www.missa.org

Liturgie du jour

Actualités

Vocation sacerdotale

Calendrier liturgique

Dans la prière, tirez le nom d'un saint



webmstr

mismenuann

Prières usuelles

Le Rosaire

Le sacrement de réconciliation et le dialogue avec un prêtre

La confession

Liturgie des heures

Lectionnaire

Comment m'engager dans ma communauté chrétienne pdf

ecathmontreal.png

ecdqtv_logo.jpg

Accueil Spiritualité


Journal Missa

 Archives de août 2012 Journal Missa

 Mardi le 21 août 2012
Mois du Sacré-Coeur par d'anciens auteurs chartreux
Dévotion au Sacre Coeur chez Chartreux anciens - ( pdf 1mb) Cet ouvrage offre aux âmes pieuses d'abord un Mois du Sacré Cœur, composé exclusivement de passages empruntés à des auteurs chartreux du XIVe, XVe, XVIe, et XVIIeme siècles. Au commencement du XVIIe siècle, les chartreux allemands, français, espagnols semblent déjà pressentir les grandes révélations de Paray-le-Monial. Au Moyen-Age, les amis du Cœur de Jésus, ne contemplent en Lui que l'amour, ne trouvent en Lui que la source de la confiance parfaite et le refuge assuré de l'âme : par les dernières Elévations de notre Mois du Sacré Cœur, on constate que les chartreux du XVIIe siècle parlent de préférence des tristesses du Cœur de Jésus; ils entrevoient l'idée de réparation, qui est le signe spécial et nouveau de la dévotion au Sacré Cœur à partir de la bienheureuse Marguerite-Marie. Les passages de nos vieux auteurs qui paraissent ici, presque tous, pour la première fois en français sont, en général, d'une grande beauté et il y a plaisir, pour un cœur chrétien, à voir comment on savait déjà, il y a quatre et cinq cents ans, parler du Cœur infiniment aimable de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Bonté toujours nouvelle et toujours ancienne, peut-on dire en s'inspirant du mot si profond de saint Augustin, Bonté du Cœur de Jésus vers laquelle un attrait instinctif n'a jamais cessé de porter les âmes vraiment pieuses, à tous les âges de l'Eglise. Du reste, pour l'Église elle-même, la dévotion au Sacré Cœur est comme un souvenir d'enfance, un souvenir de la patrie. Aux premiers jours du monde, raconte la Genèse, Dieu, du côté d'Adam plongé dans un sommeil extatique, forma Eve la mère des vivants : image, nous disent tous les Pères et les Docteurs, de ce qui devait se passer sur le Calvaire. Jésus est plongé dans le sommeil de la mort et la Sainte Église catholique sort de son Cœur entrouvert : le Cœur de Jésus est le sein dans lequel elle a reçu la vie, et l'Église n'a jamais oublié le lieu de sa naissance ; toujours elle a éprouvé un irrésistible attrait pour le Cœur de son divin Maître ; toujours, mais point de la même manière. Toutes ces prières sont empreintes d'une grande dévotion, ce qui ne saurait surprendre, ce sont des prières de contemplatifs si avancés dans l'amour du bon Dieu : beaucoup d'âmes aussi, trouveront un charme particulier à s'unir à ces oraisons sorties d'une cellule de Chartreux, dérobées, pour ainsi dire, au secret qui enveloppe et protège nos cloîtres. En outre, dans les temps si troublés où nous vivons, l'âme fidèle, fatiguée, desséchée par l'air malsain et brûlant qui souffle aujourd'hui sur le monde, trouvera du repos et du rafraîchissement à répéter ces oraisons nées dans le calme et le silence d'une profonde solitude.  Source
1:06:46 AM

Journal Missa

 Dimanche le 19 août 2012
Homélie de Mgr Christian Lépine archevêque de Montréal à l'Assomption de la Vierge-Marie En la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde. Mercredi 15 août 2012
1:14:23 PM

Journal Missa

 Mercredi le 15 août 2012
International Fellowship of Saint Bruno (IFSB)

Quies

La solitude extérieure crée une ambiance propice, nécessaire pour que se développe une solitude plus parfaite : la solitude intérieure.
- En quoi consiste la solitude intérieure ?
- Elle consiste en un processus spirituel par lequel la mémoire, l’intelligence et la volonté se détachent petit à petit de tout intérêt et goût pour les choses matérielles. A leur place, Dieu, commence à être perçu comme l’être unique, le seul qui puisse rassasier les profondeurs de l’esprit. Le chartreux devient un authentique contemplatif seulement quand il découvre, dans l’admiration, que Dieu seul peut le combler. Cette découverte procure une telle sensation de liberté intérieure et de joie, qu’il est difficile de l’exprimer avec des mots.
- Il semble que vous parliez de votre propre expérience ?
- Comme j’aimerais qu’il en soit ainsi !
- La Chartreuse considère-t-elle cette expérience contemplative comme typique et particulière à elle ?
- Il s’agit d’un processus spirituel qu’on trouve déjà dans la spiritualité des moines du Désert, par exemple chez Évagre, et, en général, chez les mystiques chrétiens de tous les temps.
- Pratiquement, comment le vivez-vous, vous les chartreux ?
- Je pense que tout ce processus spirituel pourrait se résumer en un seul mot, un mot très aimé de saint Bruno et des premiers chartreux : ‘quies’, c’est- à-dire le repos spirituel.
- Si je comprends bien, cela veut dire que toute l’ambiance de la Chartreuse tend à…
- A l’ambiance de solitude, et de ce silence qui élimine le bruit troublant des désirs et des images de la terre. Il s’agit d’une attention tranquille et reposée de l’esprit en Dieu, favorisée par la prière et la lente lecture. On débouche ainsi sur cette ‘quies’ ou repos de l’âme en Dieu. Repos dans la simplicité, divinisé et joyeux, qui fait toucher du doigt au moine, d’une certaine manière, la beauté de la vie divine.
- A quel degré de contemplation correspond cet état ?
- Je dirais que la ‘quies’, le repos en Dieu, est le but poursuivi par le moine chartreux
Source

-----------

Exterior solitude creates the propitious atmosphere for a more perfect solitude to be developed, the interior solitude.
- What is this interior solitude?
- It is a spiritual process through which memory, intellect and will progressively die to every interest and complacence for things. God begins, instead, to be felt as the only one who can satisfy the deep realms of the spirit. It is only when the Carthusian discovers, bathed in admiration, that only God satisfies him that he begins to really be a true contemplative. Feeling that only God can satisfy him produces such a feeling of interior freedom and joy that it is difficult to express it in words.
- It seems to me that you are speaking about your own experience.
- I wish I was!
- Is this contemplative experience something typical of the Charterhouse and restricted to it?
- It is a spiritual process that we find already described in the spirituality of the Fathers of the Desert, such as Evagrio and, in general, in the Christian mystics of all ages.
- How do you Carthusians resume it?
- I think that this whole process could be summed up in a word that was well beloved by Saint Bruno and by the first Carthusians: "quies", that is to say, stillness or spiritual peacefulness.
- If I have understood you correctly, you mean that all this Carthusian atmosphere leads to…
- The ambience of solitude, the absence of any disturbing noise and of worldly desires and images, the quiet and calm attention of the mind to God, helped by prayer and leisurely reading, flow into that "quies" or "rest" of the soul in God. A simple and joyful rest, full of God, that leads the monk to feel, in some way, the beauty of eternal life.
- Which degree of contemplation would this be?
- Let's say that "quies" or "quietude" is the coveted goal of Carthusians.
Source


9:06:28 AM

 Archives depuis le 7 octobre 2017 | Journal Missa sur Typepad |
 Archives 2017 | 01-10 |
 Archives 2016 | 01-12 |
 Archives 2015 | 01-12 |
 Archives 2014 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2013 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2012 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2011 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2010 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2009 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2008 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2007 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2006 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2005 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2004 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2003 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2002 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 | 03 | 02 | 01 |
 Archives 2001 | 12 | 11 | 10 | 09 | 08 | 07 | 06 | 05 | 04 |




© 1996-2017 missa.org Tous droits réservés | Réalisation
Version pour
imprimante  Imprimer
Commentaires
Recommander
Menu