www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de août 2006 Journal Missa

 Jeudi le 31 août 2006
Le sens religieux est la connaissance et la certitude de la présence de Dieu. C’est comprendre la présence de Dieu et la tentative d’aller vers lui. C’est voir sa main dans ce qui est visible et ce qui est invisible. C’est la maturité dans la connaissance de Dieu, c’est être sensible à ses légers chuchotements et à ses gestes doux, sans le voir. En d’autres termes, c’est l’expérience de Dieu, c’est l’expérience de la vie... Le sens religieux ne signifie pas parler longuement avec Dieu. Le sens religieux c’est laisser Dieu te parler de Lui-même. Le sens religieux, c’est être amoureux de Dieu, et savoir avec certitude qu’Il frappe à chaque instant à ta porte et attend ta réponse... Des concepts difficiles à comprendre pour la langue arabe; par exemple le réalisme est un concept toujours tronqué, incomplet, parce que privé de liberté humaine... Le terme « raison », a commenté Farouk Wa’li, « signifie en langue arabe, compréhension, possibilité de connaissance, une sorte de barrière à la limite de ce qui est déjà connu et déjà dit ». La pensée arabe a toujours été caractérisée par un conflit, « d’une part les racines, les sources, de l’autre la modernité ». Cela a engendré une crise de la pensée arabe moderne parce qu’il n’existe pas d’unité entre maintenant et ici, « entre la réalité et la vie ». Le professeur égyptien a confessé faire partie de ceux qui nourrissaient « des préjugés et de l’aversion à l’égard de l’occident et de tout ce qui n’appartient pas à (son) univers de référence, mais la rencontre avec un étudiant chrétien venu au Caire pour étudier l’arabe (lui) a fait comprendre que l’autre est une partie essentielle de (son) existence. Et que la voie maîtresse de la connaissance est l’amitié ». Farouk Wa’li a ainsi conclu en soulignant que : « Les fondamentalistes prêchent la haine à l’égard de tout ce qui n’appartient pas à l’univers musulman, éduquent à une conception du moi qui fait abstraction du toi, de la relation avec l’autre ». Et en outre, « ils trompent le peuple avec des formules aussi fascinantes qu’illusoires…. Giussani exalte la raison comme ouverture à la réalité et comme chemin vers le Mystère. Je veux le remercier parce qu’il nous a réunis dans cette salle et parce que vous avez su faire le premier pas vers l’autre ». « J’ai été surpris par ce livre – a déclaré Said Shoaib, directeur du journal égyptien Hurreya (Liberté) – parce que « j’ai constaté qu’il présente un nouveau visage de l’Europe. C’est une invitation à réfléchir, et à la liberté, une invitation à récupérer et à regagner ce que tu as reçu de tes parents ». Après avoir expliqué qu’« en Egypte la foi tend, en grande partie, à se refermer sur elle-même, et que celui qui sort de ce modèle devient un apostat », le directeur de Hurreya a conclu en affirmant que « ce livre ne présente pas une idéologie fermée ou une image fermée de la religion. Il ne présente pas la religion comme une alternative à la vie, mais comme un encouragement à la vie, pour se connaître soi-même et connaître la réalité du monde » - Livre disponible aux Éditions du Cerf
7:10:25 AM

Journal Missa

 Dimanche le 27 août 2006
L’islam s’inscrit-il dans la Révélation biblique ?
6:50:15 AM
Lectionnaire : - Écartez les dieux que vos pères ont servis au-delà de l'Euphrate et en Égypte ; servez le Seigneur - Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête ! - l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu'un. Ce mystère est grand : je le dis en pensant au Christ et à l'Église - Jésus avait dit dans la synagogue de Capharnaüm: «Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle.»... C'est l'esprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien
6:13:35 AM

Journal Missa

 Vendredi le 25 août 2006
L'Eglise endure des souffrances qu'elle ne mérite pas. - (RV-jeudi 24 aout 2006) Une fois encore les paroles du Pape ne sont pas passées inaperçues. Mercredi à l’audience générale, Benoît XVI a établi un parallèle entre les persécutions que subissaient les chrétiens d’Asie mineure à la fin du 1er siècle et les difficultés dont l’Eglise souffre aujourd’hui encore. Des paroles perçues comme encourageantes par certains comme exagérées par d’autres. Radio-Vatican Romilda Ferrauto
4:59:11 PM

Journal Missa

 Mercredi le 23 août 2006
Les "fils du vent" à Lourdes - La Mère de Dieu n’a demandé l’autorisation à personne pour camper dans cette grotte, lance le cardinal Roger Etchegaray. C’est elle qui vous accueille. Gardez l’esprit du voyage, ne vous accrochez pas à ce monde.
3:33:23 PM
the only solution is for all of us to live together  [la seule solution est que nous en arrivions à tous vivre ensemble] ...renoncer à une partie de mes droits à cause des droits de l’autre
1:47:23 PM
Le travail frénétique contre le vide existentiel (RV- mardi 22 août 2006) La presse italienne a accordé une large place aux paroles du pape dimanche dernier à l’Angélus. Citant les considérations que saint Bernard de Clairvaux avait adressées au XIIème siècle au Pape Eugène III, Benoît XVI a lancé un avertissement contre les risques liés à l’activisme frénétique. Le travail excessif endurcit les cœurs - a-t-il relevé- des paroles qui ont surpris et qui ne sont pas passées inaperçues. Radio-Vatican Romilda Ferrauto
12:06:10 PM
Theology of the Body
8:38:35 AM

Journal Missa

 Mardi le 22 août 2006
C'est à l'intérieur que ça se passe...
1:02:02 PM

Journal Missa

 Lundi le 21 août 2006
Appel à l'aide de nos frères chrétiens libanais
9:26:00 AM
Saint Bernard de Clairvaux (†1153), sa vie est une expérience chrétienne majeure - (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
9:00:24 AM
Turquie: 91 femmes tuées dans des crimes d'"honneur" depuis 2000 - ... Ces crimes sont malheureusement également commis en Europe par des musulmans. Ce fut le cas en Allemagne, comme aussi en Italie ou récemment Hina Saleem, une Pakistanaise de 21 ans résidant près de Brescia, dans le nord-est de l’Italie, a été victime d'un crime perpétré par son père . La victime avait défié la volonté de son père concernant le choix de son fiancé et de son avenir.
8:58:03 AM
Attention à vouloir une société sans Dieu! (RV- mercredi 16 août 2006) Le Pape tenait ce mercredi son audience générale depuis sa résidence d’été de Castelgandolfo. Benoît XVI a renouvelé son avertissement aux sociétés occidentales tentées de vivre comme si Dieu n’existait pas. Romilda Ferrauto, Radio Vatican
8:55:17 AM
Les nombreuses occupations conduisent souvent à la ‘dureté de cœur’...Le pape encourage les chrétiens à demander à saint Bernard de les aider à « concrétiser cette primauté de la prière », lui qui « sut concilier l’aspiration du moine à la solitude et au silence du cloître avec l’urgence de missions importantes et complexes au service de l’Eglise ». « En suivant Marie, on ne s'égare point… si elle vous protège, vous n'aurez rien à craindre, si elle vous conduit, vous ne connaîtrez point la fatigue, et si elle vous est favorable, vous êtes sûr d'arriver », affirmait saint Bernard, auquel l’Eglise a donné le titre de « Docteur marial ».
8:49:53 AM

Journal Missa

 Mardi le 15 août 2006


L'Assomption de la B.V. Marie (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
7:03:21 AM

Journal Missa

 Lundi le 14 août 2006
L'apôtre Paul dit que la création elle-même attend la révélation des fils de Dieu (Rm 8,19). Cette création est maintenant livrée malgré elle au pouvoir du néant ; mais elle est dans l'espérance. Car elle espère que le Christ l'aidera par sa grâce à se libérer de l'esclavage de la dégradation inévitable, et à recevoir la liberté glorieuse des fils de Dieu. Ainsi y aura-t-il une seule liberté, pour la création et pour les fils de Dieu, lorsque la gloire de ceux-ci se révélera. Mais maintenant, tant que cette révélation se fait désirer, toute la création gémit en attendant de partager la gloire de notre adoption et de notre rédemption (Rm 8,22)… Il est clair que les créatures qui gémissent en attendant l'adoption des fils ont en elles les premiers dons de l'Esprit. Cette adoption des fils, c'est la rédemption du corps tout entier, lorsque celui-ci, en qualité de fils adoptif de Dieu, verra en face ce bien éternel et divin. Il y a déjà adoption filiale dans l'Église du Seigneur lorsque l'Esprit en nous s'écrie « Abba, Père » (Ga 4,6). Mais cette adoption sera parfaite lorsque ceux qui seront admis à voir la face de Dieu ressusciteront tous dans l'immortalité, l'honneur et la gloire. Alors la condition humaine s'estimera vraiment rachetée. C'est pourquoi l'apôtre Paul ose dire : « Nous avons été sauvés en espérance » (Rm 8,24). L'espérance sauve en effet, comme la foi, dont il est dit : « Ta foi t'a sauvé » (Mc 5,34). Saint Ambroise (vers 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église Lettre 35, à Orontien, 6, 13 ; PL 16, 1078 (trad. bréviaire) « Les fils sont libres »
12:31:05 PM
Lectionnaire : - Le cinquième jour du quatrième mois, dans la cinquième année qui suivit la déportation à Babylone du roi Jékonias, la parole de Dieu fut adressée au prêtre Ézékiel, dans le pays des Chaldéens, au bord du fleuve Kebar, et la main du Seigneur se posa sur lui. « J'ai eu cette vision : un vent de tempête, qui venait du nord, un gros nuage, irradié par une succession d'éclairs, et, au milieu, comme un scintillement de vermeil. Au centre, on aurait dit quatre Vivants qui ressemblaient à des hommes. Ils avaient chacun quatre faces et quatre ailes. J'entendis le bruit de leurs ailes, pareil, quand ils marchaient, au bruit de l'Océan, comme la voix du Tout-Puissant, comme la rumeur de toute une armée. Lorsqu'ils s'arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes. On entendit un bruit au-dessus de la voûte qui dominait leurs têtes. Au-dessus de cette voûte, il y avait comme un trône, qui ressemblait à du saphir ; et, sur ce trône, quelqu'un qui avait l'aspect d'un homme. Puis j'ai vu comme un scintillement de vermeil, quelque chose comme un feu tout autour. A partir de ses reins, au-dessus et au-dessous, j'ai vu quelque chose comme un feu qui irradiait tout autour. Comme l'arc-en-ciel dans la nuée un jour de pluie, ainsi apparaissait ce rayonnement : c'était le reflet de la gloire du Seigneur. En voyant cela, je tombai la face contre terre. » - Alléluia ! Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le dans les hauteurs. Vous, tous ses anges, louez-le, louez-le, tous les univers. Louez-le, soleil et lune, louez-le, tous les astres de lumière ; vous, cieux des cieux, louez-le, et les eaux des hauteurs des cieux. R/ Qu'ils louent le nom du Seigneur : sur son ordre ils furent créés ; c'est lui qui les posa pour toujours sous une loi qui ne passera pas. Louez le Seigneur depuis la terre, monstres marins, tous les abîmes ; feu et grêle, neige et brouillard, vent d'ouragan qui accomplis sa parole ; les arbres des vergers, tous les cèdres ; Les montagnes et toutes les collines, les bêtes sauvages et tous les troupeaux, le reptile et l'oiseau qui vole ; les rois de la terre et tous les peuples, les princes et tous les juges de la terre ; tous les jeunes gens et jeunes filles, les vieillards comme les enfants. R/Qu'ils louent le nom du Seigneur, le seul au-dessus de tout nom ; sur le ciel et sur la terre, sa splendeur : il accroît la vigueur de son peuple. Louange de tous ses fidèles, des fils d'Israël, le peuple de ses proches ! Alléluia ! - Comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée, il leur dit : « Le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. » Et ils furent profondément attristés. Comme ils arrivaient à Capharnaüm, ceux qui perçoivent les deux drachmes pour le Temple vinrent trouver Pierre et lui dirent : « Votre maître paye bien les deux drachmes, n'est-ce pas ? » Il répondit : « Oui. » Quand Pierre entra dans la maison, Jésus prit la parole le premier : « Simon, quel est ton avis ? Les rois de la terre, sur qui perçoivent-ils les taxes ou l'impôt ? Sur leurs fils, ou sur les autres personnes ? » Pierre lui répondit : « Sur les autres. » Et Jésus reprit : « Donc, les fils sont libres. Mais il faut éviter d'être pour les gens une occasion de chute : va donc jusqu'au lac, jette l'hameçon, et saisis le premier poisson qui mordra ; ouvre-lui la bouche, et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes. Prends-la, tu la donneras pour toi et pour moi. »
12:28:18 PM

Journal Missa

 Dimanche le 13 août 2006
Sainte Claire, fondatrice des Clarisses (†1253); Cardinal John Henry Newman, converti du XIXe siècle. (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
8:05:23 AM
Il est admirable que Dieu ait fait pleuvoir la manne pour nos pères et qu'ils aient été rassasiés chaque jour du pain du ciel. C'est pourquoi il est dit : « L'homme a mangé le pain des anges » (Ps 77,25). Pourtant ceux qui ont mangé ce pain au désert sont tous morts. Au contraire, cette nourriture que tu reçois, ce pain vivant qui est descendu du ciel, fournit le soutien de la vie éternelle, et quiconque le mange ne mourra jamais. C'est le corps du Christ… Cette manne-là était du ciel, celle-ci d’au-dessus du ciel ; celle-là était un don du ciel, celle-ci du Seigneur des cieux ; celle-là était sujette à la corruption si on la gardait jusqu'au lendemain, celle-ci est étrangère à toute corruption : quiconque en goûte avec respect ne peut pas être atteint par la corruption. Pour les Hébreux l'eau a coulé du rocher, pour toi le sang coule du Christ. L'eau les a désaltéré pour un moment, toi le sang te lave à jamais. Les Hébreux ont bu et ont eu soif. Toi, une fois que tu auras bu, tu ne pourras plus avoir soif (Jn 4,14). Cela était la préfiguration, ceci est la vérité plénière… C'était « l'ombre des choses à venir » (Col 2,17). Écoute ce qui s'est manifestée à nos pères : « Ils buvaient, dit-on, du rocher qui les suivait au désert ; or le rocher c'était le Christ » (1Co 10,4)… Toi, tu as connu l’accomplissement, tu as vu la pleine lumière, la vérité préfigurée, le corps du Créateur plutôt que la manne du ciel… Ce que nous mangeons et ce que nous buvons, l’Esprit Saint l’exprime ailleurs : « Goûtez et voyez que le Seigneur est bon. Heureux ceux qui espèrent en lui » (Ps 33,9). Saint Ambroise (vers 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église Des mystères, 48-49, 58 (trad. SC 25 p. 123 rev)
8:04:03 AM
Lectionnaire : - Quant à lui, il marcha toute une journée dans le désert. Il vint s'asseoir à l'ombre d'un buisson, et demanda la mort en disant : « Maintenant, Seigneur, c'en est trop ! Reprends ma vie : je ne vaux pas mieux que mes pères. » Puis il s'étendit sous le buisson, et s'endormit. Mais voici qu'un ange le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange ! » Il regarda, et il y avait près de sa tête un pain cuit sur la braise et une cruche d'eau. Il mangea, il but, et se rendormit. Une seconde fois, l'ange du Seigneur le toucha et lui dit : « Lève-toi, et mange ! Autrement le chemin serait trop long pour toi. » Élie se leva, mangea et but. Puis, fortifié par cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à l'Horeb, la montagne de Dieu. - Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête ! Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre. Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses. L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent. Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge ! Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent. Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien. Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur. Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ? Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides. Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la. Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris. Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire. Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre. Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu. Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre. Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé. Le mal tuera les méchants ; ils seront châtiés d'avoir haï le juste. Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge. - En vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint Esprit de Dieu : ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. Vivez dans l'amour, comme le Christ nous a aimés et s'est livré pour nous en offrant à Dieu le sacrifice qui pouvait lui plaire. - Comme Jésus avait dit : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel », les Juifs récriminaient contre lui : « Cet homme-là n'est-il pas Jésus, fils de Joseph ? Nous connaissons bien son père et sa mère. Alors comment peut-il dire : 'Je suis descendu du ciel' ? » Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous. Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire vers moi, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Tout homme qui écoute les enseignements du Père vient à moi. Certes, personne n'a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi a la vie éternelle. Moi, je suis le pain de la vie. Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais ce pain-là, qui descend du ciel, celui qui en mange ne mourra pas. Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. »
8:01:17 AM

Journal Missa

 Lundi le 7 août 2006
Lectionnaire : - tu mourras cette année, car ce que tu as prêché, c'est la révolte contre le Seigneur - Que j'aie par tes commandements le coeur intègre - ...ordonnant à la foule de s'asseoir sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule. Tous mangèrent à leur faim et, des morceaux qui restaient, on ramassa douze paniers pleins. Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants
3:25:31 PM
If you will promise to keep the Rosary with you always throughout your life and to say it, I can promise you that Our Lady will bring you all back safe to Canada
1:21:51 PM

Journal Missa

 Vendredi le 4 août 2006
Urgence d'un secours humanitaire pour les sinistrés du Liban

Le drame humanitaire qui se déroule présentement au Moyen-Orient a suscité de vives réactions et un appel au secours de la part de l'Église catholique au Canada et au Québec.

Dans un message publié le 24 juillet dernier, le Comité des droits humains de la Conférence des évêques catholiques du Canada rappelle que des centaines de milliers de personnes innocentes sont victimes de cette guerre. "Nous demandons à notre gouvernement de traduire concrètement la compassion du peuple canadien envers tous ces déplacés, et en particulier ceux du Liban, en débloquant une aide substantielle d'urgence face à cette crise humanitaire." Le président du Comité, Mgr Roger Ébacher, archevêque de Gatineau, d'affirmer ensuite "qu'il est impératif que les conventions internationales soient respectées par toutes les parties en présence."

Pour sa part, dans une lettre aux diocésains, Mgr Raymond St-Gelais, évêque de Nicolet, lance une pétition (pdf) au cours de la fin de semaine des célébrations eucharistiques des 5 et 6 août "en faveur d'un meilleur accès aux secours humanitaires pour les sinistrés du Liban." Cette pétition sera ensuite acheminée à l'ambassade ainsi qu'au consulat général d'Israël. Mgr St-Gelais demande à la communauté diocésaine de s'unir dans la prière "pour que l'on instaure sans attendre des couloirs humanitaires pour pouvoir porter secours aux populations qui souffrent."

Secours financier

L'organisme de solidarité internationale créé par la CECC, Développement et Paix, a déjà fait parvenir 100 000 $ aux agences soeurs Caritas Liban et le Centre des migrants de Caritas Liban pour soutenir les milliers de personnes affectées par l'escalade de la violence au Liban. Pour financer des actions d'urgence, la population est invitée à faire parvenir des dons avec la mention "Urgence Proche-Orient" par Internet à l'adresse http://www.devp.org/, ou en appelant le 1 888 664-3387, ou en envoyant un chèque à : Développement et Paix, 1425 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, H3G 1T7.
12:18:48 PM

Journal Missa

 Jeudi le 3 août 2006
Au cours du mois d'août le pape Benoît XVI priera spécialement « pour que les fidèles chrétiens soient conscients de la valeur de leur vocation en toute circonstance».
10:28:26 AM
Saint Ignace de Loyola (†1556), basque, fondateur des jésuites en 1554, fêté le 31 Juillet - (RS), par Raymond Beaugrand-Champagne
10:26:20 AM
Imiter la patience du Seigneur - Notre Seigneur a été un modèle incomparable de patience : il a supporté un « démon » parmi ses disciples (Jn 6,70) jusqu'à sa passion ; il a dit : « Laissez croître l'un et l'autre jusqu'à la moisson, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez le bon grain » (Mt 13,29) ; pour figurer l’Eglise, il a prédit que le filet ramènerait toujours sur le rivage, c'est-à-dire jusqu'à la fin du monde, toutes sortes de poissons, bons et mauvais. Il a fait connaître de plusieurs autres manières, soit ouvertement, soit par paraboles, qu'il y aurait le mélange des bons et des méchants. Et pourtant il affirme qu’il faut veiller sur la discipline de l'Eglise quand il dit : « Prenez-y bien garde ; si votre frère a péché contre vous, allez et reprenez-le entre vous et lui seul ; s’il vous écoute, vous aurez gagné votre frère » (Mt 18,15)… Mais aujourd’hui, nous voyons des hommes qui ne considèrent que les préceptes rigoureux, qui commandent de réprimer les perturbateurs, de « ne pas donner aux chiens les choses saintes » (Mt 7,6), de traiter comme un publicain celui qui méprise l'Eglise (Mt 18,17), de retrancher du corps le membre scandaleux (Mt 5,30). Leur zèle intempestif trouble tellement l'Eglise qu'ils voudraient arracher l'ivraie avant le temps, et leur aveuglement les rend eux-mêmes ennemis de l'unité de Jésus Christ… Prenons garde de ne pas laisser entrer dans notre coeur ces pensées présomptueuses, de chercher à nous séparer des pécheurs pour ne pas nous souiller à leur contact, de vouloir former comme un troupeau de disciples purs et saints ; nous ne ferions que rompre l'unité, sous le prétexte de ne pas fréquenter des méchants. Au contraire rappelons nous les paraboles de l'Ecriture, ses paroles inspirées, ses exemples frappants, où il nous est montré que, dans l'Eglise, les méchants seront toujours mêlés aux bons, jusqu'à la fin du monde et au jour du jugement, sans que leur participation aux sacrements soit nuisible aux bons, du moment que ceux-ci n'auront pas participé à leurs péchés. Saint Augustin
10:21:13 AM
Lectionnaire: - La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie : « Va, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. » Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour. Le vase qu'il façonnait de sa main avec l'argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, qu'il jugea satisfaisant. Alors cette parole du Seigneur me fut adressée : « Maison d'Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? déclare le Seigneur. Oui, comme l'argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d'Israël ! Parfois, je parle d'arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume. Mais cette nation se détourne du mal que j'avais condamné ; alors je renonce au mal que j'avais décidé de lui faire. Parfois, je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume. Mais ils font ce qui est mal à mes yeux, et ils n'écoutent pas ma voix ; alors je renonce au bien que j'avais promis de leur faire. » - Alléluia ! Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur ! Je veux louer le Seigneur tant que je vis, chanter mes hymnes pour mon Dieu tant que je dure. Ne comptez pas sur les puissants, des fils d'homme qui ne peuvent sauver ! Leur souffle s'en va : ils retournent à la terre ; et ce jour-là, périssent leurs projets. Heureux qui s'appuie sur le Dieu de Jacob, qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu, lui qui a fait le ciel et la terre et la mer et tout ce qu'ils renferment ! Il garde à jamais sa fidélité, il fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain ; le Seigneur délie les enchaînés. Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes, le Seigneur protège l'étranger. Il soutient la veuve et l'orphelin, il égare les pas du méchant. D'âge en âge, le Seigneur régnera : ton Dieu, ô Sion, pour toujours ! - Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez-vous compris tout cela ? - Oui », lui répondent-ils. Jésus ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. » Jésus acheva ainsi de proposer des paraboles, puis il s'éloigna de là.
10:18:36 AM
Islam and Democracy, a Secret Meeting at Castel Gandolfo

Castel Gandolfo Revisited: The Jesuits Come to the Pope’s Defense

Progressive Thinking in Contemporary Islam scroll to the middle of the page to read the article

Death or Freedom for the Apostates? The Counter-Fatwa of the Liberal Muslims

"Moderate" Islam in Egypt - But not for Converts to the Christian Faith

John Paul II´s Vision of the Church and Islam

Is Europe a Province of Islam? The Danger is Called Dhimmitude

There’s a Dossier on Turkey on the Pope’s Table
9:22:21 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu