout organiser et que, dans chaque ville, tu institues des Anciens comme je te l'ai commandé. L'Ancien doit être un homme sans reproche... - Au Seigneur, le monde et sa richesse - Si ton frère a commis une faute contre toi, fais-lui de vifs reproches, et, s'il se repent, pardonne-lui.
9:01:46 AM

Journal Missa

 Vendredi le 8 novembre 2002
"Comment l'Esprit-Saint agit-il dans nos coeurs pour faire de nous des saints au XXIe siècle?" : conférence de Raymond Beaugrand-Champagne (RS) à la Cathédrale de Montréal dimanche 10 novembre à 15 heures (suivie de la messe de 17 heures).
4:45:17 PM

Journal Missa

 Lundi le 4 novembre 2002
Décès de Mgr Jean-Marie-Fortier, ancien archevêque de Sherbrooke - Montréal, 4 novembre 2002.  Mgr Jean-Marie Fortier, ancien archevêque de Sherbrooke, est décédé le 31 octobre à l’âge de 82 ans. Ses funérailles, présidées par Mgr André Gaumond, actuel archevêque de Sherbrooke, auront lieu le mercredi 6 novembre, à 14 h, en la basilique-cathédrale de Sherbrooke. Après avoir été exposée à Québec, le dimanche 3 novembre, la dépouille du défunt sera également exposée en la basilique-cathédrale de Sherbrooke, le lundi 4 novembre (19 h à 21 h) et le mardi 5 novembre (10 h à 12 h, 14 h à 16 h et 19 h à 21h). Né le 1er juillet 1920 à Québec, Mgr Jean-Marie Fortier a été ordonné prêtre par le cardinal Jean-Marie Villeneuve, le 16 juin 1944, dans la cathédrale de Québec. Le 15 novembre 1960, il fut ordonné évêque auxiliaire à Sainte-Anne-de-la-Pocatière. En 1965, le Saint-Père le nomma évêque de Gaspé et, trois ans plus tard, il succéda à Mgr Georges Cabana comme archevêque de Sherbrooke. Il occupa le siège épiscopal à Sherbrooke de 1968 à 1996. Depuis sa retraite, il vivait à Québec. Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada de 1973 à 1975, Mgr Fortier fut également membre de la Commission pontificale pour les communications sociales et de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.
12:48:27 PM
Nomination de deux évêques auxiliaires - Montréal, 4 novembre 2002. Sa Sainteté le pape Jean-Paul II a nommé deux évêques auxiliaires, Mgr Donald Lapointe au diocèse de Saint-Jérôme, au Québec, et Mgr Robert Harris au diocèse de Sault Ste-Marie, en Ontario.

Mgr Donald Lapointe est né en 1936, à Disraéli, dans le diocèse de Sherbrooke. Il a été ordonné prêtre en 1964. Après avoir été professeur au Séminaire de Sherbrooke, de 1964 à 1970, il a par la suite exercé son ministère presbytéral dans une vingtaine de paroisses du diocèse. Il fut de plus vicaire épiscopal et coordonnateur général de la pastorale diocésaine, de 1986 à 1990. Au moment de sa nomination, le nouvel évêque auxiliaire élu de Saint-Jérôme était curé des paroisses de l’Unité pastorale Nouvel Horizon (région de Lac Mégantic), dans le diocèse de Sherbrooke.

Le diocèse de Saint-Jérôme compte 91 prêtres diocésains, 90 prêtres religieux, 367 religieux et religieuses, 17 diacres permanents et 137 laïques au service d’une population de plus de 353 000 catholiques répartis dans 72 paroisses et missions. C’est Mgr Gilles Cazabon, O.M.I., qui en est l’évêque titulaire.  L’ordination épiscopale de Mgr Lapointe aura lieu le vendredi 13 décembre 2002, à 19h30 en la cathédrale de Saint-Jérôme.

Mgr Robert Harris est né à Montréal en 1944. Il a été ordonné prêtre en 1969 et reçu, en avril dernier, le titre honorifique de Prélat d’honneur décerné par le Saint-Père. Diplômé en théologie du Grand séminaire de Montréal et il a également obtenu une licence en droit canonique de l’Université Grégorienne de Rome. Prêtre dans de nombreuses paroisses anglophones de Montréal, il fut aussi vice-chancelier, directeur de la pastorale des vocations, coordonnateur général de la pastorale et vicaire épiscopal du secteur anglophone du diocèse.

Le diocèse de Sault Ste-Marie compte 102 prêtres diocésains, 32 prêtres religieux, 257 religieux et religieuses, 108 diacres permanents et deux laïques au service d’une population de plus de 218 000 catholiques répartis dans 117 paroisses et missions. C’est Mgr Jean-Louis Plouffe qui en est l’évêque titulaire.  L’ordination épiscopale de Mgr Harris aura lieu le jeudi 12 décembre 2002, à 19h30, en la basilique Saint Patrick de Montréal.
12:41:09 PM

Journal Missa

 Vendredi le 1 novembre 2002
Décès de Mgr Jean-Marie-Fortier, ancien archevêque de Sherbrooke
1:31:38 PM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu